[Event] Guerre Diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DOC
avatar

Messages : 185
Billets : 22557

Carnet de Bord
✦ Don: Administration +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Admin Tout Puissant
MessageSujet: [Event] Guerre Diplomatique Sam 21 Sep - 9:51
Citation :
Les mercenaires eurent une surprise en débarquant sur le territoire de Ladën. Le commité d'accueil était assez restreint et aucun ladon n'en faisait partie. Il s'agissait du Doc, habillé en uniforme comme les trois hommes derrière lui qui surveillaient les environs et qui attendait les bras croisés que la passerelle descende totalement. L'homme semble avoir un âge à présent assez avancé et pourtant dégageait une force de charisme non négligeable. On devinait sous sa barbe une ébauche de sourire satisfait et ses yeux perçants inspectaient longuement en revue chaque instant se passant devant lui. Le Doc était un contemplateur, et l'équipe qu'il commençait à voir qu'elle soit faite de bras cassé ou de personnes compétentes lui plaisait dans tout les cas. Les choses sérieuses allaient enfin commencer, voilà tout ce dont il était question.

A la surprise de tous, il s'adressa à Taja Stephens en premier lieu et avec toute la politesse d'un politicien connaissant parfaitement son sujet. Visiblement le Doc s'était déplacé pour l'occasion et il était certain que les hommes avec lui garantiraient la sécurité du groupe (autant qu'ils n'hésiteraient pas à sacrifier ce même groupe pour la sécurité unique du Doc mais bon=) dès à présent. Il se tourna alors vers les mercenaires. certains le connaissaient, d'autres non. Pour eux, il fit un rapide topo qui devait venir apporter un supplément d'information à ce qu'ils avaient pu déjà comprendre de la mission.

_ Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis celui qu'on appelle communément sur le MA-85, le Doc. J'étais le commandant du MA-85 avant qu'Erik ne le devienne et ait accepté de vous accompagner dans les missions qui suivront. On vous a fait un topo rapide sur la situation de ce monde à ce qu'on m'a dit donc, laissez moi vous donner quelques détails supplémentaires. Cette planète est en guerre, celle-ci menace de péter sous peu, et nous devons pourtant leur faire signer un traité... Et oui, ils préfèrent la guerre à la diplomatie donc ça ne va pas être une partie de plaisir.
La bonne nouvelle, c'est que sur les trois camps principaux de ce monde il ne nous en faut que deux pour dire que cette mission est réussie. Mauvaise nouvelle, nous ne pouvons pas leur promettre d'armement ou de technologie avancée en échange des traités. Il y a donc de fortes chances pour que d'autres que nous leur aient déjà promis monts et merveilles aussi je vous félicite d'avoir accepté cette mission : vous courrez droit au suicide, comme toujours.

Certains sourirent : il était habituel chez le Doc de saluer l'intrépidité des suicidaires. Autant que de leur préférer ceux qui savaient garder un certain degré de prudence malgré tout mais cela ne serait certainement pas dit ici.

- Si vous survivez, la prime promise par Erik est donc doublée. Si la mission est réussie, votre prime est triplée. Si Taja Stephens ne revient pas vivante de cette mission quoiqu'il se passe, vous n'aurez rien.

Là pour le coup beaucoup perdirent leur sourire : le Doc ne plaisantait pas et ça se voyait. Certains avaient l'habitude qu'il double ou triple les primes promises de base mais savait aussi que quand il disait qu'ils n'auraient rien, c'est que même Erik ne leur filerait pas l'argent pour lequel ils avaient signé en cas d'échec. Tout le monde savait qu'il fallait protéger l'ambassadrice de la Terre mais il était clair que peu savaient à quel point elle était importante. Elle avait beau avoir "acheté" le ma-85 le temps de sa mission, si même le Doc jurait qu'il fallait qu'elle soit protégée c'était donc qu'elle était importante et pas uniquement pour cette mission.

_ Trois camps, donc. Quand vous sortirez de ces locaux vous serez dans le premier. Mlle Stephens a déjà prit rendez-vous avez les politiciens. Votre but est de l'accompagner, de ne jamais la laisser seule, et de la ramener vivante ici pour qu'on aille voir ensuite le deuxième camp. Si jamais ça dégénère : vous revenez immédiatement ici, avec elle. Et dans le doute : on ne marchande pas avec les Ladons. Mlle Stephens s'occupe de marchander au nom de sa planète, pas vous. Si un des camps que vous visiterez vous attaque vous êtes en droit de répondre. Les ladons savent depuis longtemps que l'on n'hésite pas à se défendre : on a des traités avec eux, si ils les rompent ce sera en toute connaissance de cause. Je vous rappelle qu'à l'heure actuelle vous travaillez pour la Terre. je ne peux donc garantir votre sécurité que si vous revenez vivants dans ces locaux car la Terre n'a malheureusement aucune influence sur ce monde.

Le Doc attendit, observa attentivement les gens et songea aux différents camps peut-être déjà sur les lieux et entrain de marchander avec les camps... Ces peuples étaient connus pour être agressif : ça allait forcément péter à un moment donné. Le Doc laissa ensuite la parole pour qu'il divise les groupes en plusieurs taches... trente hommes. Erik avait rassemblé trente mercenaires pour cette mission. C'était pas mal, selon le Doc. Et aucun ne serait inutile à coup sur...
► Pour les autres groupes : vous vous coordonnez comme vous le souhaiterez et déciderez si vous êtes arrivés avant ou après.
► Pour les mercenaires : vous vous occupez de la tache que vous souhaitez. Si vous décidez d'un responsable de groupe, vous direz juste que c'est l'assistant du doc qui l'a nommé : certainement en suivant l'avis d'erik. Si erik joue : il prend le commandement d'office de l'équipe partant avec taja.
► Pour tous : on voit ce que vous gagnez à la fin.
► Le doc : si certains veulent lui parler, il sera sur les trois bases qui assurent un lieu sécurisé pour les mercenaires.

Tout le monde peut jouer, il n'y a pas d'ordre à respecter: si vous avez quelque chose à dire vous le faites. Pas de nombre de ligne... faites comme vous le sentez. ^^

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
avatar

Féminin Métier : Diplomate
Caractère : Exemplaire

Messages : 91
Billets : 16934

Carnet de Bord
✦ Don: Aucun
✦ Pts Vote:
91/2500  (91/2500)
✦ Objets:
Innocente & Intrigante
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Jeu 26 Sep - 7:30
Läden... Planète quasiment inconnue des terriens. A part le fait qu'ils passaient leur temps à se taper dessus, Taja ne connaissait pas grand chose sur ce monde. Sur sa population et ses coutumes. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle s'aventurait si loin de chez elle. Une vague d'appréhension monta en elle. Ils attendaient tous d'elle quelque chose de précis. Ils attendaient tous qu'elle réussisse un exploit. Mais elle était humaine, et mortelle. Il y a des limites à ce que tout être vivant est capable de faire. Ils ne s'attendaient pas à ce qu'elle échoue, cela se lisait sur leur visage. Ils lui faisaient confiance pour qu'elle les mène loin, jusqu'où personne n'avait su aller pour contrer cette menace grandissante et imposante. Mais elle ne devait pas montrer ses doutes. Elle ne devait pas et ne pouvait pas les montrer. Cela serait contre-productif, ils perdraient espoir. C'était une situation qu'il valait mieux éviter... Elle détourna son regard, contenant sa grimace du mieux possible. Ils se posèrent sur la planète.

A la descente, le Doc vînt les accueillir. Cet homme la fascinait. Imposant et charismatique, il dégageait une incroyable confiance en lui. Et ses hommes semblaient même le respecter, voir plus que leur propre commandant. Fait étrange d'ailleurs. Puis il fit son discours devant tous les mercenaires réunis. Elle n'écouta que d'une oreille distraite, ce discours ayant déjà été portée à sa connaissance avant que la mission n'ait été lancée officiellement. Elle étudiait cette petite troupe de soldats entraînés au combat. On pouvait lire sur leurs visages comme dans des livres ouverts, c'était amusant de voir chaque émotion se dessiner à chaque nouvelle phrase du Doc. Le fait est qu'ils faisaient ça pour l'argent, alors qu'elle, elle prenait des risques énormes pour ne rien y gagner au final. Rien de personnel en tout cas. Pas qu'elle était jalouse, non. Mais il lui semblait que sur le coup, ce n'était pas les convictions des mercenaires pour "libérer" la galaxie qui les motiveront, plutôt la couleur des billets. Autant dire que l'argent a un certain pouvoir de motivation, mais que celui-ci trouve vite ses limites dans les moments les plus périlleux. C'est perdu dans ses pensées que le briefing se termina. Et il ne devait pas perdre du temps, ce n'était pas une visite touristique et elle doutait que les Ladons tolèrent une présence armée sur leur territoire indéfiniment.

Les mercenaires s'agitèrent soudainement quand le Doc eut finit. Chacun allait un bout à l'autre des locaux pour décharger l'équipement et former les groupes avant de partir. Taja, elle, était inutile et devait se contenter d'attendre. Elle se demandait inquiète ce qu'ils pourraient bien lui demander pour se lancer dans cette mission suicidaire, les Ladons attendront véritablement une contrepartie conséquente de la Terre dans toute cette histoire. Et il était hors de question de fournir armes et technologies diverses. L'officier en charge de la mission et de la protection de Taja donna la composition des trois groupes à former. Accompagnée de l'unité chargée de sa protection, elle attendit que chacun ait pris leur équipement avant de partir pour le premier camps.

En route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr/
avatar

Masculin Métier : Président de la Shadow Corporation
Messages : 147
Billets : 21925

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
88/2500  (88/2500)
✦ Objets:
☣ Président de la Shadow Corp. ☣
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Jeu 26 Sep - 21:38

Occuper la fonction suprême exigeait nombre de responsabilité. Il fallait inlassablement parcourir toutes les installations afin de s'assurer que la production ne faiblissait pas, veiller aux points gagnés en bourse, superviser les grosses commandes des clients importants, régler de la paperasse, négocier des contrats... Les périodes de repos n'existaient pas lorsque l'on était en période de siège. James Sanderford avait appris durant cette dernière décennie qu'il y avait toujours quelque chose a faire. Depuis qu'il avait remodelée la société de son père pour en faire la Shadow Corp telle que l'univers la connaissait aujourd'hui. Il ne quittait pratiquement plus son bureau ou ses installations afin de remplir ses différentes tâches officielle. Passant la grande majorité de son temps sur Terre ou dans les différentes base, stations, labo ou usines qui nécessité son intervention personnelle. Comme ses ancêtres avant lui, il tenait cette tâche avec honneur et sérieux, veillant a ce que rien ne soit laissé au hasard, surtout pendant ces années de guerre politique et économique menées contre les Stephens et contre l'Aera Center, où la moindre petite erreur serait payée au prix fort, celui de la destruction. Il n'avait pas le droit de se tromper, le destin de son entreprise et de sa famille dépendait de son habileté à étendre l'influence de sa Corporation à travers l'espace intersidérale de cette galaxie et des autres.

