Un nouveau pouvoir s'élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Eve
avatar

Féminin Messages : 50
Billets : 16033

Carnet de Bord
✦ Don: Emotion
✦ Pts Vote:
10/2500  (10/2500)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Un nouveau pouvoir s'élève. Mar 1 Oct - 13:27
La moindre occasion était bonne pour cet homme de rabaissé son principal concurrent... Elle le laissait faire. A quoi bon se sentir agresser? S'il se sentait a ce point obliger de montrer sa supériorité, c'est qu'elle n'était manifestement pas si évidente. Elle écoutait, alors qu'il parlait de l'insignifiance qu'elle représentait. Il n'avait pas tord, l'Aera était si vaste qu'elle pouvais bien se passer de l'un de ses membres. Mais ce qu'il ignorait, c'est que très peu d'individu était au courant de sa présence ici, qu'elle n'était pas mandaté par l'Aera, contrairement a ce qu'il croyait mordicus, et que de fait, un éventuel sauvetage serait plus long.

Il souleva un nouveau point, arguant le fait que s'ils avaient tuer le réatifs, c'était uniquement parce que lui le voulais vivant. Elle sourit. Mauvaise.

    "Que n'avez vous pas compris dans le terme: "mauvaises mains"? Dois-je vous faire un dessin?"


Il restait ironique. Quand elle lui demanda s'il avait un jour posséder quelqu'un d'une importance telle que le perdre vous déroutait, il lui mentionna le réactif, désormais mort. Elle secoua la tête, d'un air toujours un peu triste. Elle aurait put poursuivre, mais il n'en valait pas la peine. C'était malheureux pour lui, s'il n'y avait pas autre chose qui lui tenait a coeur. Mais il n'avait cependant pas de raison de le partager.

Alors comme il n'en valait pas la peine, et perdue dans ses propres pensée et son propre tourment, elle avait soupirer, avant de lui parler de la suite, de ce qu'il allait advenir, s'autorisant toujours une pointe de défis, alors qu'elle mentionnait l'homme dont elle avait transpercer le thorax avec son aiguille.

Ce fut le moment pour Sanderford de lancer une nouvelle pique concernant l'Aera, parlant d'une image qu'elle donnait de la firme. Elle secoua la tête. Il mélangeait tout.

    "Vous confondez tout. Et en premier lieu, vous me confondez moi, et l'aera. Vous l'avez dit vous même... Ils ne sont pas venus me chercher, pourquoi a votre avis? L'aera est plus vaste que vous ne le croyez... Quand à ma prétendu sauvagerie, il avait été prévenu. Je lui avait dit de ne pas me toucher et il aurait du écouter. Il as négliger l’avertissement que je lui avait donné, et s'en est mordu les doigts. Il ne peut que se blâmer lui même. "


Il poursuivit, lui demandant s'il lui apparaissait raisonnable de la laissé sortir compte tenue des événements. Elle se redressa.

    "Soyons clair Monsieur Sanderford. Je finirait par sortir d'ici, d'une manière ou d'une autre. Je ne suis ni imprévisible ni agité, votre médecin avait été prévenu. Mais je pourrais le devenir. Etes vous bien certain de la loyauté de vos hommes? Tout vos hommes? Vous ne me tuerez pas. La seule raison qui pourrais vous poussez a me tuer serait la rage, un instant de démence qui vous pousserait au passage a l'acte. Mais nous savons l'un comme l'autre que vous n'être pas un homme de rage. Vous calculez. Et si mes calculs sont juste, vous ne me tuerez pas. Parce qu'il est mort, et qu'il ne reste que moi pour répondre a vos questions."


Ses yeux argent s'était accroché sur les lunettes de son interlocuteur, comme si elle pouvais voir au travers, et le transpercer, recherchant l'empathie, recherchant son état d'esprit qu'elle ne pouvais que deviner.

    "Alors vous pourriez m'endormir, ponctionner toutes les cellules de mon corps comme vous avez commencez a le faire. Seulement voila. Votre système est faillible. Il s'est réveiller dans cette cuve, sans raison. Et je suis comme lui, trop comme lui pour qu'il n'y ai pas un risque. Alors vous hésitez. Vous hésitez aussi parce qu'il y a des réponses que vous n'obtiendrez jamais de mes cellules. Des réponses qui ne sortirons que de ma bouche, si je le veux bien."


Est-ce qu'elle gagnait du temps? C'était plus compliquer que cela. Peu à peu, elle se perdait au sein de son mensonge. Devenait cette infiltré qui savait tout, et oubliait qu'elle ne savait rien. Il y avait un double jeu qu'elle ne maîtrisait pas elle même. Il fallait gagner du temps, gagner des droits, pour son propre bien être et permettre de se tirer d'ici... Mais il fallait également en apprendre plus, comprendre ce qu'il se passait, et pourquoi elle était arrivé ici, guider par ses entrailles. Des réponses que l'Aera ne pourrais pas lui donner, puisque l'insurgé était mort ici.

    "Alors oui, je trouverait raisonnable de laisser sortir une personne dont vous attendez de la coopération. La laisser retrouver un peu de dignité, lui permettre de se délasser les muscles. La sauvagerie, imprévisibilité naît de la privation de liberté. L'ignorez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Masculin Métier : Président de la Shadow Corporation
Messages : 147
Billets : 21385

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
88/2500  (88/2500)
✦ Objets:
☣ Président de la Shadow Corp. ☣
MessageSujet: Re: Un nouveau pouvoir s'élève. Sam 26 Oct - 14:06

Cette Eve semblait assez amusée par le fait qu'il mette en évidence certaines choses concernant l'Aera, alors qu'elle même faisait exactement la même chose quelques instants plus tôt. Non, cette femme n'était pas normal. Lui laisser une once de liberté serait peut-être une erreur monumentale. Ignorant totalement sa nouvelle provocation sur les "mauvaises" mains. Cette petite sotte s'imaginait que l'Aera était la loyal société assignée à la garde de la veuve et l'orphelin, pourfendeuse de l'injustice et de la misère dans le monde. Il se contenta de lui adresser un sourir noir et plein d'ironie. Juste avant qu'elle ne tente de justifier son agression sur le Docteur. Il poussa un léger rire sarcastique.

