Deal with the dark lord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Jeu 2 Mai - 10:47
La facilité avec laquelle ils avaient put grimper dans les étages, sans se faire arrêter, laissait a pensé qu'ils étaient attendu; et quelque part, cela n'avait rien d'étrange. On l'avait payer pour ramener quelqu'un, bien-sur qu'ils étaient attendus... Cela pouvais être rassurant... Et d'un autre côté, au vu du déroulement de cette traque, cela ne lui inspirait rien de bon.

Alors qu'ils s'étaient rapprocher de cette porte massive, Thais avait remis la main sur Wallen. Pas question de le laissé faire quoi que ce soit de débile maintenant... La porte s'ouvrit sur une pièce désormais vide. Ou était passé le luxe? Le stupre et la luxure? Le chariot de champagne et de caviar avait laissé sa place a un meuble sans vie et derrière le bureau, une silhouette massive et masquée avait pris la place de ce richard empatté.

La surprise était désagréable, et de très mauvais gout... Comme tout le reste de cette mission d'ailleurs. Il ne lui fallut que quelques secondes pour réagir, attrapant Wallen, elle le flanqua au sol sans ménagement, posant son flingue sur la tête de cet otage improvisé, comme si elle soupçonnait qu'il y avait entre les deux un lien évident, même si elle peinait a le saisir.

La porte s'était refermée derrière elle, poussé par son propre poids et laissant la pièce plongé dans la pénombre, alors que seul l'homme en son centre était partiellement éclairé. Quelle était cette mise en scène? Pourquoi dissimulait il son visage. Thais raffermis sa prise sur Wallen, l'empêchant de trop bouger.

    "Qui êtes-vous?! Répondez!"


Thais serra la machoire... C'était le genre de petit jeu auquel elle détestait jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Jeu 9 Mai - 21:03

Elle était là. Après tout ce temps, ils étaient à nouveau face à face. Toujours dans des conditions similaire, l'une des deux personnes avec une arme en main. Et tout comme la seconde fois, Raynor assis derrière un bureau et Ethigan debout devant lui.

Wallen était plaqué au sol, sans moyen de bouger, et avec une arme pointée sur lui. La tension se lisait sur le visage d'Ethigan. Elle ne s'était clairement pas attendu à voir un... En fait, à quoi s'était-elle vraiment attendu ? Pensait-elle revoir le parrain du crime, entouré de sa clique de gros bras en costumes italiens ? Pourtant, ils avaient tous disparus, les mecs chics et la bouffe de luxe. Il ne restait plus que lui, le type en armure lourde. Avec ses deux armes de poing loin de lui.

Raynor laissa échapper un soupire bref et sonore, comme un ricanement, et écarta un instant ses mains devant lui, paumes vers le haut, avant de les ramener l'une sur l'autre devant lui en position d'attente tel que l'aurait fait un patron lors d'un entretient.

- Je suis l'employeur. Se contenta-t-il de dire calmement, avec un ton qui semblait indiquer une évidence.

Sa voix était déformée. Métallique. Filtrée par les micros de son casque, qui lui donnait presque une voix de robot.

- Je suppose que vous venez réclamer votre prime. Et quelques explications aussi sans doute.

Il releva les mains. La gauche en l'air comme pour signifier à Ethigan de ne pas tirer, la droite se dirigea lentement vers son ceinturon et fouilla dans une poche pour en tirer une belle liasse de dollars tous neufs, puis la posa au bord de la table devant lui.

- Votre travail est accomplie, vous pouvez libérer l'agent Wallen.

Ce dernier, incapable de bouger, jeta un regard à Ethigan depuis le sol en haussant un sourcil, lui demandant silencieusement ce qu'elle comptait faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Lun 27 Mai - 15:30
La tension était palpable, alors que Thais avait le sentiment d'être une proie acculer. Un sentiment qu'elle n'aurait pas du avoir. Elle avait terminé sa mission, alors pourquoi avait-elle l'impression qu'on la menaçait? L'espèce de ricanement étouffé que laissait passé le casque renforçait cette angoisse, alors que le silence de la pièce, plongé dans la pénombre et perturbé uniquement par le rythme de leur respiration saccadés, était oppressant.