La tâche qui l'attendait aujourd'hui était assez différente, puisqu'elle n'était pas tournée vers l'intérieur, mais l'extérieur. James se déplaçait rarement lui même pour aller vers des clients potentiels. Mais à situation de crise demandait mesures exceptionnelle. Debout devant l’immense verrière de la passerelle de commandement, à bord du Cuirassé lourd Devastator, le King's Revenge, navire amiral de sa flotte personnel, il observait la planète Läden qui n'était alors qu'une petite boule perdue dans l'espace. La guerre battait son plein à sa surface, et comme chacun le sait, la guerre est le business des hommes d'affaires. Mais aujourd'hui, pour lui la guerre n'était qu'un prétexte. Le Devastator et son escorte, accompagné de nombreux vaisseaux cargos et de transports de fret allait entrer dans l'espace Ladon et serait à portée des capteurs terrestres. Le contact radio ne se fit pas attendre :

- Vaisseau non identifié, ici le contrôle aérien Ladon Est, veuillez transmettre votre code transpondeur et transmettez cargaison et destination, à vous.

- Contrôle, ici le SC King's Revenge, transportons marchandises divers et demandons audience avec votre autorité supérieur, à vous. Déclara l'officier des communications dans son micro.

James détourna le regard et se déplaça sur la passerelle afin de se rapprocher du poste de transmission ou un opérateur et l'officier étaient en plein travail. Des données s'affichèrent sur les moniteurs en face d'eux, un moment se passa avant que le type sur la planète ne réponde à nouveau.

- Ici Contrôle, nous souhaitons savoir à quelle sujet, à vous.

James s'approcha et se pencha lui même sur le micro.

- Ici le King's Revenge, nous venons offrir à votre peuple le moyen de se défendre contre vos ennemis et n'avons pas de temps à perdre avec un contrôle douanier, indiquez nous où nous poser avant que la guerre ne soit chez vous.

James se redressa et attendit. Le temps passa plus longuement ensuite. Mais la réponse finit par arriver.

- Ici Contrôle, bien reçu, vous avez autorisation d’atterrir aux coordonnées 18S FP 5480 6900, mais seulement en navette, votre flotte devra rester en orbite pour l'instant.

De la méfiance, évidement. Une flotte complète était rassemblée dans leur ciel et la guerre était à leur portes. Il y avait de quoi être prudent. Les coordonnées étaient celles de la capitale du continent Est. James délaissa la passerelle. Sa navette et ses deux chasseurs d'escorte déjà prêts au décollage quittèrent le hangar du Cuirassé en direction de la planète jusqu'à la plateforme d'atterrissage qui leur avait été désignée. James ne perdit pas plus de temps, il avait une affaire à négocier. Il se mit en route pour le palais royale, ou quelque soit son nom exacte afin d'aller rencontrer l'autorité régnante sur cette partie de la planète.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik
avatar

Masculin Métier : Servir ses ntérêts
Caractère : De marbre

Messages : 287
Billets : 17583

Carnet de Bord
✦ Don: Empathie +
✦ Pts Vote:
178/2500  (178/2500)
✦ Objets:
Commandant du MA-85
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Jeu 26 Sep - 22:00
Quelques heures plus tôt

L'ambiance était tendue. Malgré le nombre de personne présente, un calme religieux régnait sur la pièce. Une pièce mal aérée, dont l'éclairage semblait rendre l'âme un peu plus chaque seconde. Cette pièce était réservée aux briefings et conférences importantes. Et pour l'heure, Erik l'avait réquisitionner pour expliquer au groupe la mission qui allait suivre. La situation exigeait tout le protocole qu'il avait déployer. Il ne s'agissait pas d'une simple visite de courtoisie sur une planète paisible et touristique. Taja avait pour mission de rallier les hauts responsables de la planète et sur ce coup, elle n'était pas seul à convoiter le soutien de cet endroit. Il était même possible que l'aera lui même lui mette des bâtons dans les roues voire ne tente de l'éliminer. Pour couronner le tout, la planète était sur le pont d'exploser dans une guerre, un contexte magnifique pour effectuer une telle mission.

Erik dû se résoudre renforcer les effectifs prévus à la protection de l'ambassadrice. Et par là, il ne lésina pas sur les moyens. Il voulait les meilleurs sur le coup et quand on parle des meilleurs, on parle évidemment des spectres. Kurt Raynor en personne était présent pour gérer son escouade et venir en renfort du capitaine Zig'stro. Ce dernier prit cette nouvelle avec amertume, considérant qu'on ne lui faisait pas confiance. Or il n'en était rien, la situation exigeait une présence armée plus importante que sa simple escouade. Mais trop fier comme il est, il eut dû mal à accepter ce fait. Il n'avait, cela dit, aucuns problèmes avec Raynor. Il était même satisfait de ce choix. Le capitaine des spectres n'en était pas arrivé là sans raison et sa réputation n'était pas volée. Il n'avait jamais vraiment bossé avec, mais ce type avait une tête qui avait vécu beaucoup de chose. Zig'stro pouvait le lire dans ses yeux. Les cicatrices mentales, ça ne se guérit jamais.

- Voila comment nous serons déployés. Miss Stephens sera accompagnée du capitaine Raynor et de ses spectres non stop. Je ne veux aucune coupure visuelle et radio avec elle. C'est votre bijou, vous vous démerdez pour lui coller au cul. Sa sécurité est notre priorité. Mais pour ça, je veux de la discrétion. Armement léger et invisible. Je ne veux pas compromettre la mission.

Pour l'heure, seuls les officiers étaient présents. Les hommes seraient avertis en temps et en heure de leur affectation. Il était toutefois primordial que les chefs de corps soient au courant de ce dans quoi ils allaient mettre les pieds avant d’atterrir. Erik était occupé à répartir ses hommes sur les différents points importants. Même Keira était de la partie. Ses compétences pouvaient s'avérer utile. Le commandant voulaient les meilleurs sur le coup et il les avait.

- Zig'stro. Vous et vos hommes menez le cortège. Vous assurez la protection large de l'ambassadrice et de ses gardes. Les trajets sont long et vous serez vulnérable. Votre objectif est que tout le monde arrive en un seul morceau. Croyez-moi quand je vous dis que c'est un sacré bordel en bas. Trays, je vous veux avec votre équipe sur le soutien logistique sur ces zones ci ...

Le briefing était long mais indispensable pour qu'il n'y ait qu'un minimum de sable dans l'engrenage. Cela devait bien se passer, interdiction de se rater sur ce coup ou des têtes allaient tomber. L'état major avait bossé toute la nuit avec Taja pour prévoir différents plan de route et concevoir un plan solide. Même si la pratique s'amuse toujours à malmener ce qui est prévu, savoir que les choses ont été pensés peut parfois sauver la situation. L'imprévu faisait partie de la mission, mais s'il était possible de le minimiser, c'était toujours ça de gagner.

**********

Zig'stro connaissait bien la situation. Le doc ne faisait que répéter ce qu'Erik avait déjà expliqué. Mais marteler certaines informations ne pouvaient pas être négatif, comme l'aspect financier. La simple pensée qu'une prime énorme pouvait lui passer sous le nez poussa le capitaine à donner le meilleur de lui même. Il était prêt à affronter tout l'aera center pour être sûr d'empocher cette somme.
Un détail inquiétait tout de même le soldat. La mission était certes importante. Mais de là à ce que le Doc en personne soit présent, c'était que les enjeux dépassaient le simple accord avec cette planète. Erik était tout à fait capable de gérer cette situation. Ce n'était pas la première qu'il avait à mener. La raison de la présence de son ancien commandant le perturbait, assez pour qu'il perde le fil de ce qu'il se passait. En secouant sa tête et en remettant de l'ordre dans ses idées, il vit que tout le monde se mettait en route. D'un coup sec, il arma son fusil et monta dans le véhicule de tête. Tout avait été réglé comme du papier à musique et il ferait en sorte que tout se passe comme prévu.

- En route.
- Vous avez entendu la demoiselle, en route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Jeu 26 Sep - 22:51

Assis dans la salle de briefing, les différents officiers écoutaient attentivement Erik leur faire le résumer de la situation sur Läden. Encore un beau carnage qui se préparait là bas et où on les envoyait essuyer les plâtres. Jouer les casques bleus et éviter le pire. Kurt, déjà équipé de son armure de combat andarienne, regarda tour à tour les quelques officiers sélectionnés par Erik et rassemblés pour la mission. Il n'avait jamais travaillé avec eux mais les connaissait de réputation. Des hommes qui connaissaient leur affaire et qui n'en étaient pas à leur premier conflit. Il échangea un bref regard avec le Capitaine Zig'stro, un alien en charge d'une unité de fantassins spécialisés qui avait eu la déception de devoir laisser sa place aux Spectres pour la protection rapprochée de la petite Stephens. Il ne connaissait pas l'alien, mais il le comprit.

Mais cette mission exigeait le meilleur du vaisseau, et c'est pourquoi le Commandant avait engagé ses forces spéciales Spectres dans l'opération, alors les choses étaient très certainement bien mieux ainsi. Un bloc de données posé sur la table devant lui, il nota les informations importantes et celles relatives à son équipe. Le briefing fut long mais nécessaire et chaque étape de la mission furent examinées avec ses cas conformes et non-conformes. Un seul point le gêna : celui de l'armement. Ils étaient l'ultime élément de sécurité pour protéger la belle, et Erik leur refusa un armement d'infanterie standard. Kurt n'afficha qu'une légère moue ennuyée et fixa les gantelets de son armure où on y trouvait tout un attirait miniaturisé tels qu'un lance missile et un lance flamme miniature relié à son propulseur dorsale... Un andarien en armure n'était jamais désarmé.