- Bien sur... Dit-il avec un rictus sardonique. Vous répondez donc par la violence à un acte médical de routine qui n'a pour but prioritaire que d'écarter une menace. Car oui, si vous êtes si semblable à ce garçon, comme vous aimez à le dire, vous représentez probablement une menace tout comme lui. Si je me souviens bien, le Docteur était en train de vous faire un bilan de santé assez commun lorsque vous l'avez attaqué, une prise de sang fait simplement partie du procésus. Vous avez peur des aiguies peut-être ? Il soupira. Vous êtes enfermées ici pour votre propre sécurité, puisque l'Aera ne peut plus l'assurer, où ne s'y intéresse tout simplement plus.

Cette femme lui faisait penser à ces authoctones des planètes stariennes extrêmement pauvre, que la Terre s'était investi d'aider par un soutien humanitaire de vivres et de médicaments, mais qui accueillaient les convois avec des rafales de mitrailleuses... Il se servit tranquillement une tasse de thé et déposa un sucre dans sa boisson, fixant celui-ci en train de fondre doucement dans le liquide chaud et parfumé. Ecoutant d'une oreille las la demoiselle affirmer sa certitude qu'elle sortirait de toute façon.

- Hmpf... Vous sortirez lorsque je l'aurais décidé, et pas avant. Vous êtes comme le Némésien ? Bien, dans ce cas ce garde faiblement armé et cette forteresse ne représentent donc pas un obstacle pour vous. Dit-il amusé.

Il n'en dit pas plus mais n'en pensait pas moins. Si elle n'avait qu'un dixième des pouvoirs du garçon, elle serait déjà loin. L'Aera n'avait toujours pas donné signe de vie, ni par transmission radio ou holo, ni par contact humain. Aucun vaisseau n'était revenu la chercher. En fait, ses camarades diplomates devaient être tellement heureux de s'en être débarassés qu'ils devaient avoir fait comme si elle était rentrée avec eux une fois arrivés devant leur hiérarchie, et après, laisseraient le temps passer jusqu'à ce qu'on s’aperçoive qu'elle a disparut. Elle était seule ici, et personne ne le savait, à part une poignée qui ne dirait rien.

Ce fut alors qu'elle pensa avoir trouvé quel genre d'homme il était. Le calculateur, l'homme qui manipulaient les fils des pantins dans un coin d'ombre. L'homme incapable de tuer de sang froid ? C'était pourtant la façon de tuer des pilotes de chasses de la Marine Terrienne, abattre un vaisseau de loin, descendre en piquet sur une position terrestre et la cribler de tirs tout en gardant un calme extrême...

Tenant toujours la tasse de thé de sa main gauche, sa main droite alla glisser doucement à l'intérieur de sa veste de costume, lorsqu'elle se retira, il tenait dans ses mains un laten noir; le pire de tous. Un laten vicieu, qui provoquait une douleur inimaginable et vous laissait le temps d'en savourer le moindre aspect avant de finalement succomber.

Son index caressa doucement la surface polie du laten jusqu'à venir se cogner contre le petit interrupteur, qu'il pressa. Un petit son électronique de mise en charge se fit entendre et le laten vibra faiblement pendant un moment, n'attendant plus que son possésseur ne le pointe fatalement sur la jeune femme afin de déverser sur elle un flot de douleur intense qui la mènerait inévitablement à la mort. Après un long moment.

- Vous n'avez pas la moindre idée de l'homme que je peux être. Voila pourquoi votre Aera est condamnée à perdre, car elle commet la même erreur que vous. Dit-il calmement.

Le Laten crépita et une sorte d'éclair bleuté alla frapper le mur juste à côté d'Eve, le noircissant légèrement. James affichait pourtant un air calme et serein, toujours confortablement installé dans son fauteuil. Il porta sa tasse de thé à ses lèvres et en bu une nouvelle gorgée. La manoeuvre n'avait que pour but de montrer que non : il n'hésiterait pas à tuer. Il avait mis à feu et à sang la base Nox simplement pour tester un petit gadget alien, et recommencerait autant de fois que nécessaire afin de comprendre pleinement son fonctionnement. Et cette démonstration n'était qu'un petit aperçu de l'ampleur de sa férocité. Il ne craignait pas de lui montrer, car il le savait : elle ne sortirait d'ici soit parce qu'elle aurait accepté de collaborer pleinement sans nouvelle crise de violence, soit dans une housse mortuaire. Le garçon du Némésis avait été victime de la seconde option, mais ce n'était pas Sanderford qui en avait décidé ainsi pour une fois.

- Vous voulez sortir ? Dit-il en la regardant fixement. Alors donnez moi quelque chose. Quelque chose de vérifiable. Donnez moi quelques unes de ces fameuses réponses que vous seule semblez connaitre, et là nous verrons si vous vallez vraiment la peine que je vous accorde la liberté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2
 

 Sujets similaires

-
» Frost, détenteur d'un nouveau pouvoir...
» " Un nouveau jour qui se lève" [Sasuke Sarutobi]
» Un nouveau pouvoir ? [Pv Ghetis]
» Un nouveau pouvoir... le Haki s'éveil
» Nouveau pouvoir l'Armure Sombre d'Anodrac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Io-
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Io+