Une rencontre percutante… [Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19390

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Une rencontre percutante… [Max] Ven 30 Déc - 22:19
Cela ne faisait que quelques heures que l’Aurora Spei et sa petite 100e d’occupant était arrivé en orbite de la lune de toutes les extravagances, et la seule navette de transport en était déjà à sa 6e rotation. Celle-ci transportait SaYoLe, le capitaine, et 3 civils, tous mécaniciens. Et contrairement aux autres voyages de plaisance, où les hommes et femmes de bords allaient claquer leur solde en attraction ou en alcool, eux étaient là pour affaire.

En effet, la halte avait un double intérêt. Permettre à l’équipage de souffler, mais aussi se ravitailler, et nul n’était sans savoir que le marché noir avait élu domicile ici… Alors que les trois mécaniciens allaient à la recherche de quelques pièces rares, SaYoLe lui allait faire la commande de matériel militaire aussi bien pour les entrainements que pour le combat. Ce qui rendait les choses difficiles et obligeait à faire appel au marché noir était la nature même du navire. L’Aurora Spei est un vaisseau militaire terrien, tout comme ses équipements. Et ce genre d’outillages n’est pas vendu à tous les coins de rue…

Tout avait plutôt bien commencé. SaYoLe avait prévu une escale de 3 jours, et déjà 70% de ses besoins étaient commandé et seraient livré d’ici 48h. Mais les dernières pièces posaient problèmes. Il avait besoin de réarmer son navire en missile aire/sol pour appuyer ses troupes au sol. Et ce genre de joujou était introuvable, du moins pour le moment. Décidé à boucler ses commandes avant le lendemain, il se sépara de ses mécaniciens pour continuer ses recherches seul. Cela ne porta pas vraiment ses fruits. Le regard ronchon, il sortait de son 4e rendez-vous infructueux. Ce coup-ci, le vendeur avait le matériel, mais en demandait un prix bien au-dessus du marché, même pour cette économie souterraine. Ce dont il avait besoin, c’était de trouver un officier terrien corrompu…

Vétu de son uniforme de terrain, il continuait sa route, son Pad à la main pour prendre les renseignements dont il espérait tirer quelques pistes. Son bolter, arme de poing à munition solide tapait nonchalamment du le coté de sa cuisse, faisant échos aux chargeurs qui l’entourait. Il ne s’en séparait que rarement, et encore moins pour se balader dans cette partie de la ville. Les attractions noires comme était surnommé cette partie de la ville. Un recoin pas très fréquentable, mais une mine d’or pour qui savait chercher… Mais on n’y trouvait pas que l’économie souterraine du marché noir, c’était aussi l’un des meilleurs coins pour retrouver les bars à l’ancienne, ou encore des produits d’occasions qui avaient des années et des années. En somme, une véritable brocante toute l’année.

Encore deux heures de plus s’étaient écouler, et toujours rien. Il allait devoir se résoudre à abandonner ce dernier achat. Peut-être aurait-il plus de chance ailleurs… En tout cas, il allait devoir rentrer, tous avaient ordre de dormir à bord, et il se devait de montrer l’exemple. Alors qu’il quittait une petite ruelle, son Pad émit un bip, et il y consacra son attention de nouveau. Un rapport venait de lui être transmit. Les yeux rivés dessus, il entama un virage à un angle de rue et.. Bim !

Le choc le fit reculer de quelques pas alors que son Pad venait s’écraser au sol dans un bruit métallique. Secouant la tête pour reprendre ses esprits après cette collision plus inattendue que douloureuse, il porta son regard sur sa victime, ou sur son agresseur suivant de côté on portait son regard. C’était une jeune femme, le regardant mit interloqué, mi en colère. Visiblement, elle n’avait rien non plus, donnant plutôt un effet comique à la situation. SaYoLe se baissa pour ramasser son Pad, avec un sourire d’excuse.


Veuillez me pardonner, je ne vous avais pas vu. Est-ce que ça va ?

Ses yeux se posèrent sur le regard de glace que procuraient les yeux clairs de son interlocutrice, et ces longs cheveux blancs n’arrangeaient rien à l’affaire. La dévisageant sans vraiment de gêne, il lui adressa un sourire.

