Echec au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eve
avatar

Féminin Messages : 50
Billets : 16033

Carnet de Bord
✦ Don: Emotion
✦ Pts Vote:
10/2500  (10/2500)
✦ Objets:
MessageSujet: Echec au sommet Lun 17 Juin - 16:08
Les raies de lumière et d'ombres passaient sur son visage au rythme rapide réguliers des obstacles qui, en marge des routes, se trouvais la, accaparant les yeux des passagers désœuvrer et leur faisant réalisé un balais de mouvement saccadés a l'étrangeté bien peu souvent remarquer. Elle se plaisait a observer ces gens, et ces mouvements étranges, dont les personnes n'ont pas elle même conscience, à mettre l'accent sur ce genre de petit détail insignifiant mais qui pouvaient parfois prendre tout leurs sens...

Elle affichait un faible sourire, quand se sentant observer, les gens posaient leurs yeux sur elle. Que se passent-il quand deux personnes croisent le regard? Quand observateur est pris à observer? Il se détourne, le plus souvent. Mais Eve se plaisait alors a soutenir leur regard, sans intention aucune si ce n'est celle d'essayer de deviner quelles émotions pouvais alors ressentir son vis à vis... Gène, inquiétude, appréhension, charme... Les réactions pouvaient être largement diverses... Certaines femmes sortaient leur miroirs en quête d'une quelconque tare qu'elles auraient put manquer, lors de leur ravalement de façade matinal, un bouton sur le nez, un morceau de salade entre les dents... Certains hommes, se sentant invité par ce regard soutenus, le rendait avec lubricité, ou s'aventurait même à engager la discutions. Plus rarement, les personnes s'énervait, la prenait a partie... Et le plus souvent, ils finissent par détourner les yeux, avec cette gène étrange devenue leur, comme s'ils étaient coupable de ce qui venait de ce dérouler.

Étrange comme un simple échange de regard peut vous en apprendre beaucoup en matière de manipulation humaine... Ses yeux se fermèrent, et sa tête se posa délicatement contre la vitre, avec un petit "chponk" sonore. La voiture s'était peu a peu vidée pour la laissé presque seule avec sa fatigue. Le voyage avait été long, nocturne, et même si désormais, le jour était bien avancé, le bruit régulier et discret réalisé par les électroaimants des rails la berçait.

    "Mademoiselle... Mademoiselle... Excusez moi. Nous sommes arrivez au terminus. Il faut descendre..."


Ses yeux s'ouvrirent sur le visage, un peu trop proche a son gout de ce jeune homme penché sur elle. L'allure de ses vêtements, plus proche d'un uniforme que d'une tenue civile laissait présagé qu'il appartenait à la compagnie de train. Elle acquiesça d'un mouvement de tête, se laissant un bref moment pour rassembler ses affaires, tout comme ses idées, avant de se lever, lissant les plies que sa robe avaient formée.

Le terminus, c'était bien sa veine... Elle avait loupé son arrêt... Cas cela ne tienne, un peu de marche ne lui ferait pas de mal. L’hôpital n'était pas si loin... A peine deux stations si ses calculs étaient bons... Encore fallait il trouver son chemin. Tout en marchant, elle vérifia dans son sac le nom de celui qu'elle devait trouver, comme pour se rassurer.

Nick Ballins... Un grand ponte de la chirurgie réparatrice dans sa vie civile, mais aussi un éminent scientifique de l'Aera... Elle avait cru devenir folle, quand les affaires étaient parvenues jusqu'à elle. Un colis, comme une sorte de témoignage lui était parvenu 4 ans après... Smawell... 4 ans! Elle s'était d’abord mise en colère contre le messager... Si longtemps! Comment cela avait il put prendre si longtemps?! Puis elle avait fondu en larme, au grès des souvenirs... Parmi les photos et autre objet de valeur sentimental, ce nom, une adresse, et la promesse d'en savoir un peu plus sur sa quête...