Au terme du briefing, il alla rejoindre ses hommes dans son propre hangar. Pour assurer la protection de la Miss Stephens il ne serait que cinq Spectres, lui compris. Ceci afin de permettre un plus grand nombre de troupe d'appui. Il donna rapidement ses consignes : les quatre hommes sélectionnés pour l'accompagner dissimulèrent chacun un pistolet silencieux et un couteau sous leur vestes, et autant de munitions qu'il le purent. Kurt enfila lui même une veste afin de couvrir les gantelets de son armure et y planqua à son tour un pistolet. L'heure du départ pour Läden approchait.

**************


Le débarquement du viper avait été rapide et bien exécuté et les consignes furent rapidement donné. Les véhicules étaient parés au départ sur la route et les hommes rassemblés devant, écoutant le Doc qui donnait les derniers éléments récents. Restant proche de la demoiselle, il écouta lui même le discourt du vieille homme, qu'il n'avait rencontré qu'une seule fois en revenant de Mars, peu après qu'Erik l'ait recruté. Il avait connu des chefs de guerre plus impressionnants que ça. Mais il retint l'aspect financier relatif à la survie de la demoiselle. La paye de tout le détachement dépendait de sa capacité à la protéger. Et bien soit, ça ne serait pas la première fois. On sonna le départ, Kurt passa enfin sur sa tête le célèbre casque Andarien à la visière en forme de T, le rendant anonyme parmi tous les autres mercenaires. Puis de sa voix transformée par le micro du casque, pria à la jeune diplomate de le suivre dans l'un des véhicules au centre de la colonne, il s'assit à côté d'elle, les autres Spectres répartis dans le reste de l'engin. Tout était paré, les choses sérieuses pouvaient enfin commencer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 20681

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Ven 27 Sep - 6:59
On aurait pu croire qu'on y arriverait jamais mais ça y est, les missions enfin pouvaient commencer. Erik avait demandé à ce que ses meilleurs hommes soient de la partie et en voyant Zig'stro autant que Kurt Raynor être rattachés à la protection de Taja Stephens, la brune commençait à entrevoir à quel niveau il mettait la difficulté de sa protection. Ces aliens étaient si frustrés que ça ? Elle fut nommée aussi d'ailleurs. là elle se resservit un verre de café pour être bien sur d'avoir entendu ça "éveillée" puis resta assise, songeuse. De ce qu'elle pouvait voir, Zig'stro n'appréciait guère être relayé derrière Kurt pour cette mission mais il le ferait. par contre, lâcher son arme : à tout les coups il ne fallait pas rêver. Kurt lui semblait également grimacer à l'idée de devoir dissimuler ses armes (diplomatie oblige), mais à tout les coups il connaissait déjà une parade. Elle-même avait déjà une petite idée mais ça serait à voir plus tard.

◄•► ◄•► ◄•► ◄•► ◄•► ◄•► ◄•►

Une fois arrivés sur la planète, le Doc était là. Keira ouvrit de grands yeux, surprise de le trouver ici et tourna son visage vers lui instinctivement. Kurt pouvait ne pas le trouver impressionnant peut-être mais c'était que lui ne l'avait pas vu à l’œuvre sur les bunkers de Mars. Toujours était-il que même ceux ne le connaissant pas l'écoutèrent avec respect et ça : ce n'était pas du juste à l'uniforme. Lorsqu'il fallut faire les rangs, Keira observa un signe de tête du Doc et trottina jusqu'à lui comme un bon petit chien. Une messe basse, un objet passé, et kei retournait dans les rangs en retirant le papier d'emballage de l'objet qu'elle mit dans sa poche pour ne pas perdre de temps : chewing-gum au café. (troll) Kei se massa l'arrière de la nuque et se mit enfin dans les rangs, passant devant Taja qu'elle dévisagea enfin, pour la première fois depuis que la miss était arrivée à bord. Elles ne s'était toujours pas croisées. Plus vieille de quelques années, la blonde ne semblait pas avoir changé. Sans un mot, la brune suivit le groupe et se mit ensuite en marche. La seule arme visible qu'avait Keira était un pistolet accroché à sa ceinture et suivant les indications du doc, la jeune femme la déposa dans un caisson sur le chemin. Elle jeta un coup d’œil vers le vieil homme qui hocha la tête, l'air satisfait. Elle ne savait pas trop ce qu'il avait en tête, elle avait d'autres armes que celui-ci pour se défendre quoiqu'on ne les voyait pas sous sa combi aux armoiries du ma-85. Mais bon, elle pouvait lui faire confiance. S'il voulait son arme c'est qu'il avait surement une idée en tête en plus qu'il faille abandonner l'idée d'avoir des armes sur soi.

La base était excentrée par rapport à la ville où devait se faire le rendez-vous. Une navette pilotée par un ladon les attendait à la sortie de la base pour les escorter jusque là. Au survol de la ville, Keira observa les locaux avec une certaine attention. une énorme tour émergeait de la ville, des sortes de palmes en pierre permettant l'arrivée des vaisseaux en spirale autour de celle-ci. La navette se posa après accord sur l'une d'entre elle et on vint les chercher dès leur arrivée dans une ambiance que Keira jugea assez froide. Ouh... ça commençait mal.

- Matakaë osseüh dam !
- Qu'est-ce qu'il dit ?
- Que tous passent dans les cercles... ils vont scanner si on a des armes, la routine.

Keira observa celui qui avait traduit avec curiosité : il connaissait cette langue lui ? Non car honnêtement kei n'avait rien comprit à ce qui venait d'être dit. Dans tout les cas elle recula un peu et ralenti le pas, restant cachée derrière des plus grand le temps de sonder la machine. Déjà première chose, l'arme de zig'stro ne passa pas. Les deux sphères de lumière qui tournaient autour de zigstro s'étaient arrêté au niveau de celle-ci et rougeoyaient, en attente qu'on retire la dite arme. Après cet évènement fort fâcheux, Kei avait néanmoins trouvé comment occulter le détecteur. Lors que Kurt passa, rien ne sonna. Cela surprit plusieurs ladons d'ailleurs car il portait une armure assez étrange mais de vue il était vrai que kurt n'en portait pas. Quelques uns sonnèrent et durent déposer les armes mais en définitive, Keira s'arrangea pour que la machine laisse à l'équipe de quoi défendre Taja. Et si quelques uns s'étonnèrent qu'on leur ait laissé certaines armes, ils n'en laissèrent rien paraitre. Au final, tous avaient du déposer à peu près les mêmes armes histoire que les ladons y trouvent une logique... Par contre lorsque le radar passa sur elle, Keira s'amusa à ne laisser paraitre au scan que ses habituelles lames plates. Elle ne portait plus son pistolet de toute manière et avait refusé de toucher au moindre fusil sous les instructions du doc.

" Bip ! "
- Osseüh...
- Il dit quoi ?
- T'as des armes kei ?
- ...

Keira grimaça et sorti une lame plate de l'intérieur de sa ceinture, la déposant dans une sorte de bassine. L'anneau s'était arrêté à ce niveau là. Le ladön qui prit l'objet se marra : ils avaient tellement envie d'armes puissantes qu'ils trouvaient cette arme désuette mais lorsqu'il tenta de a toucher le métal coulissa pour montrer qu'au final il y en avait bien cinq : dont une lame totalement bleu-nuit, en réactif. Là il blêmit et s'en écarta : tiens, tiens...
La brune ne laissa pas le scan s'arrêter au niveau de sa nuque, fermant les yeux pour qu'on ne voit pas qu'elle se concentrait pour ça et rouvrit ses yeux verts en avançant d'un pas calme juste après. l'écureuil lui était passé...

La brune se retourna ensuite en observant les derniers passer dans les cercles durant deux secondes après s'être défait des mêmes armes que les autres. Ils avaient déposé d'avance celles que les autres avaient du déposer et gardé certaines dissimulées : keira s'arrangea pour en tout cas. Lorsqu'elle croisa le regard de kurt, elle lui sourit très brièvement avant de retourner parmis le groupe : elle s'était arrangée pour qu'il garde ses armes car il était à première vue le premier à défendre Taja. Il en avait donc davantage besoin que les autres, voilà tout.

Après tout cela, un ladon vint les chercher les invitant à le suivre. Cette fois on les emmena dans une salle assez grande pour tous les contenir : avec assez de sièges pour faire penser à une salle où aurait lieu le rendez-vous. Manquait plus que le représentant de ce camp...

[pour la suite : hormis kurt qui a bien été rendu invisible au scan, vous gardez tous une seule arme, au choix]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
avatar

Féminin Métier : Diplomate
Caractère : Exemplaire

Messages : 91
Billets : 16934

Carnet de Bord
✦ Don: Aucun
✦ Pts Vote:
91/2500  (91/2500)
✦ Objets:
Innocente & Intrigante
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mar 1 Oct - 20:19
Un grand sourire fendit son visage quand Keira la dévisagea. Toutes ces années passées, et les voilà de nouveau face à face. Taja gardait toujours un vieux sentiment d’amertume pour le coup de poing que Keira lui avait infligé. Ce n’est pas comme si elle l’avait mérité après tout. Il est probablement vrai que la jeune blonde, à l’époque, prodiguait de temps à autres quelques conseils et remarques à certains, sur la manière de se tenir ou de parler. Mais de là à réagir aussi violemment, il ne fallait pas exagérer. Une vieille rivalité en somme. Et si elle pouvait rendre la monnaie de sa pièce à la jeune brune, alors il fallait saisir l’occasion. D’autant plus qu’aucun effort n’était nécessaire, la seule présence de la terrienne sur le MA-85 suffisait à attiser la colère de Keira. Avec cette résurgence de souvenir profondément enfoui, Taja eut une soudaine envie de se toucher le nez, comme pour vérifier nerveusement que celui-ci était toujours aussi impeccable. C’est qu’on en devient maniaque à force…

Ils voyagèrent ainsi en groupe, puis les ladons finirent le trajet avec eux jusque dans ce qui semblait être la capitale de leur nation, ou du moins une ville suffisamment importante pour accueillir une délégation étrangère. Ils durent passer un détecteur d’armes. Taja n’avait aucun souci à se faire, totalement clean de ce côté-là. Elle passa sans problème et attendit les autres. Lorsque se fut au tour de Keira, et de l’étrange scène qui suivit avec le ladon, l’ambassadrice ne put retenir un regard réprobateur même pas dissimulé à son égard. Un regard qui voulait dire : « Encore à se faire remarquer, comme toujours. » Mais très rapidement, dès qu’ils reprirent la marche vers les bureaux intérieurs, son regard s’effaça pour laisser place à un visage impassible, axé vers la courtoisie, et se détourna. Elle ne comprenait en aucun cas la langue que parlaient ces indigènes. Il faut dire que c’est une langue quasiment inconnue sur Terre, personne n’a jamais vu de ladons là bas. Et pourtant, il fallait qu’elle négocie avec eux. Elle pria intérieurement pour qu’un interprète fiable soit présent. Quoique… Un soldat a réussi à comprendre tout à l’heure, non ? Au moins, si l’un des leurs comprenait le ladon, il pourrait suivre facilement les discussions entre ladons.