Je suis l'employeur... Le ton était froid tel une évidence. Et pourquoi cela ne lui apparaissait pas comme tel? Elle se raidit quand il leva les mains, refermant un peu plus sa prise sur l'homme qu'elle menaçait toujours. Quand sa main vint chercher quelque chose a sa ceinture, elle crut l'espace d'un instant que c'était pour en sortir une arme, mais il n'en fit rien, jetant sur la table quelques liasses de billet, comme on en jetterais a une pute. Il lui demandais de venir chercher sa prime et de relâcher l'agent.

Hors de question, trop de chose lui échappait encore. S'ils voulaient l'agent pour le buter? Ou était les agents pour le récupérer? Il semblait impensable qu'elle se contente de le libérer dans cette sale, sans aucune sécurité. De faite, cela laissait entrevoir le lien qui existait entre l'employer et l'otage. Elle avait été mené en bateau, de bout en bout.

D'une poigne assuré, elle redressa Wallen, le collant a genou pour pouvoir le tenir sans avoir a se baisser, et garder une vue dégagé sur le bureau et l'inconnu qui se trouvait derrière.

    "Les explications d’abord."


Sa voix était claire et dure, et trahissait une pointe de colère, celle la même qui devait les mettre en garde. Celle la même qui devait leur apprendre qu'elle pouvais très bien décidé de lui coller une balle en pleine tête et de se tirer, si la chance lui en laissait l'occasion. C'est acculé et au pied du précipice que la proie se fait la plus dangereuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Jeu 30 Mai - 23:42

Les explication d'abord, c'était évident. Il aurait souhaité de même, si il avait été dans son cas. Il prit un moment pour jauger Ethigan, laissant un silence pesant planner dans cette ambiance déjà stressante.
Puis, sans bouger la tête, ses yeux se braquèrent sur Hudson. Alors, il décida d'incliner la tête en avant, en signe d'approbation. Soit.

- Le présence de l'agent Wallen ici n'avait d'autre but que de vous tester. Déclara-t-il calmement.

Il prit le temps d'analyser le comportement et le visage que fit Ethigan, les émotions qui pouvaient s'y lire. Ils en étaient tous à un moment critique de la soirée, et la situation pouvait encore dérapper si l'un où l'autre des participants faisait une bétise.
Il sentit que ça ne suffisait pas. Elle voulait plus que ça. Elle voulait savoir pourquoi on la testait, sans doute. Un fois qu'il obtenu ce qu'il voulait, il reprit. Sa voix, bien que froide, restait calme et monotone.

- Je voudrais vous recruter. Toute cette soirée n'avait d'autre but que de voir si vous étiez à la hauteur et si vous avez ce qu'il faut pour nous rejoindre. Les hommes que vous avez rencontré ici plus tôt n'ont agis qu'en tant qu'intermédiaires entre vous et moi, et je n'ai aucunement besoin d'eux pour prendre en charge l'agent Wallen. Bien entendu, comme ce test avait la forme d'un contrat, vous serrez rémunérée pour le travail effectué. Mais seulement si vous laissez Wallen vivant, et intacte. J'ai d'autres projets pour lui.

Il attendit à nouveau. La jaugeant un peu plus. Il venait d'une certaine manière de lui dire que tout était manigancé. Bien sur, Wallen resterait Wallen. Le pauvre agent de police qui s'était mis dans une sale affaire et qui avait attiré les foudres d'un type en armure. Si Ethigan pensait que ce dernier avait besoin d'une escorte c'est qu'elle connaissait mal le métier de chasseur de prime. Mais il ne comptait pas lui dire qu'il s'agissait d'un homme à lui, du moins, pas tant qu'elle n'aurait pas accepté. Mais c'était compromis, il le savait.

Le plan, même s'il ne s'était pas passé comme prévu vers sa fin, avait finalement était mené à terme. Les cartes étaient maintenant entre les mains d'Ethigan. Soit elle demandait à en savoir plus sur ce recrutement, signe d'intéret, soit elle repartait furieuse. Le tout était de préserver la vie de Hudson dans l'opération. Hors, Hudson et lui savaient les femmes instables. Histoire d'hormones ou quelque chose comme ça.