*************

    "Non, je vous le répète, il ne peut pas vous recevoir, et non, je ne l’appellerais pas, alors maintenant circulez! Vous ne voyez pas que vous gênez?! C'est un hôpital ici!"


    "Mais c'est important! Qu'est-ce que je doit faire pour pouvoir le voir?! Me faire rouler dessus par un train et être admise en chirurgie?!"


    "C'est une idée! Maintenant dégagez!"



Ses poings se serrèrent en même temps que montait en elle l'envie d'étrangler cette bonne femme. Seule la convenance, ainsi que la dizaine de regard braqué sur eux, l’empêchait de retirer ses talons pour lui en perforer le visage, le réduire en bouillit. Eve inspira fortement, se redressant avec une pointe d'ego, se nimbant dans sa dignité pour ne pas céder a la tentation d'user de ses facultés sur la demoiselle, pour qu'elle se montre si exécrable et finisse par se faire virer...

Mais cette porte fermée n'était pas encore parvenue a la résigner. Elle jeta un dernier regard noir a l'infirmière de l’accueil avant de se détourner, bien décider a contourner l'obstacle. Sous le regard effarer de la soignante, elle se dirigea d'un pas souple mais décidé vers l'entrée du service, ou bien entendu elle n'était pas admise. Mais les quelques secondes d’hébétement ne lui donnèrent pas suffisamment d'avance pour parvenir ou que ce soit, et c'est sous le bras de deux agents de sécurités qu'elle fut raccompagner à la sortie. Les deux hommes se postèrent devant la porte de l’hôpital, empêchant toutes nouvelles tentatives d'y pénétrer. Contrainte d'attendre une potentielle sortie de ce chirurgien et d’espérer reconnaître quelqu'un qu'elle n'avait jamais vu... Mauvaise journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aël Gillän
avatar

Masculin Métier : Soldat
Messages : 72
Billets : 16087

Carnet de Bord
✦ Don: Aucun
✦ Pts Vote:
23/2500  (23/2500)
✦ Objets:
Rhino du Némésis
MessageSujet: Re: Echec au sommet Mer 3 Juil - 7:57
Le soleil ne parvenait pas à réchauffer ma pauvre carcasse, et je frissonnai une nouvelle fois. Je commençais à détester cette planète. Qu'est-ce qui m'avait pris d'accepter  cette mission? La douce chaleur du Némésis me manquait. Mais je n'avais pas eu le choix. Je me devais de ne pas les décevoir, ma carrière en dépendait. Même si l'enquête et l'espionnage n'était pas mon fort. Je n'étais pas patient, et passez des heures à observer, remarquer et questionner était une souffrance pour le soldat que j'étais.

Deux jours ! Deux jours que je me les gèle sur ce banc ! Le pire était que mon enquête n'avançait pas, je savais juste où travaillait ma cible, mais c'était tout. Il y avait de quoi râler. Pourtant tout avait plus ou moins bien commencé. J'étais arrivé la veille à l'astroport, impatient de réussir ma mission. J'avais pris un monorail pour me diriger vers la ville où un contact des insurgés vivait. Ce dernier avait soi-disant trouvé un agent de l'Aera, un médecin. Je devais l'interroger pour ensuite enquêter sur ce mystérieux agent. Mission de routine.

Mon contact s'appelait Derrick Marlin. Il m'attendait à la gare et s'était approché de moi sans hésiter. Il ne m'avait jamais vu auparavant pourtant. Il était habillé comme un homme d'affaire, portant un costume bien découpé et propre. Son apparence confiante dissimulait une inquiétude qui se reflétait dans son regard. Il jetait fréquemment des regards autour de lui, telle une bête traquée. Je jouai le jeu, le saluant comme si je retrouvais un vieil ami. C'est en riant que nous quittâmes la gare et c’est seulement une fois arrivé dans un parc peu fréquenté que les sourires disparurent.