Ils entrèrent dans une grande salle qui disposait d’une table de conférence en son milieu. Un lieu idéal pour discuter, et calme. Ils s’installèrent, en attendant l’arrivée des dirigeants locaux. L’atmosphère était toujours aussi froide, et la tension quelque peu palpable. Taja jeta un coup d’œil rapide envers les membres de son escorte. Ils semblaient tous incroyablement professionnels dans leur comportement, et prédisposés au combat. Cela ne faisait qu’ajouter à la froideur de la scène. Il semblait qu’elle était la seule personne calme dans tout ce bric-à-brac. Il n’y avait aucune raison de s’inquiéter… Les ladons n’ont rien à gagner en s’en prenant à eux.

Les diplomates arrivèrent. Taja se leva immédiatement en leur faisant face. Elle s’inclina légèrement en avant avec un léger sourire et tendit une main pour les salutations. Ils allaient pouvoir commencer…

Bonjour à vous, je suis Taja STEPHENS. Représentante officielle de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr/
avatar

Masculin Métier : Président de la Shadow Corporation
Messages : 147
Billets : 21925

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
88/2500  (88/2500)
✦ Objets:
☣ Président de la Shadow Corp. ☣
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mer 2 Oct - 9:18

A travers la vitre de son véhicule blindé James pouvait voir tous le désespoir qui se lisait sur le visage des passants. Le désespoir, celui découlant de l'incertitude, de la peur de ce futur proche qui pendait au dessus d'eux tel une épée de Damoclès. Laden était jetée dans un immense sac de nœuds diplomatique, et une solution pacifique était actuellement difficilement envisageable. Non pas que ça ne soit pas possible, mais c'était que les trois peuples résidents de la planète n'était pas très commodes les uns envers les autres. Ah, ces Ladons...

James détourna le regard de sa fenêtre afin de se replonger dans ses chiffres. Il avait en orbite en plus de sa petite flotte de combat onze vaisseaux cargos contenant plusieurs milliers de tonnes d'armes et de véhicules de guerre. De quoi faire lourdement pencher la balance en faveur du camp qui serait assez malin pour accepter les accords réciproquement profitables qu'il venait proposer au peuple en question.

Son véhicule se stoppa devant le bâtiment gouvernemental, entouré des forces de l'ordre et des forces armées ladon. Visiblement la confiance n'était toujours pas encore des leurs. Au moment de rentrer dans l'enceinte du bâtiment, lui et ses hommes furent forcés de passer l'inévitable procédure de sécurité et de se faire scanner. Si James n'était pas armés, l'essentiel de ses agents de la SSCS durent déposer leurs pistolets-mitrailleurs, mais James lui n'avait pas peur des Ladons, si ils tentaient quoi que ce soit contre lui, ils entreraient en guerre ouverte avec sa corporation et avec l'armée terrienne avec laquelle il avait des accords de protection. James laissa tous ses gardes à l'entrée avec les véhicules, ne se faisant accompagner que de son robot protocolaire tenant une petite mallette reconnue sans danger, lui servant de secrétaire et éventuellement de traducteur si les dirigeants Ladons lui faisaient l'impolitesse de ne parler qu'en leur langue. Après quelques couloirs, entrées officielles et une courte attente, il fut enfin présenté aux dirigeants de ce continent de Laden, sans même savoir que de l'autre côté de la planète, la fille de ses éternels rivaux allait négocier pour des accords sans doute bien opposés.

- Salutation à vous et à votre nation, monsieur(messieurs/madame?), je vous présente mon respect. Je suis James Sanderford, Président de la Shadow Corporation, et je viens pour vous porter soutien dans cette situation délicate.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik
avatar

Masculin Métier : Servir ses ntérêts
Caractère : De marbre

Messages : 287
Billets : 17583

Carnet de Bord
✦ Don: Empathie +
✦ Pts Vote:
178/2500  (178/2500)
✦ Objets:
Commandant du MA-85
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mer 2 Oct - 14:22
La simple idée qu'il doive laisser son fusil d'assaut derrière lui écœurait le capitaine. Non pas qu'il ne savait pas se battre sans. Mais cet arme, était un peu comme le prolongement de lui même. Un peu comme s'il lui vouait un culte. Bref, hors de question de lâcher son précieux bien. Par ailleurs, la situation n'offrait pas le contexte le plus rassurant pour débarquer non armé dans un lieu. S'ils avaient débarqué sur une planète totalement pacifique, sans guerre civil comme toile de fond, peut-être aurait-il agit autrement. Alors qu'ici, à tout moment, le conflit pouvait monter et éclater. Ils marchaient sur une bombe à retardement et ils devaient se préparer au pire à chaque instant.

Toisant les gardes Lädons, Zig'stro écoutait ce qu'ils baragouinaient. Ces sauvages n'étaient même pas capable de communiquer dans un langage commun. Leur tête ne revenait pas au capitaine qui n'éprouvait que dégoût et mépris pour des indigènes qu'ils considéraient inférieurs. Au moment où l'un des gardes s'approcha pour prendre son arme, conformément à ses ordres, Zig'stro recula d'un pas et bouscula le garde. Dans un grognement bien marqué, l'alien sortit du rang et fit demi tour. Son égo ne supportait pas de devoir suivre des directives insensées, se sentant rabaissé au rang de civil. Sa main, se terminant par trois énorme doigts, agrippa fermement son arme, décidé à ne la lâcher sous aucun prétexte. A travers ses deux pairs d'yeux, ils fusillaient quiconque croisait son regard.
Ne cachant pas son aversion pour les habitants locaux, il ordonna à quelques uns de ses hommes de le suivre à l'entrée. Plus qu'une raison personnelle, Zig'stro trouvait que stratégiquement, l'idée était mauvaise. Mettre toute une section sans moyen de riposte efficace n'était pas de bon goût. S'ils avaient été, ils se seraient trouvés vulnérable et peu efficace pour défendre la belle créature qui prenait le rôle d'ambassadrice. Il avait déjà pu travailler avec elle, et pour une civil, il devait avouer qu'elle l'étonnait. Une force de caractère, une détermination, un sang froid. Elle savait ce qu'elle voulait et comment l'obtenir. Bien malgré lui, il la respectait. Contrairement à Keira, feignante et lunatique, couvert par le commandant en personne. S'il pouvait ne jamais bosser avec elle, cela ne le dérangerait pas le moins du monde.

Il pensait à cela car il voyait justement la jeune pilote débattre avec le Lädon de l'efficacité de ses armes... ridicule. Cette femme était une catastrophe ambulante, elle pouvait tout aussi bien faire planter la mission par sa simple présence. Et puis, quel était son rôle avec le groupe débarqué sur cette planète ? Zig'stro décida de ne pas pousser la réflexion plus loin, sachant pertinemment qu'il n'aurait pas de réponse et qu'il ne trouverait que des problèmes.
Au lieu de ça, il regardait une bonne partie de ses hommes quitter la file pour le rejoindre à l'entrée. En balayant la scène des yeux, il croisa le regard de Raynor. Plus il le regardait, plus il le trouvait mystérieux. Personne ne savait rien de lui. Ni sur son passé, ni sur ses motivations, ni même sur l'étendue de ses compétences, et dieu sait qu'il en a.

- J'te laisse Travis, il comprend très bien le Lädon, ainsi que Détro. Je me sens de trop et tes hommes sont tout à fait capables de gérer la protection rapproché de la blondasse. Je me replie sur le périmètre large.

Via son oreillette, le capitaine transmettait ce qu'il avait à dire à Kurt Raynor. Chacun des deux soldats avait une mission spécifique. Leur présence, tout les deux au même endroit, rendait leur efficacité presque obsolète. Arriver en masse à cette réunion ne servirait à rien. Une fois que son escouade fut au complet, il laissa la délégation partir vers son objectif. Lui, veillerait à assurer la sécurité plus large et offrir un point de repli sûr au cas où. D'après leurs infos, ce secteur était calme mais le boulot d'un mercenaire était de toujours tout prévoir et d'être paré à toute éventualité.

- Phoenix leader à CC
- Je vous reçois capitaine. Quelle est la situation ?
- Arrivée sur site, le colis est en chemin. On se déploie sur Zulu et Texas.
- Très bien. Sachez toute fois que vous n'êtes pas seul. Nos scan ont repérés une flotte. Elle semble Terrienne.
- Pourquoi je suis pas étonné ?  
- Gardez les yeux ouverts capitaine et bonne chasse.
- Elle sera bonne commandant. Phoenix leader terminé.

La liaison avec le MA-85 était directe. Cette connexion ne coulait pas de source. Il fallait remercier les techniciens de la base où le doc les avaient accueillis pour que cette manipulation soit possible. En gros, les communications transitaient par un relai, situé là-bas, avant de remonter vers le vaisseau mère. Zig'stro était en contact permanent avec le marionnettiste des mercenaires, perchés à des dizaines de milliers de kilomètres au dessus de leur tête. La situation évoluait de minutes en minutes et son instinct d'alien lui annonçait que les choses ne resteraient pas calmes comme ça très long temps.
C'est sur cette idée qu'il ordonna à ses hommes de se déployer en section afin d'assurer son rôle. Il fit également revenir le 2e groupe en soutien du sien. Pour lui, effectuer des patrouilles à l'aveuglette sur un périmètre très large était un non sens. Il préférait avoir des bras armés avec lui plutôt que perdu dans n'importe quel secteur. Divisés, ils étaient beaucoup plus vulnérable. Surtout que le transport dans une navette ne le rassurait pas des masses. Il suffisait d'une roquette bien placer pour rayer toute chance de réussir la mission. Le 2e groupe était équipé de deux navettes légères de combat et de motojets d'escorte. Les gars de la logistiques avaient dû encore tout confondre en leur attribuant cette espèce de barge.