- Voila pour vos explications. Livrez moi Wallen maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Ven 14 Juin - 18:05
Une simple phrase, à peine quelques mots et la vérité tombait, aussi brutale qu'elle pouvais l'être. Un test. Ainsi cette sensation désagréable d'avoir été observer d'un bout a l'autre de cette mission prenait tout son sens. Mais cela n'était pas vraiment pour la rassurer, et ne faisait pour finir, que confirmer son sentiment.

Ce n'était pas suffisant. Croyait il qu'il pouvais se contenter de ça? La menée par le bout du nez et attendre d'elle qu'elle relâche ce type? Elle appuya un peu plus le canon de son arme sur la tempe du soit-disant flic en guise de question: pourquoi? Il savait pertinemment qu'elle ne se contenterais pas de cela, et ne tarda pas a lui délivrer l'explication...

Un recrutement? Voila qui était inattendu. Elle tombait des nues. Elle fronça les sourcils en écoutant le discours, comme pas encore persuadé de pouvoir le croire sur parole... Il n'y aurait personne pour venir chercher Wallen, et pour cause... Encore qu'elle n'était pas sur que d'autre ne puisse rapidement intervenir. Tout ce que cherchait cet individu était de récupérer son homme vivant, rien ne l'assurait qu'on ne viendrait pas l’abattre une fois ceci fait...

Et pourtant, il avait attisé sa curiosité. Pourquoi elle? Il n'avait d’ailleurs pas mentionner si elle avait réussit leur petit test ou non... Juste précisé que ça en avait été un, et dans ce but... L'esprit de compétition sans doute, mais une petite voix en elle même avait envie de savoir ce qu'il en était, de se sentir a la hauteur, valorisé dans ses capacités...

Mais quant à penser quitter l'Aurora... Le Némésis, Sayole... La question était épineuse. Leur relation s'était passablement compliquer depuis leur prise du vaisseau terroriste. Ses déboires personnels, tout comme la direction qu'avait pris leurs actions n'aidait pas à rendre leur relation sereine, et la jeune femme trouvait les actes de son commandant de plus en plus répréhensible, comme s'il n'était plus tout a fait lui même...

Ce moment d'égarement ne dura que quelques secondes avant qu'elle ne se reconcentre sur l'essentiel. La situation était périlleuse et le danger pas encore écarter. Livrez Wallen... Que fallait il faire? Était-elle seulement en position de négocier? Ses yeux balayèrent la pièce, comme pour s'en remémorer les détails. Au vu de la configuration, elle avait pas vraiment l'ombre d'une chance. Si l'homme ne paraissait pas armé pour l'heure, il n'en restait pas moins derrière son bureau, et pouvais sortir une arme a tout instant... Non vraiment...


    "Si Wallen est bien son nom..."


Le ton était acerbe. De sa poigne, elle le remis sur pied avant de le pousser dans la salle, avec force, histoire de s'assurer qu'il ne se retourne pas contre elle. Menaçante l'espace d'un dernier instant, elle finit par relevé les mains en signe de paix, et attendis quelques instants, comme avec l'incroyable certitude que des hommes viendrait la saisir. Pourtant rien. Elle baissa les bras, mais garda l'arme au poing, l'air suspicieux.


    "Qui êtes vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Sam 15 Juin - 23:18
Et le voila enfin arrivé, le moment qu'ils attendaient tous depuis le début de cette foutue soirée qui avait vu des gens mourir pour un test d'embauche. Ils étaient enfin tous réunis. Les dernières pièces de l'échiquier. Les derniers protagonistes d'une sombre pièce de théâtre pleine de subterfuges et de machinations.

Raynor avait lancé son offre, et là où en l'état actuel des choses il se serait attendu à la voir furieuse et user de ces sales pouvoir de droguée à l'AS pour lui faire payer sa conspiration, elle sembla plus pensive, voire même encline au doute. Alors l'offre l'intéressait ? Il ne dit rien. Il observa juste elle. Elle semblait être sur le point de craquer, de céder à la colère, ou à d'autres émotions plus intime que Kurt avait depuis longtemps fait disparaitre de son répertoire d'émotions. Mais elle se ressaisit rapidement.

Si son nom était réellement Wallen ? A l'intérieur de son casque, il afficha un léger sourire en coin. Elle était maligne, une bonne chose pour elle. La manière dont elle s'était tirée de son appartement cerné démontrait aussi une certaine ingéniosité. Même si pour Kurt, elle restait toujours une petite teigne difficile à garder sous contrôle. En cela il allait devoir se montrer prudent si elle acceptait l'offre.