"Excusez cette mise en scène, mais on n’est jamais assez prudent"

"Je ne vous en veux pas, rassurez-vous. Mais venons-en à ce qui nous intéresse, si vous le voulez bien."



L’homme m’avait regardé un moment, puis il avait sorti de sa veste un dossier vert. Il me le tendit en jetant un regard à la ronde. Le dossier n’était pas très volumineux, et quand je l’ouvris je remarquai qu’il n’était composé que de quelques photos et articles de journaux découpés. Mon contact ne semblait pas être un professionnel de l’espionnage, mais je n’allais pas me plaindre, toute aide était la bienvenue pour les insurgés. Même si cet homme n’était pas un professionnel. Je détaillai à présent les photos et Derrick en profitait pour les commenter et pour se rendre utile.


"Votre homme est un médecin de renom dans la chirurgie réparatrice. Il se nomme Nick Ballins."

"Cet hôpital sur les photos, c’est son lieu de travail ?"

"Oui, il ne trouve non loin d’ici. J’ai noté l’adresse sur ce bout de papier. Je vous conseille d’aller fouiner de ce côté."


J’avais suivi ses conseils, et j’avais prit le temps de visiter la bâtisse. J’observais tout ce qui pouvait être utile, les hommes de la sécurité, les caméras de surveillance, les fenêtres, les alarmes etc. S’il fallait m’introduire de nuit dans l’hôpital je devais mettre toutes les chances de mon côté. J’avais cherché à voir le médecin Ballins, mais il semblait indisponible. J’avais passé le reste de la journée assis sur un banc devant l’hôpital à observer les allers et venues. Mon ennui avait débuté ce jour-là et jusqu’au lendemain.

Toujours sur ce banc, je lisais les faits divers dans le journal, pour passer le temps. Mon cerveau tournait à cent à l’heure, cherchant une solution à ma situation. Et une seule me venait à l’esprit : m’introduire dans le bureau de Ballins chercher des indices sur son activité au sien de l’Aera.

C’est en y pensant que j’aperçus une altercation devant l’hôpital. Une jeune femme venait de se faire jeter dehors par deux armoires à glace de la sécurité. Je tirais un sourire en me disant que ces deux grosses brutes n’auraient jamais de chance avec les femmes. La jeune femme lançait un dernier regard vers l’hôpital puis se détournait, se dirigeant par hasard vers le parc où je me trouvais. Elle semblait en colère mais aussi perdue. Je regardais ma montre. Elle devait chercher à voir un patient, mais comme ce n’était pas l’heure des visites on l’avait gentiment demandé de sortir. La jeune femme passait maintenant près de mon banc.


"Excusez-moi madame, j’ai vu ce qui s’est passé. Les visites à l’hôpital débutent à 14h, et vous les connaissez, on ne peut pas négocier… Vous allez devoir attendre malheureusement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
avatar

Féminin Messages : 50
Billets : 16033

Carnet de Bord
✦ Don: Emotion
✦ Pts Vote:
10/2500  (10/2500)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Echec au sommet Jeu 4 Juil - 14:42
Emportée par sa fureur, les gestes de la brune étaient devenus secs, nerveux et en tournant les talons, elle manqua de tombé en loupant le trottoir sous les regards amusés de ceux qui la surveillait. Elle se redressa et pris un instant pour remonter son sac et lisser sa robe, de manière très digne, comme pour s'offrir la contenance qu'elle venait de perdre.

Un dernier regard au bâtiment s'assurant qu'il n'y avait rien a tenter pour y pénétrer puis elle repris sa route. Oh bien-sur, elle aurait put tenter de se glisser par l'une des nombreuses fenêtres, dont certaines était ouvertes en contournant le bâtiment, mais s'eut été a coup sur pour se retrouver en face de soignant, ou de la sécurité qui, si elle l'avait raccompagner en douceur cette fois, serait certainement moins enclin à l'amabilité. Peut être en les mettant dans de bonnes disposition ne serait-il pas trop dur? Mais tout son talent n'y suffirait guerre, et sa tenue n'était a proprement parler, tout simplement pas adapté a ce genre de cavalcade... Non, il allait falloir attendre... Ou joindre l'homme a son domicile, mais ça c'était encore une autre paire de manche...