- Raynor ? Vous avez entendu ? la Shadow serait de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mer 2 Oct - 15:54

Alors que les Spectres avançaient, chacun placés stratégiquement autour de l'ambassadrice, Kurt, situé en tête, perçut comme une menace pour la sécurité de la jeune blonde. Ce danger se matérialisa sous la forme d'une espèce de boule de nerfs à la tête brune répondant au doux nom de Keira qui lors de son passage devant le groupe, dévisagea Taja. Raynor, au fait du différent d'adolescentes les opposant toutes deux, écarta pour le moins énergiquement Keira d'un revers du bras afin qu'elle dégage du passage. Il savait que la pilote n'était pas violente de nature, mais il n'hésiterait pas à lui tirer une balle dans le pied si elle tentait quoique ce soit contre la terrienne sous sa protection.

L'arrivé au bâtiment diplomatique lui réserva une nouvelle surprise déplaisante. Il était sans doute normal que la sécurité locale observe un certain maintient de l'armement, mais depuis quand désarmait-on le personnel de protection d'un corps diplomatique ? Avait-on déjà vu les gardes du corps gouvernementaux de Clinton ou Kennedy laisser leurs Colts au portique quand ils se rendaient à l'étranger ? Alors que les Ladons tentaient de confisquer une bonne partie de l'armement, Kurt passa miraculeusement le scanner sans qu'aucune arme ne soit détectée. Même pas son pistolet, caché sous sa veste. Et heureusement qu'on ne lui demandait d'ailleurs pas de remonter les manches de sa veste... Les autres spectres eurent le même coup de veine inexplicable. Ce n'est qu'après avoir franchi le cordon de sécurité qu'il aperçu Keira lui lancer un sourire complice, en échange de la froide et menaçante expression anonyme de son casque. Alors il comprit. Erik ne l'avait surement pas dépêché sur place pour ses talents de pilote, mais pour les petits-à-côté.

Zig'stro quant à lui, fortement contre le fait de rendre ses armes, recula, manquant de provoquer une rixe avec la sécurité Ladon. Enfin quelqu'un d'intelligent dans cette pagaille. Il décida de se charger de la défense extérieur. C'était effectivement mieux. Si Stephens avait besoin d'être évacué, un contrôle des axes et des intersections autours du bâtiment écarterait au moins une source de danger. Deux hommes du Capitaine aliens vinrent rejoindre les Spectres, l'un apparemment qualifié pour traduire le baragouinage local. Il hocha la tête à la fois en acquiescement et en remerciement puis se remit sur la protection immédiate.

La petite blonde rentrait dans le bâtiment accompagnée de son escorte rapprochée et son travail à elle débuta alors. Ses hommes se dispatchèrent afin d’agrandir le secteur de surveillance et les angles de tir tandis que les rapports fusaient déjà sur le canal radio, lui même resta à côté de Taja, légèrement en retrait afin de garder un œil sur elle et assurer sa sureté arrière. Les négociations commençaient lorsque la voix de Zig'stro retentit dans son oreillette. Seul dans son casque, il verrouilla la sortit de son afin que ce qu'il dise ne soit pas entendu hors de son casque dans la pièce.

- Ici Leader Spectre, j'ai bien reçu.

La partie commençait à devenir intéressante. Pourquoi ces terriens là venaient fourrer leur nez dans le conflit Ladon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOC
avatar

Messages : 185
Billets : 22557

Carnet de Bord
✦ Don: Administration +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Admin Tout Puissant
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mer 2 Oct - 18:31
Pour James :

Citation :
Le gouverneur de Xektroy passa ses doigts mandibulaires sur les prémisses de sa barbe. Il envoya les ordres, son éternel dos vouté remontant en même temps qu'il balançait son bras pour désigner les éléments dont il parlait et avisa enfin le message de l'étrange humain. Des armes, des jouets, des vaisseaux.. Bahhh... Cet humain croyaient qu'ils étaient de la dernière pluie ? Ce guet apens ne pouvait qu'être un piège ! Mais où serait le piège ça...
- Nare-goi.

L'alien retourna s'asseoir, son appendice bedonnant même pour un ladon rebondissant à chacun de ses pas. Arrivé à son siège, il sauta dessus plus qu'il ne s'assit et fit un signe de l'index pour qu'on le laisse parler. C'est un traducteur plus que diplomate qui traduisit ses  paroles... Donc évidement, avec une étrange politesse pour un ladon, le message disait :

" Ici le seul et véritable gouverneur de Ladon, maître de Xektroy. Nous allons vous envoyer des coordonnées auxquelles poser votre vaisseau. "
Ce qui n'était pas dit, cétait :
" Bonjour à vous, humain. Je ne vous fait pas confiance... donc au cas où vous nous disiez la vérité, posez votre vaisseau loin à ces coordonnées qu'on puisse vous avoir à l'oeil."
Ce message là, James heureusement ne l'entendit pas.

La suite, on sait ce qu'il se passa. James arriva dans une sale où il put enfin voir le gouverneur... et ses dix gardes. On n'était pas sur Karakos, ici. On était prévoyant... Et c'est avec cet accueil que James pu enfin parler. Le traducteur... traduisit, et le gouverneur recommença à se masser le menton. Au fait : un ladon n'avait pas de menton.
- Reguêmeh da lauh nag edem, dale. (il a l'air louche, même pour un humain)
- Mon maître vous souhaite la bienvenue.
- Atagun esssss moreg am ! (Et c'est quoi ces choses sur son visage !) goel guesssss ! (Qu'il les retire !)
- Il semblerait que vos lunettes ne soient pas une marque de politesse en la présence du maître... veuillez les retirer je vous prie...
Le traducteur avait ses antennes qui s'étaient largement abaissées, preuve de son déplaisir à devoir dire ce genre de traduction.
- Arein. Essss dula noy lun edem ? (Sérieusement. On est si prétentieux chez les humains ?)
Là... Le traducteur ne traduisit rien, ses antennes  tombant lamentablement comme des oreilles de cocker. Il donnerai sa démission demain et se casserai de cette planète de dingues. En voyant de tels comportement on pouvait comprendre pourquoi certains jouait les adultes à leur place pour leur éviter de faire exploser leur propre planète : ça n'était qu'une bande d'abruti sans cervelle !

Pour les autres ~
Citation :
Le gouverneur de Karakos : nom du continent sur lequel était toute la troupe de mercenaire sorti du MA-85 était bien plus maigre qu'on l'aurait pensé pour un Ladon. Son appendice ressortait à peine au niveau des hanches et ses antennes étaient pratiquement invisible tant elles aussi étaient fines. Celui-ci n'était accompagné que d'un seul homme, visiblement non armé. Quant à lui, il était évident qu'il n'avait pas d'armes. Par contre, il y avait des caméras partout. mais vraiment partout, tant et si bien que seul un aveugle n'aurait pu les voir.

- Bongueur, exgouzé bon aczen mai jeu barle bodreuh languè gueuh deuboui guelgueuh bois. E m'abelle Degan Adagok. E zoui engandé de bou rengondrer...

Le sourire purement diplomatique du ladon semblait plus raisonnable que sa façon de parler l'humain, mais soit. Tapotant le dossier de sa chaise, il semblait évident que le ladon attendait que ses invités s'installent avant d'en faire de même. Tous... et il attendit longtemps pour cela, mais à la fin il put s'asseoir en dernier, respectant ainsi les traditions de son peuple voulant que ce soit l'hôte qui s'asseyent en dernier.

- J'a grou gombrendre gueuh bous bouliez trader de dibloumadie bour un goudelle... goussssssssseye (il a du mal avec les "s")... baleureudement, gomme bous boubez l'aboir bou... E grain bor gueuh la dibloumadie ne nous aide bas bar rabort aux broublaimes gueuh nous abons agdouellement.

Le gouverneur y mettait du sien et parlait l'humain du mieux possible pour un ladon. De toute évidence, exploser de rire était absolument pas la bourde à faire, surtout que ce gouverneur semblait contrairement aux autres de son espèce, être plutôt... "respectueux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 20681

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mer 2 Oct - 18:52
Keira n'avait pas non plus dévisagé violement Taja. Elle l'avait juste regardé droit dans les yeux, songeant au passé puis était retournée dans son coin mais voir Kurt l'écarter ainsi l'amusa : lui, il avait peur qu'on agresse sa poule aux œuf d'or... Bref. passé à autre chose, elle aida comme elle put les spectres et les autres à passer avec leurs armes, n'adressa pas la parole aux ladon et se prit le suprême regard malsain de Taja. La brune du bien le croiser ce regard mais fut d'office blasée. Et aller qu'elle recommençait à jouer de ses jeux de chipie en espérant que ça marche. Eh bien pas de bol, Kei était entrain de bosser alors elle ne lui ferait pas ce plaisir. Zig'stro par contre ne supporta pas d'être séparé de son arme et préféra voir ailleurs si on avait besoin de lui... Dommage.

Toujours est-il que le groupe avança jusqu'à une salle où ils purent attendre le gouverneur. Celui-ci avait, même pour un ladon, une dégaine à pleurer de rire. Un pas, ya tout en lui qui se balançait. Jusqu'aux cheveux ! Kei se mordit intérieurement la langue et se concentra plutôt sur les multiples caméras. 30... il y avait trente caméras épiant chaque recoin, détail ou autre pouvant avertir du moindre geste louche. En définitive, le premier qui faisait semblant de sortir une arme mettrai surement en alerte toute la cité.

Invitée à s'asseoir et ayant rapidement lu le protocole de cette planète, Kei s'installa sur une chaise, paumes sur les genoux. Autant de caméra lui déplaisait. Elle n'avait qu'une envie, en faire buguer quelques une, mais elle se retint. C'était à Taja de travailler à présent, à elle de se taire... On s'en foutait du nombre de caméras visibles et invisibles à l’œil humain. Puis il y eu le malheureux accent du ladon. Oh mon dieu. Ce fut un miracle qu'elle ne pouffe pas. elle haussa un sourcil, se reprit directement et garda son calme comme elle pouvait. N'importe qui la connaissant aurait su à quel point ce travail était dur pour elle. Alors, Kei se concentra sur le second ladon. Celui-ci les épiait tous un à un en silence...

Il ne semblait pas dangereux en apparence mais visiblement ces ladons avaient fait l'effort de leur apparaitre sans armes aucune, à seulement deux alors que eux étaient toute une armada. En comprenant que le second cherchait des armes cachées, Kei eu honte d'avoir tenté d'en protéger quelques unes. La diplomatie de ce peuple, du moins de ce camp-ci faisait que ces ladons avaient confiance en eux. La brune fut légèrement dégoutée... mais n'en laissa rien paraitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
avatar

Masculin Métier : Président de la Shadow Corporation
Messages : 147
Billets : 21925

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
88/2500  (88/2500)
✦ Objets:
☣ Président de la Shadow Corp. ☣
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Jeu 3 Oct - 12:32

Enfin on allait présenter à James le Gouverneur de ce continent de Laden, pas trop tôt. Accompagné de son robot il se fit escorté dans ce qui sembla être une salle d'audience. Après quelques salutations d'usage qui ne semblaient pas vraiment sincères de la part de l'Alien, celui-ci alla s'asseoir sans même proposer de siège à son "invité". Les manières arrogantes de ce Ladon lui rappelaient un peu plus pourquoi il n'aimait pas les Aliens plus que ça.