J’espère ne pas vous avoir fait mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max] Ven 30 Déc - 22:21
Ce qui est bien lorsque l’on est promu au rang de chef sur le MA (des éclaireurs précisément), c’est qu’on a la chance de pouvoir prendre quelques jours de vacances. Pour fêter cela, Max était venu sur Deimos, là où elle ne mettait jamais les pieds sauf pour venir voir Korai, sa demi-sœur. Cela dit, les occasions de voir Korai se faisait de plus en plus rare mais Maximilia n’hésitait pas du genre à abandonner. Et voilà pourquoi elle était là ! AHAH, manque de chance, elle ne verrait pas Korai avant quelques temps… Bon, autant en profiter pour se balader dans les attractions noires. Vraiment, quel lieu glauque… Tous ces lieux de prostitution, de trafique... Max n’aimait vraiment pas mettre les pieds ici. De plus, la reine des glaces ne passait pas inaperçue ici… sa peau pâle brillait toujours d’une aura glacial, ses longs cheveux blancs était tiré en une queue haute, lui donnant un air sévère alors que son visage aux allures froides se posaient sur les gens avec méfiance. Bien que Max était connu pour les tenues de cuirs qu’elle portait sur le MA, lorsqu’elle n’y était pas, la belle, comme ce jour-ci s’habillait de manière assez… enfin… Comment décririez vous un pantalon blanc, très moulant et taille basse, un haut blanc, en lycra à manche longue mais qui finissait sous la poitrine, laissant son ventre plat et ses hanches bien dessinées à l’air libre. Par-dessus cela, un manteau de vison blanc et une paire de botte tout aussi blanche donc les talons aiguilles résonnait sur le bitume. Jolie non ? Et bien dommage pour vous car cette créature de rêve est intouchable et déjà prise.

La reine des glaces tourna au coin d’une ruelle et se retrouva heurté à une masse de type masculine. Cette pensée lui arracha un frisson d’écœurement et la belle recula d’un pas ou deux sous le choc. Elle resta debout, fière et posa son regard azuré sur l’inconnu qui lui était rentré dedans. Polis et galant, l’homme s’excusa de sa maladresse avant de demander à Max si elle se portait bien. Prévenant le monsieur… Un qui ne finira pas congelé. Une bonne chose. Il ramassa au sol un Pad sur lequel Max posa rapidement son retard. Trop tard, pas eu le temps de voir le contenu de l’écran. La belle réajusta son vison sur ses épaules et repoussa sa queue en arrière avant de répondre.

« Aucun soucis, je m’excuse aussi, j’aurais dût faire attention. »

Max fixa l’inconnu de plus belle, plongeant son regard glaciale dans le sien. Aucun battement de cil, pas un cillement, rien. Max resta de marbre face à lui.

« Je vais très bien, ne vous en faites pas… Et vous, ça va ? »

Question stupide, l’humain était robuste, sur qu’il n’avait rien. En tout cas, c’est pas une petite bousculade comme ça qui lui aurait fait quelque chose, c’était évident… Mais bon, politesse oblige. Respect d’autrui. On demande, juste pour faire bonne figure.

« J’espère que votre Pad fonctionne encore, j’en serais vraiment désolé sinon… mais j’ai de quoi rembourser s’il le faut… »

Prévoyante, Max sort un portefeuille et sortit quelques billets qui s’y trouvaient bien au chaud.

« Quatre cent ? Cinq cent billets ? Ça vous irait ? » Elle jette un regard vers l’objet en question et fronce les sourcils « … Ou pas… bel objet de pointe… Vous êtes militaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19390

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max] Ven 6 Jan - 14:30
Elle s’était excusée aussi, par pur politesse sans doutes, ou par pu réflexe. Quel qu’en soit la cause, ce n’était pas très important, mais cela permettait d’éviter toutes tensions inutiles. Elle s’enquit de son état, lui tirant un sourire :

Je vais bien ne vous en faites pas, j’ai déjà vu pire.