Hudson fut projeté au centre de la pièce, et quelques instants Ethigan baissa son arme. Kurt en fut presque surpris. Elle devenait enfin coopérative. Wallen prenait tout doucement conscience de ce qui venait de se passer, et il vit que le visage casqué de Raynor était tourné dans sa direction.

- Wallen, attendez dans la chambre à côté. Il vit Hudson hésiter, voyant toujours Ethigan armée. Il ne vous arrivera rien.

Hudson se releva doucement, sans le moindre geste brusque, puis se dirigea sur la gauche de la pièce où une porte en bois finement sculptée et dorée à la feuille se trouvait et donnait sur une chambre aussi luxueuse que le petit salon où ils se trouvaient alors. Hudson referma la porte derrière lui, avant de se précipiter sur le mini bar que ses collègues avaient épargnés. Il avait un quart d'heure de revanche à prendre.

De l'autre côté de la porte cela se passait différemment. Raynor et Ethigan se regardaient en chiens de faïence. Elle lui posa la question qu'il devait attendre peut-être depuis la première seconde où elle avait franchi le pas de sa porte. Peut-être qu'il attendait ce moment depuis le lancement de la mission, ou peut-être même depuis le moment où ils s'étaient quittés sur Narvek. Qui était-il ?

Il poussa un léger soupire puis se leva doucement de son siège. Ses mains se portèrent à hauteur de sa mâchoire et il détacha les clips de son casque, le souleva lentement pour le poser sur le bureau devant lui, puis sortit son visage de l'ombre.

Le moment fort de la pièce. Le publique retient son souffle. Kurt ne dit mot, il resta là en silence avec son regard à la fois neutre et froid. Le maitre conspirateur tombait le masque, révélait son vrai visage. Il n'avait plus besoin de se cacher derrière personne et avait abattu ses cartes. Alors il attendit, qu'allait-elle faire à son tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Lun 17 Juin - 13:03
Pas question de dévoilé l'identité de son homme, il était bien trop professionnel pour cela. Mais a la manière dont celui-ci se releva, et quitta la pièce, obéissant sans broncher a l'ordre qui lui avait été donné, elle eut la certitude qu'il avait jouer un rôle, depuis le début. Elle songea avec une certaine pointe de plaisir, à l'élément qu'il avait oublier... Le collier autour de son cou, qui lui collerait une décharge s'il s'éloignait trop, mais pris soin d'en baisser l'intensité... Il n'était plus question de le tuer.

Même si une part d'intensité était retombé dans cette pièce, la tension était toujours très présente, alors qu'ils se regardaient fixement. Thais attendais sa réponse, et même si ce casque complet pouvais être déroutant, elle savait très bien que ce "commanditaire" avait compris sa question.

Il s'était levé, de façon presque cérémonial et avait porté les mains a l'attache de son casque avec lenteur. Trop de mise en scène a son gout. Thais était comme ces enfants, excité et impatiente a l'idée de découvrir qui se cachait sous ce masque, mais a la fois, terriblement inquiète... La mâchoire serrer, pour cacher son impatience,Thais n'en perdait pas une miette.

Et l'air grave, le visage se dévoila enfin... Elle resta un moment interdite, comme choqué, incertaine que ce que ses yeux voyaient. Le capitaine Raynor. Ce même pourris qui avait choper Ethan, et aussi celui avec qui elle s'était tirer d'affaire de la mission de Narveks! Si elle avait imaginé le revoir dans ces conditions... Pourquoi elle? Alors qu'il n'avaient jamais put s'encadrer? Cette question était bien loin de ses considérations actuelles.

La colère l'enivra rapidement... Évacuant toute les craintes, les angoisses qu'elle avait put nourrir jusque la... Non, il ne lui faisait pas peur. Il était un "élément connu", et même si elle ne doutait pas qu'il l’abatte au besoin... Il ne serait pas question de cela...


    "Toi?!"


Sa voix était tonnante, si bien qu'on pouvais sans doute l'entendre depuis la pièce adjacente.


    "Mais tu me suis a la trace?! J'aurais mieux fait de me casser une patte le jour ou je t'ai sorti de cette rivière!"