Le traducteur traduisit alors les dires du Gouverneur, mais avant d'y répondre James adressa un bref coup d’œil à son robot protocolaire qui secoua discrètement sa tête en négation. L'instant d'après, reportant son regard sur le dirigeant Alien, un petit texte rouge s'afficha sur le verre teinté droit de ses lunettes noires, la véritable traduction retransmise par son robot, uniquement visible de l'intérieur. Voila une des raison pour laquelle il n'avait pas prit avec lui d'assistant organique. Oui, ce Gouverneur était sans doute bien plus arrogant que lui, mais pour l'instant il le tolèrerait, car il avait besoin de lui. Pour l'instant.

- Je suis véritablement navré d'offusquer le Gouverneur, cependant ce gadget est plus qu'une simple paire de lunettes, et est nécessaire à ma survie. Je ne peux les retirer.

Pas tout à fait faux. Il ne mourrait pas en les enlevant, et sa santé ne risquait rien. Mais retirer ses lunettes noires à cet homme qui s'affichait en permanence avec où qu'il aille, et vous tuiez sa personnalité. Sa présence. Jusqu'à l'image qu'incarnait la corporation terrienne. Et ça, ce n'était pas un honneur qu'il ferait à un représentant de cette sous-espèce insignifiante, juste bonne à s'entre-tuer. C'était leur planète qui l'intéressait.

- Avec votre permission, l'un de nos vaisseaux cargo va donc atterrir aux coordonnées fournies, et vous pourrez ainsi examiner par vous même les marchandises que nous avons à vous proposer.

Sans bouger la tête, ses yeux jaugèrent le gouverneur puis balayèrent la pièce, observant la dizaine de garde en position, contre lui tout seul, sans arme et seulement accompagné d'un robot de protocole. Stupides extra-terrestres. Une seule salve de tir orbitale de son Devastator suffirait à réduire ce patté de maisons en miettes, ce n'était pas cette piètre armée autochtone et sous-équipée qui lui faisait peur. James garda néanmoins son léger sourire poli et bienveillant à l'égard de ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Diplomate
Caractère : Exemplaire

Messages : 91
Billets : 16934

Carnet de Bord
✦ Don: Aucun
✦ Pts Vote:
91/2500  (91/2500)
✦ Objets:
Innocente & Intrigante
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Dim 6 Oct - 16:43
Le gouverneur entra dans la salle, seulement accompagné d'un autre. Sûrement un garde du corps. Ils devaient vraiment avoir confiance en leur système de sécurité et envers les mercenaires pour se présenter ainsi sans armes et sans gênes. Ou alors, ils n'accordaient peut-être pas autant d'importance à leur gouverneur, après tout, vu son physique... On n'aurait aucun mal à croire qu'il ait du mal à se faire respecter et se montrer autoritaire. Et sa façon de parler, Taja en aurait haussé les sourcils jusqu'au plafond si cela aurait été permit. Mais elle retint son étonnement et n'en laissa rien paraitre, se contentant d'un léger sourire esquissé par courtoisie. Elle s'installa sur la chaise, jetant un dernier regard vers les autres. Puis enfin sur le ladon qui avait accompagné le gouverneur. Il était sûr de lui, il n'y avait aucun doute. Mais il ne l'intéressait pas plus que cela sur le coup, elle avait bien plus important à faire dans l'immédiat. Elle se concentra toute entière sur le gouverneur, une fois celui-ci également installé. Le convaincre de participer à ce conseil ne sera pas chose aisée vu la situation. Il allait falloir réussir à unir au moins deux peuples sur les trois peuplant la planète, autant dire faire de grosses concessions, et risquer de signer l'arrêt de mort de toute une population. C'était une mission désespérément folle, dangereuse, qui mettrait la morale et la conscience à rude épreuve.

Je comprend votre inquiétude, Excellence. A votre place, nous le serions tout autant inquiet.

Gratter dans le sens du poil pour mieux contre-attaquer ensuite. Erik aurait sûrement définit cela comme une diversion puis une embuscade, ou tout autre jargon militaire. Au fond, la diplomatie n'était peut-être pas si différente de la tactique et stratégie des militaires. C'était une véritable guerre verbale pour arriver à avoir la meilleure part, ou la moins pire, pendant les négociations. Elle marqua une pause de quelques secondes, prenant une aspiration, mimant une certaine angoisse pour donner force à ses propos. Tout en marquant l'urgence de la situation, car il y avait vraiment urgence de la situation. L'Area Center faisait de plus en plus pression, cela ne pouvait plus durer. Il fallait y mettre un terme. Taja avait réussit par miracle d'avoir un accord avec l'Eris pour héberger ce conseil. L'occasion ne se prêtera pas deux fois!

Mais vous devez comprendre également, Gouverneur, que ce conseil est une sortie de secours pour votre peuple. Une bouée de sauvetage. Il sera, je l'imagine bien, le dernier rempart pour les peuples libres. Qui sait ce qui arrivera si nous n'y mettons pas tous ensemble pour combattre un ennemi qui nous est tous commun...

Elle le regarda dans les yeux, cherchant à déceler des émotions sur son visage. Elle rencontrait pour la première fois un ladon, et ne savait pas du tout comment ceux-ci géraient les émotions. Cela se trouve, ils étaient inexpressifs de visages. Taja avait entendu dire que certains aliens décrivaient leur sentiment par un mot au début de chaque phrase parce qu'il était impossible sinon pour un autre de savoir s'il était heureux, triste, apeuré, etc. On pouvait s'attendre à tout chez une espèce inconnue...

Elle croisa les doigts dans son crâne, comme pour adresser une prière silencieuse et invisible au Très Haut pour que le gouverneur n'exige pas des armes ou une intervention terrienne dans le conflit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr/
Erik
avatar

Masculin Métier : Servir ses ntérêts
Caractère : De marbre

Messages : 287
Billets : 17583

Carnet de Bord
✦ Don: Empathie +
✦ Pts Vote:
178/2500  (178/2500)
✦ Objets:
Commandant du MA-85
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Mar 8 Oct - 11:37
De ce qu’il pouvait voir, le percuteur avait changé. Il ne l’avait pas demandé mais l’armurier avait prit l’initiative, ce qui ne lui déplaisait pas, au contraire. La mission précédente, il sentait bien les vibrations à chaque coup. En tout cas, des secousses différentes de d’habitude. Par contre, la chambre d’éjection commençait à s’user. Elle avait été nettoyée, mais la poudre érodait doucement le métal du canon. Un simple regard suffisait à le voir, la couleur argenté virait au cuivre auréolée de traces noires. A force, cela réduirait l’inertie des balles et biaiserait leur trajectoire. Cela n’était pas imaginable.
Il la connaissait par cœur, il lui aurait presque donné un nom, presque. Ce n’était qu’une arme après tout. Pourtant, il passait un temps infini à la bichonner, à la nettoyer, à la connaître. Son arme, c’est son outil de travail. Il en connaissait toutes les caractéristiques, les limites, les forces, etc. presque rien ne lui échappait à cette prouesse technologique.

Assis sur un rebord en pierre, un pied appuyé sur une énorme colonne, Zig’stro inspectait le travail de son armurier. Vérifiant si ses directives avaient été respectées, si son boulot avait été réalisé correctement. Chaque parcelle de son fusil d’assaut Stag-KV3 était passée au peigne fin. Il s’occupait, attendant que l’action vienne. Ce genre de mission passée à babysitter une guest star l’énervait au plus haut point. Même si Taja Stephens  était de loin plus agréable que la plupart des VIP qu’il a déjà dû se trainer, les missions étaient sensiblement les mêmes. Ils faisaient route sur un point, la laissait faire son boulot puis repartait. Il était sûr que même sur une planète sur le point d’éclater en guerre civile, ils allaient rater tout le spectacle. C’était bien sa veine. La dernière fois, sur Mars, le conseiller Unterbell leur avait demandé de suivre un itinéraire différent. Ils avaient complètement raté tout le grabuge de la capitale. Le pire, c’est qu’il n’avait eu aucune prime du coup !

La situation semblait se répéter encore. Pour se rassurer, il se rappela que les spectres avaient été dépêchés sur place. Cela voulait peut-être dire que ça allait bouger. Mais il savait aussi que la perte de Stephens signifiait la fin de la collaboration avec les Terriens. Erik voulait certainement éviter ça. Si ça tombe, ce vieux bougre avait juste envie de dépenser du fric pour être sûr qu’il n’arriverait rien à sa blondasse.

- Hey boss, j’aime pas comment il me regarde le moche là-bas.
- Il doit sûrement te trouver à son gout vu ta tête écrasée
- Ah ah c’est sûr que vous allez bien ensemble !

La discussion était haute en couleurs et pleine de philosophie.  Pour sûr, les mercenaires n’était jamais très loin des clichés. De la brutalité, des réactions primaires, un sens de la diplomatie émoussé. Ils incarnaient de piètres soldats sur le plan humain, si l’on pouvait dire. Mais en terme d’efficacité militaire, ne cherchez pas, ils faisaient partie des meilleurs. Le capitaine ne voulait personne d’autres que ces gars là à ces côtés. Ils les respectaient mais ils ne devaient jamais le savoir. Même des spectres il n’en voulait pas à leur place, aussi bons sont-ils.

Se redressant de son petit perchoir, il balaya les alentours. La place où ils se trouvaient était déserte. Des grands bâtiments, plus larges que hauts lui permettait d’avoir une vue relativement clair du paysage. En effet, ce qui semblait être le palais ou peu importe comment il l’appelait, était surélever par rapport au reste. Il fallait le reconnaître, le paysage était pas dégeulasse. Les teintes blanches, bleues et violettes de cette population donnait un ait calme à la région. Au loin, il voyait l’agitation des indigènes. Des vaisseaux se baladant ci et là, des piétons marchant au gré de leurs occupations, la vie normale. Tandis que dans le périmètre proche, pas un mouvement. Comme s’il s’agissait d’un lieu sacré qu’il ne fallait pas perturber.