Il avait récupérer son Pad, vérifiant brièvement que tout allait bien avant de verrouiller l’accès. Ce matériel était militaire et conçu pour le terrain, il était donc très performant, mais surtout très résistant. D’ailleurs elle s’enquit de son état, proposant une compensation financière. Cela eut pour effet immédiat de faire sourire le capitaine, amusé de la situation. Tout d’abord parce qu’il trouvait comique que chacun se croyait en tort en cherchant à se faire pardonner, ensuite parce qu’elle était très loin du compte pour ce petit bijou de technologie. Visiblement elle le remarqua au vu de sa question. Sans perdre son sourire, il répondit calmement :

Disons que ce matériel est militaire effectivement.

Alors qu’il avait répondu, il le rangea dans l’une de ses nombreuses poches. Il n’avait pas répondu clairement à la question, mais de toute manière cela ne changerai pas grand-chose, et son uniforme répondait de lui-même. Il détailla de nouveau la jeune femme. Ce n’est qu’alors que quelque chose le frappe. Elle était magnifique, et sa tenue plutôt provoquante n’arrangeait rien à l’érotisme qu’elle dégageait. Sans compter le blanc qui attirait l’œil… Que faisait une telle femme dans le quartier ? Elle n’avait pas peur de s’attirer des ennuis ? Deux solutions venaient se proposer pour lui répondre : Soit elle était très forte et les apparences étaient trompeuses, soit elle était une sorte de pute de luxe et connue dans le coin. Quelque que soit la réponse, il s’en fichait, mais sa curiosité était touché quand même. Il détourna son regard vers le bar qui faisait l’angle de la rue où ils se trouvaient.

Que diriez-vous d’un verre ? Je paye le vôtre pour me faire pardonner, et vous m’accorder un peu de votre temps pour discuter afin de vous faire pardonner également. Ce deal parait honnête non ?

Elle accepta, et ils pénétrèrent dans le pub. L’atmosphère était à l’ancienne, comme il les aimait. Feutré, beaucoup de bois et une musique de fond. Le petit couple de circonstance avança vers le comptoir, Max devant lui. Mais d’un coup, derrière lui des esprits s’échauffèrent et une bagarre de déclencha entre deux gars visiblement éméché. L’un tomba vers lui, le poussant vers l’avant sans qu’il y soit préparé. Il heurté à son tour la jeune femme qui fut projeter vers le comptoir. Par pur réflexe, il plaça ses mains comme pour se retenir de sur le rebord de bois, mais à la place rencontra la jeune femme, et surtout son postérieur. Dans d’autre circonstance, cela aurait presque pu passer pour une scène sexuelle. Il s’excusa d’un regard et se retourna immédiatement, repoussant l’indésirable.
L’homme visiblement n’apprécia pas et se détourna de sa cible primaire pour tenter de s’en prendre à Sayole avec un coup de poing au visage. Le capitaine l’esquiva, attrapant le bras et balança l’individu sur le comptoir à son tour, la tête contre le bord en renversant quelques verres. Il lui fit une clef de bras pour le maintenir en place de sa main gauche et dégaina son arme de la droite pour tenir en joue l’autre combattant.


On se calme messieurs !

D’un geste de son arme, il fit s’assoir celui encore debout, puis se reconcentra sur celui qui les avait bousculé, raffermissant sa prise pour lui faire mal. Il était avachit sur le bar, la tête écrasé contre le comptoir, tourné vers max. SaYoLe se pencha vers lui et souffla.

On s’excuse auprès de la demoiselle.

Il grogna, alors il raffermit sa prise pour le forcer à lui obéir. Sans véritable sincérité, il finit par s’excuser. Alors SaYoLe le relâcha et le repoussa un peu plus loin.

La prochaine fois je te le casse, dégage d’ici…

Visiblement, l’homme compris que ce n’était pas une menace mais une promesse et quitta l’endroit. Rengainant son arme, il se retourna vers Max avec un sourire d’excuse :

Visiblement, cette journée n’est pas la nôtre. Je vous payerai un 2e verre en guise de nouvelle excuse.
Patron, un scotch pour moi, et server à cette jeune femme ce qu’elle voudra…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max] Sam 7 Jan - 12:56
Il semblerais que j'avais vu juste concernant cet inconnu. Gentiment, il me proposa un verre pour se faire pardonné de la bousculade, comme s'il était le seul en tord. Après tout ce n'était qu'un accident, rien de grave mais bon, en acceptant ce verre, je ne serais pas venu sur Deimos pour rien.