Tout en marchant, elle sorti de son sac une tablette tactile, pianotant le nom de son interlocuteur afin d'en savoir un peu plus. Peu d'information filtrait, sur lui. Si on retrouvait son nom au bas de plusieurs articles scientifiques, impossible de le localisé. Pas d'adresse, pas de traces autre que professionnelle... Il bénéficiait sans aucun doute d'une couverture de l'Aera concernant ses informations. Elle ne pouvais lui en vouloir... Elle avait appris a ses dépends que pour vivre heureux quand on faisait partis de l'Aera, il valait mieux vivre cacher. Elle trouva une seule photo, manifestement prise lors d'un meeting, ou l'on voyait Nick Ballins serrer la main a un homme quelconque... Sans doute un confrère, ou un notable de la planète...

Les traits de la jeune femme étaient tirés, entre l'impatience et l’inquiétude. Et si on ne la laissait jamais entrée? Au vu de sa taille et du service de sécurité, elle serait bien incapable de forcer le passage. Ses pas, ralentis par l'utilisation momentané de la tablette qu'elle ne tarda pas a ranger la portèrent vers un petit sanctuaire de nature qui faisait face a l'édifice, en quête d'un endroit ou s'installer, sans perdre de vue l'entrée de l’hôpital. Alors qu'elle passait devant un banc, parfait, mais occuper malheureusement, l'homme qui y avait pris place l’interpella.

    "Pardon?"


Elle mis un petit instant a rassemblé dans sa tête les paroles lancées avant qu'elle ne comprenne que c'était à elle qu'il s'adressait. Les visites débutent a 14h... Il avait l'air d'un type banal, avec une réflexion courtoise bien qu'avouant un certain gout pour l'observation des autres et de leurs galères. Un dossier vert était posé sur ses genoux, sans doute avait il lui même de la famille dans cet hôpital et attendais de lui rendre visite, raison pour laquelle il supposait qu'il en était de même pour elle.

Elle lui offrit un sourire léger, presque gêné de la confusion.

    "Non en faite, je cherche a voir un médecin. Un ami de... mon père. Mais il semblerais que cet hôpital exploite ses employer au point qu'ils n'aient pas le droit d'échanger quelques mots..."


Son père... Hum, comment décrire simplement la relation qu'elle entretenait avec Samwell si ce n'était par ces mots... Dire qu'il était un scientifique qui l'avait testé en même temps qu'élevé... Sans jamais pouvoir offrir de sentiment autre qu'une neutralité parfaite, mais qui avait été toujours la... Compliquer... Un père, c'était bien. Et elle était sur que cela lui aurait fait plaisir...

Retirant son sac de son épaule, elle s'assit à côté de lui. La vu était parfaite, et après tout, si elle ne se laissait pas trop distraire, discuter ferait passé le temps plus vite.

    "Puisque vous avez l'air de dire que les visites sont autorisés a 14h, je vais attendre. Sait on jamais, je peut tenter ma chance... Et vous... Vous venez voir de la famille? Un heureux événement j'espère..."


Son sourire dévoilant ses dents mettaient en valeur le rouge brun de ses lèvres. A première vue, une fille bien sous tout rapport... A première vue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Echec au sommet
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» Le 5 e sommet des Amériques
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» PREVAL MEDAILLE D'OR AUX JEUX D'ECHEC D'HAITI ! 7x6 LA RUSE NE PASSERA PAS !
» [Evènement]Au sommet de la montagne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: Voie Lactée :: Ashéryth-
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: Voie Lactée :: Ashéryth+