- Temperson, vous profitez du paysage ou quoi ?
- Negatif capitaine, nous sommes sur vous dans un instant

Aussitôt, une suite des quelques véhicules volants déboucha de derrière une des colonnes. Le soutien qu’il avait demandé pour effectuer les trajets était arrivé. A leur arrivée, l’officier responsable fit son rapport. Ils avaient survolé différentes zones sans qu’aucune menace ne soit détectée. Le secteur semblait mort comme le craignait Zig’stro. L’ennui en perspective…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Ven 11 Oct - 20:40

Un espèce de chiffon qu'était le négociateur local débarqua dans la pièce avec son garde du corps. Le genre de politicien probablement honnête mais dont peu doivent ecouter ce qu'il a à dire. Avant de commencer les négociations, celui-ci attendit que chacun soit assis. Si la plupart des Spectres étaient dispatchés un peu partout aux entrées et dans les couloirs afin d'en sécuriser les accès, Kurt était désormais seul avec la jeune terrienne devant la table des négociations.

Kurt observa le gouverneur alien, qui lui même attendait que le garde du corps andarien s'assoie. Et Kurt resta debout un bon moment, fixant silencieusement l'alien. Outre le fait que s'asseoir augmenterait légèrement le temps qu'il mettrait à réagir à une menace, il n'avait aucune envie de s'asseoir dans un siège aussi décadent, mais le fit tout de même afin de ne pas compliquer les négocations. La gamine aurait surement déjà suffisament de mal comme ça pour vendre ses arguments de terrienne pacifiste. Il tira néanmoins le fauteuil à lui afin de se retrouver légèrement derrière Taja et l'avoir dans son champ de vision ainsi que le reste de la pièce, puis s'assit non sans pousser un très léger soupire exaspéré, synthétisé par le micro de son casque, qui lui fut sans doute entendu, au moins par celle qu'il protégeait.

Raynor haussa alors un sourcil d'étonnement en écoutant le diplomate alien s'adresser dans un terrien boiteux et accentué au possible. Au moins il faisait l'effort... Maintenant, il se demandait juste ce que la petite Stephens pourrait faire valoir pour éviter le massacre qui s'annonçait. Les belles phrases était bien pour régler une petite querelle, mais rarement pour un conflit de cette envergure. Kurt était un soldat, il l'avait toujours été depuis son plus jeune âge. Il savait que les mots pouvaient avoir parfois plus d'efficacité que des armes. Et même s'il savait et pouvait lui même être très persuasif, il restait un homme tourné vers l'action. Quand les personnes comme Erik, Taja, ou même ce gourverneur en face d'elle, prenaient la décision de lancer une attaque de quelque ampleur que ce soit, c'étaient les hommes comme Kurt qu'on envoyaient, qui tuaient ou non ces gens et prennaient la responsabilité morale et pratique de ce qui se passait sur place. Il le fallait pourtant.

Car si la Shadow Corp était effectivement présente sur la planète, le jeu se compliquait. Il connaissait suffisamment leurs méthodes, ils ne faisaient pas eux même directement la guerre, ou si peu, mais permettait aux autres de la faire. Encore fallait-il confirmer que ce soit bien eux. Alors il écouta en silence la belle blonde à côté de lui vendre sa politique et son soutien de sa voix douce et envoutante, et ensuite il ferait ce qu'Erik lui ordonnerait, si les mots échouaient.

- Est-on bien sur qu'il s'agit effectivement de la Shadow Corp ? Ils vendent leurs armes et leurs vaisseaux presque partout maintenant. Y compris à nous. Peut-être une intervention starienne, ou de l'armée terrienne ? Dit-il sur le canal sécurisé en liaison avec le QG juste après avoir refermé la sortie de son du casque afin qu'on ne l'entende pas dans la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOC
avatar

Messages : 185
Billets : 22557

Carnet de Bord
✦ Don: Administration +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Admin Tout Puissant
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Lun 21 Oct - 9:22
Xektroy a écrit:
L'alien toisa James comme s'il n'était rie d'autre qu'une crasse à effacer de sa main. Pour qui se prenait-il à venir marchander ici sans accéder à ses requêtes, surtout une pareille. Le blanc bec ne les retira pas et son traducteur lui expliqua que c'était pour sa santé... Bon sang. Les humains croyaient réellement les autres races comme des abrutis (il ne penserait jamais à songer que c'était lui qu'on prenait pour tel) ?
- Nam rog ga... zaven Io gem noi. (Mais bien sur... Je vais lui apprendre à se foutre de notre gueule). Rek ! Gozna boy è goy dem. (Bien, dis lui qu'on va le suivre).

A la tête du gouverneur fixant l'humain avec dédain, on pouvait clairement comprendre qu'il avait prit la réponse de James pour une insulte. Malgré tout cela il avait cruellement besoin d'arme s'il avait envie de rester le seul et unique maître de ce monde. Et puis... il ne savait pas encore comment, mais il ferait payer l'humain d'une façon ou d'une autre. Plus tard. Se passant une langue plus que longue selon le point de vue un humain sur les lèvres, ce qui sembla fichtrement dégueulasse, le gouverneur de Xektroy réfléchissait déjà à comment utiliser ces nouvelles armes si enfin il mettait la main dessus.

[il te suivra donc avec une dizaine de garde du corps (>_>'... no comment) une dizaine de minutes plus tard, le temps de se préparer.]
Karakos a écrit:
Le gouverneur de Karakos quant à lui était somme-toute un peu plus méticuleux bien qu'avec lui l'habit ne faisait largement pas le moine. Il avait l'air si chétif et tête en l'air de premier abord que sa façon à présent de fixer un à un les membres ici présent ne laissait rien présager de bon si on essayait avec lui toute forme de manipulation. Il voulait mettre les choses à plat et non se prendre la tête à découdre des sous entendus. Néanmoins, l'humain sous sa carapace qui jouait à rester debout tandis que son garde du corps faisait de même l'amusa un brin. Cet humain était mal barré s'il voulait jouer avec la politesse d'ici : le garde du corps pourrait tenir ainsi des jours durant par pur orgueil ladon. Faisant signe à son garde de concéder à l'humain une once de respect pour sa tentative de respect quoique : s'il avait étudié les ladons il aurait su que TOUT les invités se devaient de s'asseoir avant l'un des hôtes, lui-même attendit cependant que tout ce petit monde soit installé : il n'en serait pas autrement, il était gouverneur après tout.

La jeune femme semblait parler au nom de tout ce petit monde. Et en les étudiant un à un, visualisant ceux qui ne respectaient que peu de chose puisqu'ils avaient toujours un casque sur le visage aux autres, un peu plus nerveux, si l'alien ne laissa rien paraître il resta tout de même songeur. Il écouta néanmoins la jeune femme avec le plus grand respect, se concentrant sur chaque mot avec la plus grande attention bien qu'il aurait préféré ne pas avoir à se prendre la tête. C'était son devoir, il l'assumerai jusqu'au bout.

Et le hic se fit rapidement. Il qui parlait des problèmes de son peuple et elle d'un ennemi qui à l'heure actuel ne semblait pas être le leur. Bon certes, elle y avait mit les formes, essayant de faire un brin d'empathie concernant leur problème mais ne venait-il pas de lui dire qu'ils avaient d'abord d'autres problèmes à régler ?

- cerde il demblerai gue vodre ennemi doi bouissssssant. mai il è oune brindilleuh bour nous gui risguons de berdre nodre blanède à gaude de l'orgueilleuh de nos ribaux derridoriaux. gue bous demanderai de border un beu blous de grédi à nos broblèmes. Gomme ye bous l'ai dis, gue grain bort gu'ils ne sssssoient dro imbordants bour guon les ignorrrent.

Le gouverneur avait beau avoir un aspect pittoresque, il était certainement le plus conscient des trois face à ce qui les menaçait. Comment pouvait-il parler tout de suite d'aider un conseil alors qu'une guerre mondiale menaçait son peuple ? A chaque seconde actuellement cela menaçait de péter dans tout les sens. Ils étaient sur le qui vive depuis des années mais là tous savaient qu'ils ne pourraient l'esquiver.

- Yeuh ne bouis bous aborder mon ssssoutien dan gueuh la ssssidouadion ne ssssera ba sssdabilidé (il secoua la tête pour retirer les fourmillements sur sa langue si peu habituée à former cette consone : "s"). Gombrenez gueuh ma brioridé ai deuh baire endendre raigon à mes deuh ribaux. Nous abons le derridoire agdouellement le blou bouizant des drois. Mai yeuh ne beu bas gossionner de berdre audan de bies inoudilement zi les audres ne sssont bas d'agord. Et sssi yeuh gozionne bodre gause, yeuh grain bort gueuh lè yaudres groient gueuh yeuh leur déglare la guerre gar yaurai bagdisé abeg bous...

L'alien s'arrête là et toisa la jeune femme en espérant qu'elle avait comprit le message. Lui-même ne pouvait pas se permettre de penser actuellement à ce conseil car leurs problèmes étaient plus urgents, certes. parce que l'Aera centrer malgré le rapport qu'il avait pu lire n'était pas actuellement un réel danger pour eux, aussi. Mais surtout parce que s'il cautionnait seul cet engagement les deux autres gouvernements risquaient fort de prendre cela pour une déclaration de guerre. Après il y avait aussi à prendre en compte que l'Aera était comme elle le disait un danger pour tous. Peuples libres... elle y était allée fort n propagande mais le gouverneur voulait bien lui concéder l'importance d'un tel conseil. Cela sous entendait également pour la première fois mettre toute les races sur un plan d'égalité lors d'un conseil les touchant tous et de ce fait, c'était intéressant... Mais là tout de suite s'il donnait son accord il n'était pas certain qu'il resterai le moindre ladon d'ici à quelques jours pour voter à ce dit conseil.

- Voilàssse gueuh yé bous brobose. Ssssi bous bous angahez à bordéyer mon beuble le demps des négoiahions... J'adendrai de ssssaboir e gueuh les audres goubernements ont déshhhidé aban de me brononzhey.

Là dessus son garde l'observa avec respect mais non sans dissimuler ses pensées. mettre les autres au courant de ce conseil ? Et puis quoi encore, donner du caviar aux cochons ? Lui même avais noté que son gouverneur parlait de leur territoire comme le plus puissant des trois : il en disait trop selon lui car le ma-85 pouvait tout découvrir. La seule bonne chose là dedans était que une aide même discrète avait été donnée à ce territoire, cela avait servi à calmer les idées du gouverneurs qui à présent voyait au plus loin, pour les trois peuples. il aurait pu en profiter mais au contraire : être assuré d'avoir le dessus lui permettait de voir plus loin. Sauf que... S'il se souvenait d'une chose, c'était que les aides qu'ils avaient obtenues étaient minimes comparées aux armes que pouvait receler le ma-85. Ils en avaient besoin.