« Pourquoi pas... J'ai encore un peu de temps devant moi. »

J'entrais la première dans le bar, retirant mon manteau de vison blanc, dévoilant sur mon dos à demis nu l'immense dragon chinois qui y était tatouer. A croire que j'avais la poisse aujourd'hui, très vite nous nous retrouvions mêler à une bagarre de bar. Et bien pour la tranquillité on repasseras. Je me fit pousser, heurtant le comptoir, je m'y cramponnais. Mais je n’eus pas le temps de me redresser que quelque chose heurta mon postérieur, me faisant sursauter. Tournant la tête, je découvrit avec stupeur cet inconnu dont le bassin était coller à mon derrière, ses mains dessus, bien en évidence. Un regard d'excuse et il s'éloigna alors que je me redressais, fulminant de colère. Je passais une main sur mon fessier, époussetant le tisuss blanc de mon pantalon moulant alors que le visage de celui qui nous avait bousculer se retrouvais écraser sur le comptoir. Le militaire (d'apparence tout du moins), exigeait des excuses à mon égard. J'esquissais un sourire amusé alors qu'il me dit me payer un second verre pour s'excuser de ce passage pour le mojs ennuyant. Je regardais le barman et lâchais :

« Un scotch aussi. »

Je buvais rarement de l'alcool, pour cause que mon corps absorbait les liquides deux fois plus vite qu'un humain normale, pour cette raison, de tombait plus vite dans l'ivresse, mais bon, pour l'occasion... Et puis j'étais à cran, un petit verre me détendrais. Je fixais l'inconnu et lui tendis une main.

« Je m'appelle Max... vous êtes... ? »

Avec tout ce remue ménage, nous n'avions pas eu le temps de nous présentez et visiblement, j'étais la plus polis de nous deux , je faisait les premières présentations. Une fois la poignée de main faites, je désignais d'un mouvement de tête une table au fond du bar redevenu calme.

« On va s’asseoir ? J'ai vu le comptoir de trop près... j'ai pas trop envie d'y rester. »

Sûr, dans un lit la position de tantôt aurais été diablement agréable mais là... Bref, je filais vers le fond de la salle, les talons de mes bottes résonnant sur le parquet alors que sur mon passage, j'attirais le regards des hommes comme des mouches sur de la confiture. Je l'ai ignorais et m'assis tranquillement, posant mon vison sur le dossier de la chaise et attendis que mon inconnu me rejoigne et accessoirement, que le serveur nous apporte nos boissons.
Revenir en haut Aller en bas
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19390

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max] Mer 29 Fév - 12:50
Lorsque la jeune femme demanda également un scotch, il posa sur elle un regard étonné. Elle paraissait si innocente, si frêle… Alors de l’alcool… Dans le même temps, son expérience lui avait appris, et parfois même à ses dépens que les apparences étaient plus que trompeuses. Accoudé au bar, il attendait que les deux commandes arrivent lorsqu’elle se présenta. Max ? Un surnom ou un pseudonyme probablement. Ce qui le choqua le plus, fut le fait de poser un nom aussi masculin sur un corps aussi féminin… Ce nom allait bien mieux avec un garçon manqué ! Il sortit de sa réflexion pour lui répondre avec un sourire.

Je m’appels SaYoLe, Capitaine de l’Aurora Spei qui est actuellement au port Spatiale le temps de charger un peu de cargaison. Disons que je suis dans l’import-export pour des produits plus ou moins dangereux.

C’était une manière de voir les choses. Après tout, la contrebande n’était pas de l’import-export, avec juste quelques notions de différences ? Et la cargaison avait une dangerosité qui fluctuait beaucoup, tout comme les clients et le trajet… Mais il n’eut pas le loisir de continuer, de toute manière il n’en avait pas l’envie. Même ici, parler plus longuement de ses activités n’était pas une chose intelligence à faire.