Son arme toujours en main la démangeait, mais quelque chose la retenait de foutre le bordel plus que ce n'était déjà le cas. Un reste de ce qu'ils avaient vécu sans doute. Ils ne s'en seraient pas tirer l'un sans l'autre. Et même si, elle n'estimais plus avoir de compte a lui rendre... Elle lui devais tout de même la vie. Après cette exubérante manifestation de son mécontentement, le ton redescendit, plus posé. La menace était passé, mais il restait encore une proposition sur la table... Il restait néanmoins acerbe...


    "Comment m'as tu retrouvé? Je croyait que tu bossait en solo."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Sam 22 Juin - 21:12
Ravi de le revoir, elle ne l'était surement pas. Qui pouvait l'en blâmer après tout. Chacune de leurs rencontres s'étaient faites dans de pitoyables circonstances. Il s'en prenait à son petit ami, ou peu importe qui il était en réalité, puis plus tard était son supérieur directe pour une mission qui fut fatale à la grande majorité du groupe. Tous les autres sauf eux deux en fait...

Et voila qu'il lui proposait un emploi. Il la regarda, examinant son visage de lionne, d'abord de la surprise mêlée à la colère. Puis elle sa calme. Elle évoqua les évènements de Narvek, et mentalement, Kurt revoyait se jouer la scène devant lui. Bien qu'il ne comprenait toujours pas où elle voulait en venir avec cette foutue rivière. Il garda son regard neutre, presque froid.

- Vous croyez ce que je veux que les gens croient. Et même si c'était vrai à une époque, les choses ont changées.

Il était resté au vouvoiement et avait parlé assez sèchement, considérant assez mal l'élan de familiarités dont venait de faire preuve Ethigan. Se sauver la peau mutuellement la peau ne lui suffisait pas.

- Retrouver les gens est mon métier, et vous n'étiez pas particulièrement difficile à trouver.

Kurt avait, grâce à ses années de travail en tant que mercenaire indépendant, acquis un grand nombre d'indics et de contacts à travers toute la galaxie, mais il est vrai qu'en l'occurrence, le meilleur avait été un proche de la blonde.

Ethan Hewley lui avait surement réduit son temps de recherche de quelques jours. Depuis le jour où il avait décidé de lui laisser la vie sauve, il ne l'avait jamais oublié et avait toujours gardé l'ancien employé de l'Aera Center sous surveillance. Question d'assurance.

Pour une fois cela s'était avéré utile. Une fois qu'il avait retrouvé la trace de la jeune mercenaire il ne fut guère difficile de la suivre, alors il l'avait observé pendant des semaines. Et il s'était avéré qu'elle fréquentait de plus en plus ce groupuscule de toxicomanes fous et révolutionnaires aux pouvoir improbables retranchés sur cette casserole volante qui se faisait appeler Némésis.
Suivre la piste du vaisseau n'avait pas été si compliqué non plus. Il n'avait eu qu'à suivre le sillage des bases, labos et stations de l'Aera détruites et établir des calculs hyperespaces logiques pour poursuivre le titanesque vaisseau.

Sachant cela, Ethigan devrait faire un choix, si elle semblait pour l'heure intéressée par son offre, même assez vaguement, elle ne pourrait se permettre d'avoir deux maitres à la fois. Kurt exigerait le secret le plus total sur les activités qu'ils mèneraient, et bien entendu, si ils étaient amenés à devoir se battre contre les insurgés du Némésis, il comptait évidement sur le fait qu'elle soit de son côté à ce moment là, sans qu'elle se mette à hésiter.

- Avant de vous en dire plus sur le travail que je vous propose, je dois être certain que vous êtes prête à quitter vos... "amis". Sans la quitter du regard, il contourna le lourd bureau en bois massif pour se placer devant y s'assit au bord de celui-ci. Je dois savoir jusqu'où va votre loyauté pour eux. Est-ce simplement professionnel, ou vous sentez vous liée à eux et leur cause ?

Il ne posait pas la question pour rien, il la savait réactive, et eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Mer 3 Juil - 18:24
Il y avait de la condescendance dans son ton, et son air froid lui donnait une attitude supérieure alors qu'il avait insisté sur le vouvoiement. Ignorait elle la remarque muette? Pas le moins du monde, il souhaitait marqué de la distance et s'y prenait très bien, entre la présence du bureau entre eux, son casque... Mais elle n'était pas prête a lui offrir le respect du a un chef. Il était pour l'heure l’aiguille sous son pied... La mite infecte qui s'accroche a vos vêtements et ne veut plus les lâcher...