(Eh oui, c'était pas juste pour James : on retire son couvre chef en intérieur ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 20681

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Lun 21 Oct - 9:52
Keira n'y comprenait rien aux magouilles alors la politique... Elle était tellement concentrée de toute façon à ne pas rire et à décrypter ce que disait le ladon qu'elle n'avait même pas remarqué que Taja était passée de "je comprends vos tourments" à "mais pensez à autre chose... le conseil !". Elle haussa un sourcil, se demandant sérieusement comment taja faisait. C'était un des talents de la blondasse qu'elle ne reconnaitrait jamais tout haut mais qu'elle lui attribuait volontiers : celui de savoir jouer avec les mots comme personne.

Sauf que... Le ladon ne semblait pas être du même avis et avait décrypté, lui. Enfin elle le pensait. Et concentrée comme elle était, elle ne comprit que deux choses : ce type ne pensait qu'à son peuple, il ne les aiderait donc pas aussi facilement. De plus, il était relativement calme pour un gouverneur ayant sur ses épaules le destin de tout un peuple sur le point de se faire exploser d'ici à quelques jours. Un peu trop.... L'air autour du fauteuil dans lequel elle était installée s'électrisa légèrement, faisant crépiter les doigts de ceux à côté d'elle comme s'ils avaient touché quelque chose chargé exactement comme eux en électricité. Leur réseau était merdique, et leur réseau électrique plus encore. Ses yeux semblaient tout juste plus jaunes que verts et personne ne se rendit compte que si elle observait le ladon qui parlait, il n'y avait pas âme qui vive dans son corps.

Accéder à leurs dossier fut un jeu d'enfant étant donné qu'elle était directement sur place. Les plans des réseaux électriques lui permettaient d'accéder à chaque réseau informatique, et elle trouva après quelques minutes ce qu'elle cherchait en débusquant une liste des plus gros commerces du territoire. Elle comprenait à présent ce qui donnait autant d'assurance au gouverneur. Comme Kurt portait son casque, elle lui envoya un message.

" Leskov. La proprio de l'Eris, là. Celle qui est sortie de taule récemment. Elle a un oncle sur ce continent et des hôtels bien implantés, avec autant de casinos. Il semblerait qu’ils aient également des centres de recherche, même si de ce que j'en lit ils ne traitent pas directement avec les ladons mais bien avec l'extérieur : directement les Leskov en gros. Ça veut dire que si on attaque ce continent, on attaque un des oncles de la miss... Je doute que même le MA-85 l'empêche d'intervenir en ce cas. "

Retournée dans sa tête, Kei cligna rapidement des yeux, donnant l'air de s'être endormie car tout ça l'ennuyait. Elle avait encore en tête le logo imprimé sur le contrat de la famille Leskov. Cela avait été fait voilà près de deux siècles, mais les hôtels s'étant succédé étaient toujours là et récemment Korai avait même nommé l'un de ses oncles pour remettre tout cela à jour, en reconstruire, en rénover, en ajouter... Et surtout créer des centres de recherche. Recherche de quoi, ça regardait les Leskov mais on pouvait largement comprendre la différence entre un nouveau riche et une famille vieille de plusieurs siècles avec ça.

Eux avaient eu le temps de s'implanter partout et d'être bien introduit dans tout les mondes qu’ils avaient visité. En une vie, on s'implantait comme eux l'avaient fait partout sur un à deux mondes grand max, le reste c'était souvent des centres pouvant sauter à l'occasion mais là on parlait de commerces vus ne serait-ce que par la population comme étant des valeurs sures et immuables. Ce genre d'image ne se créait pas en vingt voir cinquante ans. Cela flanquait la chair de poule à la brune d'imaginer autant de fric et d'influence dans les mains d'une seule personne. Rah les riches....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
avatar

Masculin Métier : Président de la Shadow Corporation
Messages : 147
Billets : 21925

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
88/2500  (88/2500)
✦ Objets:
☣ Président de la Shadow Corp. ☣
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique Sam 26 Oct - 12:54

Une nouvelle fois le gouverneur s'exprima d'une manière qui de façon audible parut très désagréable aux oreilles de James, bien qu'il n'en comprit rien. Alors que son traducteur de service arrangeait pôliment ses termes, le fidèle robot de protocole qui se tenait à côté du Directeur envoya à nouveau la traduction fidèle et mot pour mot du Gouverneur, affichant un nouveau petit texte rouge sur le côté intérieur de ses lunettes noires. James sourit pôliment, tel un promoteur immobilier s'apprêtant à faire une offre généreuse à un client qui se pensait gagnant.

Cet alien nuisible avait besoin de ses armes et de ses véhicules de combat, il le savait. L'Alien était ambitieux, et belliqueux. Et qui plus est, un véritable imbécile s'il pensait pouvoir faire un coup fourré à une des plus puissante corporation terrienne impunément pour une histoire dérisoire de lunettes de soleil. Si cela venait à arriver, il finirait broyé sous le poids de la vengeance de James.

Sanderford acquiessa finalement au traducteur et quitta l'enceinte du bâtiment afin d'aller rejoindre son convoit de protection juste devant, entouré des soldats masqués et anonymes de la SSCS. Maintenant James n'était plus seul et il exposait déjà une infime part de sa puissance au Gouverneur et à son escorte pathétique qui serait décimée en quelques instants si James en donnait l'ordre à ses hommes. Le convoit de véhicules blindés noirs, estampillés du logo de la SC sur les flancs, se mit en route pour rejoindre les coordonnées fournies, bientôt suivit par le véhicule du gouverneur alien et de son escorte.
Durant le trajet, un de ses officiers se tourna vers lui.

- Monsieur, nos agents de terrain nous signalent la présence de troupes paramilitaires identifiées comme faisant partit du personnel MA-85, une diplomate terrienne les accompagne. Ils sont actuellement dans le centre gouvernemental de Karakos.

James sourit. Ainsi Laden, cette planète pathétique en proie au chaos et à la dévastation proche, représentait un intérêt pour quelqu'un d'autre ? Nombreux étaient les jeunes diplomates terriens débutant à se lancer sur des planètes de ce type afin de promouvoir la paix, la démocratie et la liberté façon humaine, afin de faire leur preuve auprès des anciens du sénat terrien, et surtout redorer un peu plus le blason de la planète bleue. Mais dans ces cas là, c'était l'armée ou le corps diplomatique terrien qui prenait en charge la sécurité de ses émissaires, pas une bande de mercenaires stellaires.

- Qu'ils restent en observation et identifient cette diplomate.

L'officier s'éloigna et retransmit les ordres. Un énorme vaisseau cargo fut bientôt visible dans le ciel, et moins d'une dizaine de minutes plus tard, le convoi arriva sur la grande aire de débarquement, et déjà les hommes en noirs débarquèrent des véhicules afin d'établir un cordon de sécurité autour de ceux-ci, et autour de leur chef, qui s'avança un peu plus sur le tarmac. Le vaisseau cargo était déjà au sol, ses rampes de débarquement étaient abaissées. Plusieurs véhicules de combats de différents types et usages étaient déjà débarqués et soigneusement alignés en face du convoi. Un énorme char d'assaut ARC-130 de couleur gris-foncé mate fut débarqué, le modèle export, soit légèrement différent du modèle commandé par l'armée terrienne. Frank Shelton, le Directeur de production, le surnommait "le modèle Tiers-Monde", en raison du retrait de certaines options électroniques et capacités opérationnelles qui faisait du char modèle "Armée Terrienne" le Main Battle Tank le plus moderne et le plus performant à l'heure actuelle. Le retrait de ces composants était effectué justement afin que la Terre et ses armées restent à ce jour les mieux équipées. Cependant le modèle export restait un très bon char d'assaut parfaitement opérationnel et fiable, et bien entendu la gamme de prix suivait avec. Le char ARC-130 alla se placer devant le convoi du Gouverneur, qui venait d'arriver. James s'approcha de l'Alien, ignorant totalement sa garde rapprochée.

- Le char Arc-130. Dit-il afin de présenter le produit. Je dispose de 1500 unités dans ce seul cargo, et dix autres vaisseaux similaires attendent en orbite.

Un instant après, trois hélicoptère de chasse Scorpion apparurent en vol derrière le cargo et effectuèrent un vol circulaire en rase-motte juste au dessus du gouverneur et de sa délégation, affichant ses trois différents paniers de roquettes placés en nacelles de chaque côté et ses mitrailleuses de 50mm. Après un nouveau tour de piste ils allèrent se poser à quelques mètres du char déjà exposé, tandis que plus loin on débarquait encore du cargo d'autres modèles d'engin de combat : un hélicoptère de transport, un vaisseau de chasse, un bombardier, un transport blindé de troupes d'infanterie, un 4x4 blindé de reconnaissance, les tous allèrent s'aligner proprement à côté des deux premiers véhicules tandis que des hommes en combinaison de travail noire débarquaient d'une plateforme mobiles plusieurs caisses d'armes et offrant à la vue du gouverneur plusieurs types de fusils d'assauts, des lances-roquettes, des fusils de snipeurs, des explosifs et des mitrailleuses de tous calibres. La SC venait de déballer une toute petite partie de son catalogue rien que pour le gouverneur. James garda un air sérieux, aimable mais intransigeant.

- Je vous en prie, Gouverneur, si vous souhaitez vous approcher de plus près afin d'examiner la marchandise.

Oui, il examinerait les armes et les véhicules, saliverait dessus avec sa langue visqueuse, et quand il serait tombé sous le charme dévastateur de cette profusion d'engins de mort et de solutions à tous ses problèmes, si proche de lui, et si nécessaires à ses dessins, James lui exposerait les conditions de vente. Son robot de protocole se tenait toujours près de lui, tenant une mallette sécurisée où étaient conservés le contrat et divers papiers nécessaires à la vente. Et si cette limace baveuse essayait par la suite de retourner ces armes contre lui, ça lui couterait très chère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Event] Guerre Diplomatique
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Guerre aux Elfes Clairs !
» [Event Guerre Saint] Les Jeux Olympiques
» [EVENT] La guerre d'Arnor
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Ladën-
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Ladën+