Leurs verres furent servit et déposé sur le comptoir, chacun prenant le sien. La jeune femme lui proposa d’aller s’installer à une table. Effectivement, elle avait vu le comptoir de près… D’un geste de la main et avec un sourire, il lui proposa de la suivre, l’invitant à choisir la table avant de la suivre docilement. Ce n’est qu’à ce moment qu’il remarqua le large dos nu de la jeune femme et l’immense dragon qui y était dessiné. Ce tatouage était tout simplement sublime, parfaitement réalisé et qui se mariait parfaitement avec le corps de la jeune femme. Elle leur trouva une table et ils s’installèrent. Elle était un peu à l’écart, cacher par quelques petits murs de bois pour donner de l’intimité.

SaYoLe s’installa plus confortablement, et leva son verre à l’adresse de la jeune femme et absorba quelques gorgée de ce liquide. Ce scotch n’était pas le meilleur qu’il ait bu, mais il était loin d’être mauvais. Il aurait peut-être mérité quelques années supplémentaire avant d’être servit… Ses yeux clairs se reposèrent sur la jeune femme. Elle était magnifique, et ses vêtements d’un blanc immaculé donnaient plus d’aura au personnage. Une question lui brula alors les lèvres, une question qu’il ne retint pas.


Dites-moi Max… Que faites-vous donc dans la vie pour vous retrouver dans un tel endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max] Mer 29 Fév - 18:19
Ainsi donc j’avais face à moi un capitaine de vaisseau. L’ironie du sort. L’import-export de produit dangereux ? Pourquoi entendais-je par-là « produit illégaux » ? Sans doute devais-je me tromper. Ou bien Sayole parlait d’armement aussi, j’étais quasi-sûr qu’il était militaire… ou ancien militaire. Ca ne trompait pas.

Le long de la traversée du bar, j’avais senti le regard de sayole sur moi. Le sien comme celui de certains autres hommes. Une fois assis, je portais mon verre à mes lèvres, croisant les jambes sous la table et but une gorgée de l’alcool qui réveilla mes papilles gustatives. C’était immonde. Diable, j’aurais mieux fait de me contenter d’un simple verre d’eau. Et enfin, le capitaine lâcha une question qui, je le savais, ne tarderais pas à sortir. Je restais immobile un instant avant de redresser le visage, plantant mes yeux d’une couleur glaciale dans ceux bleuté de Sayole.

« Eh bien, vous allez trouver ça drôle mais… Je suis moi-même capitaine de vaisseau ! »


Je portais mon verre à mes lèvres, une fois de plus et me forçais à boire une gorgée de ce liquide infâme, puis une seconde. Au moins ça réveillait ! Je soupirais faiblement, posant mon verre sur la table et lâchais :

« Ce scotch est dégelasse. »

Je fis signe au serveur qui s’approcha et je lui tendis le verre.

« Reprenez ça et servez moi… Une grenadine. »

L’homme me fixa avec étonnement, prenant le verre et le rapporta au bar. Je doutais que réclamer une grenadine dans un endroit pareil pouvait attirer l’étonnement de beaucoup à mon égard. Je regardais Sayole de nouveau avant de lui faire un sourire presque carnassier.

« Je suis mercenaire… Ma-85… Je dirige ma propre équipe mais je doute que vous ayez un jour entendu parler de mon vaisseau. »


Et si c’était le cas, ce n’était pas normal. Seul ceux proche du Doc ou bien du Ma pouvais se vanter de le connaitre, les autres, étaient tous mort, victime de mon terrible vaisseau. Histoire de détourner un peu l’attention, car mine de rien, je tentais de garder secret un maximum de chose à mon égard, notamment sur mon travail, je me raclais la gorge et repris la parole.

« Vous restez sur Mars combien de temps ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante… [Max]
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ MARS ✦ :: ♁ Deimos :: ♁ Attractions Noires-
 ::  :: ✦ MARS ✦ :: ♁ Deimos :: ♁ Attractions Noires+