Elle tiqua à peine face a son grand numéro d'homme qui maîtrise son image et ce qu'on pense de lui. Est-ce qu'il savait en ce moment même que tout la portait à le détester? En outre, quand il annonça qu'elle n'avait pas été difficile a trouvé, elle le fixa avec gravité. Ses pensées se dirigèrent automatiquement vers Ethan, de qui elle n'avait plus de nouvelle depuis plusieurs semaines. Après tout, il était leur "élément commun". Le seul d’ailleurs, qui avait put parler et aidé a remonter sa piste. Elle avait toujours utilisé un nom d'emprunt et prenait soin d'évité qu'on fasse le lien entre elle et ses compagnons lors de ces sorties individuelles... Elle serra les dents... Peut être qu'il aurait été mieux mort celui la... Il passait son temps a lui attirer des emmerdes.

    "Il a parler avant ou après avoir cracher ses dents?..."


Le ton était acerbe, montrant aussi bien son dégoût des méthodes, que de celui qui, contraint ou non, l'avait balancé a ce requin qui lui courrait maintenant après. Quelques chose dans sa phrase laissait a pensé qu'elle se réjouirait mesquinement des quelques tracas qu'il aurait put connaitre. Elle avait croisé les bras, l'air mauvais et renfrogné, elle attendais toutefois la suite, qui n'allait pas tardé a lui être livré.

Mais alors qu'il parlait son sang se glaça. Jusqu’où était il remonté comme ça? Que croyait il? Il avait rompu la distance imposé jusque la en venant se posé contre le bureau, mais Thais recula d'un pas, décroisant les bras et le regardant avec une méfiance non dissimulé, mélangé de colère. Loin de pensé au Nemesis, qui n'était pour elle qu'une affectation récente et dont elle ne partageait certainement pas le point de vu malgré son passif avec l'Aera, Thais songeait à l'Aurora, et a ces quelques membres qu'elle considérait comme une famille.

    "Que croyez vous savoir. Vous ignorez tout de moi ou de mes motivations."


Le vouvoiement était revenu au galop, par colère plus que par respect, et par ce besoin nouveau de marquer la différence, la distance.

    "Pourquoi faites vous ce que vous faites? Jusqu’où va votre loyauté? Et a qui va t'elle? Pourrait-je être considéré comme un bon élément si je n'avait aucune loyauté? Et a contrario, vous serait-je d'une quelconque utilité si ma loyauté était sans faille... Jusqu’où êtes vous prêts a vous mettre en danger par loyauté? Je pense que me concernant vous le savez déjà. J'aurait put mourir sur Ashéryth. Quant à savoir a qui va ma loyauté, je croit que vous ne pourrez jamais comprendre..."


La cause. De toute évidence, il ne parlait pas de l'Aurora... Dans son flot de parole, un sourire, maigre et mesquin apparut.

    "Vous êtes a côté de la plaque, mais je peut pas vraiment vous en vouloir. Faut croire que vos renseignements ne sont pas si performant que vous le pensez... Vous avez envie de comprendre? Je vais vous donnez un os a ronger. AR2-863. Je n'ai jamais eu de mal a conjuguer plusieurs employeurs et j’exécute comme vous avez put en faire l’expérience... Mais ma loyauté ne s’achète pas."


AR2-863... Peu de chance qu'il trouve beaucoup d'information. Et pourtant lui donner ce nom, si tenté qu'il comprenne que c'était un nom, c'était lui ouvrir une porte sur son passé, sur ses secrets. Comme si, sans en avoir l'air, elle avait envie qu'il comprenne, qu'il la comprenne, comme pour décharger ce fardeau si lourd a porter les derniers temps, sur les épaules de cet homme avec qui elle avait côtoyé les affres de la mort. Sayole, en gagnant le Némésis avait revêtu un visage qu'elle avait beaucoup de mal a supporter.

    "Maintenant, soit vous m'en dites plus, soit je met les voiles..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Dim 7 Juil - 17:58
Évidement elle avait très vite compris où il avait voulu en venir, et sembla s’inquiéter, ou non, plutôt juste s'informer de l'état du délateur. Le fait qu'elle s'imagine qu'il aurait pu être brutal avec ce pauvre Ethan Hewley aurait pu le faire rire, mais cela ne le fit pas. Un petit resquilleur évasif tel que lui n'avait même pas besoin qu'on en vienne jusque là pour dénoncer sa mère. La peur. Voila quel avait été l'instrument de torture que Kurt avait utilisé. Ethan le connaissait, surtout de réputation certes, mais pour l'avoir déjà croisé et échappé de peu à la mort qui lui était promise. Et il se souvenait de la promesse que "Deathstrike" lui avait fait. "Disparait, ou tu es mort".

Lorsque Ethan avait revu cette armure Andarienne sur sa route, il avait immédiatement comprit et avait tenté la fuite. Même si jusque là il avait toujours été discret. Quel idiot...
Kurt, alors, fixa Ethigan et se contenta de plisser les lèvres, se demandant quel pouvait bien être le lien qui les unissait. Un employé de l'Aera et une mercenaire réactive. Bien qui dans ces conditions là il ne fallait pas toujours chercher bien loin.

- Il est difficile de faire parler quelqu'un quand on lui broie la mâchoire. Dit-il sobrement.

Puis les questions fusèrent. Des questions de loyauté. Pendant ce temps il arqua un sourcil d'étonnement sur son visage dur. Elle lui affirma qu'il ne pouvait pas comprendre sa loyauté. Peut-être qu'au bout du compte c'était vrai. Il avait oublié depuis trop longtemps ce qu'était un véritable attachement personnel à quelqu'un, et sa loyauté n'était que trop souvent professionnel. Quant à Erik, c'était différent encore. Cette fois, un sourire s'afficha sur le visage d'Ethigan. Elle semblait se délecter du fait qu'il ignore certains éléments.

AR2-863. Ce nom, ou plutôt ce matricule, retentit dans la pièce comme une révélation qu'elle seule était encore capable de traduire. Un antique secret dont il ignorait tout. Qu'était-ce ? Une coordonnée ? Un numéro de dossier ? Un mot de passe ? Ou peut-être encore son numéro de sécurité sociale ?! Cette femme était autre chose que la mercenaire lambda insignifiante qu'il avait d'abord rencontré sur Ashéryth. Elle et lui se ressemblaient plus qu'il n'aurait voulu l'admettre. Puis ce fut son tour de vouloir en savoir plus, ou elle partirait. Il afficha enfin un sourire en coin, léger.

- Très bien. Dit-il doucement. Je travail au sein d'une unité de mercenaires spécialisés dans les opérations spéciales nommée Spectre. Nous sommes peu nombreux et nous menons des actions discrètes et rapides dans toute la galaxie. Du renseignement au assauts tactiques, notre panel est large.

Jusque là tout était vrai, la description faite des Spectres collait bien. Car oui, il la recrutait évidement pour rejoindre les Spectre, AVANT de rejoindre le MA-85. Erik, bien qu'ayant droit de regard sur eux, n'avait pas son mot à dire sur la manière dont Kurt dirigeait son personnel. IL était leur patron et IL les menait en mission, pas Erik (même si c'était bien lui qui payait les factures et les salaires, mais c'était une autre histoire).

- Cela fait un moment que je vous suis à la trace. Pour vous avoir longuement observé je pense pouvoir dire que vous avez ce qu'il faut pour nous rejoindre. Vous savez vous battre, vous êtes intelligente et vous travaillez efficacement. Même si vous avez la fâcheuse tendance à n'en faire qu'à votre tête.

Cette description là aussi collait. Sur Ashéryth comme sur Narvek elle s'était battu comme une lionne et Kurt lui devait probablement la vie sur cette dernière rencontre.

- Vous devez vous demander pourquoi, maintenant, vous nous rejoindriez. Outre l'aspect financier non négligeable que cela comporte, c'est une chance pour vous de prendre un nouveau départ. Laisser votre existence actuelle et tous les problèmes personnels qui en font partie pour démarrer une nouvelle vie... Il fit une pause. Les conditions de travail, même si elles sont strictes, sont peu nombreuses : secret absolut sur le travail que nous menons. Éviter les travaux indépendants. De toute façon nous activités sont trop prenantes pour s'y adonner. Discipline : les ordres ne sont pas sujet à débat, on se contente de les exécuter du mieux qu'on peut. Et pour finir, loyauté envers le groupe. Si vous nous rejoignez je dois être sur de savoir pour qui vous vous battez réellement. Pour nous, ou pour un autre comme agent double.

Il marqua une nouvelle pause le temps qu'elle assimile tout. Puis reprit.

- Le point négatif ? Vous travaillerez pour moi, et ne rendrez des compte qu'à moi et moi seul. J'exige une discipline et une obéissance aux ordres sans faille. Il n'y a que comme cela que ça peut fonctionner, dans le travail que nous faisons, au risque d'y laisser sa peau.

Il se leva de son bureau et avança doucement vers elle. Un pas après l'autre, ignorant totalement l'arme qu'elle tenait encore en main. Il n'avait pas peur d'elle, il était déjà mort. Il avança encore, jusqu'à ne se retrouver plus qu'à un mètre d'elle, et la fixa droit dans les yeux.

- Voila ce que nous sommes. Maintenant que vous le savez je veux à mon tour une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Métier : Mercenaire / Contrebandière
Caractère : Lunatique - Inconstante

Messages : 256
Billets : 22911

Carnet de Bord
✦ Don: Détonnation
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Dim 28 Juil - 20:07
Elle fronça légèrement les sourcils en voyant son sourire maigre, derrière lequel elle était incapable de comprendre ce qui se cachait. Moquerie? Contentement... On ne pouvais pas dire qu'il était très facile de lire en lui, surtout dans le contexte présent. Il livrait les informations au compte goutte, et elle écoutait, attentive, ne perdant aucune miette des informations dites comme des non-dits, son instinct et esprit de déduction se chargeant de compléter les manquements.

Une organisation. Les Spectres. Mais pour qui travaillaient ils? Pas un mot. Et pourtant, cela ne semblait pas faire l'ombre d'un doute. Il n'y avait pas 36000 organisations capables de financer et de voyager d'un bout a l'autre de la galaxie, et le fait qu'il l'ai identifié comme faisant partis du Némésis en réduisait encore le choix. MA-85 ou Aera. Elle avait déjà eu des contacts avec l'un comme avec l'autre, ce qui avait sans doute rendu sa traque plus aisée. Bosser pour l'aera? Jamais. Mais quelque chose lui disait que s'il avait été de l'Aera, il ne se serait pas contenter de l'engager. L'aera avait d'autre méthode... Le génocide par exemple... Même si la frappe chirurgicale et la manipulation, de grande envergure, était sans doute également dans ses cordes. Peut être l'Eris? La mafia, ce nouveau vaisseau apparut recensement mais qui commençait déjà a faire parler de lui? Non trop jeune... Raynor parlais d'une équipe déjà constitué. Oui, le MA... Elle penchait pour celui la.

Il commentait son cursus, ses capacités. Intelligente, travail efficace... Que de compliment... Elle eut un bref sourire quand il ajouta sa tendance à adapter les ordres directs à sa guise. Ca lui avait plutôt bien réussit jusqu'ici... Parfois même sauvé la vie, même si dans certains cas, elle n'avais pas manquer de se foutre dans des galères improbables. Mais cela correspondait a sa philosophie de vie. "Advienne que pourra". Elle avait vu la mort en face suffisamment tôt pour avoir intégrer qu'un jour elle viendrait la prendre. C'était normal... Ca ne l’empêchait pas de craindre pour sa vie a l'instant ou elle se présentait, et ainsi, sans aucun doute la repoussé un peu plus, mais ce n'était pas quelque chose pour laquelle elle s’inquiétait dans le reste de sa vie.

Le pourquoi maintenant, part importante des questions qui restait en suspend. Un nouveau départ, abandonné ses problèmes personnels... Mais que savait il de ses problèmes personnels? Elle fronça les sourcils plus sévèrement. Discipline, elle connaissait ce mot, mais il venait de le dire lui même, elle avait la fâcheuse tendance a n’obéir qu'à elle même bien que capable de se conformer aux ordres quand la situation l'exigeait. Mais ce n'était qu'un point de détail, et certainement pas celui qui avait retenu son attention. Il avait avancé vers elle, rompant la distance fictive qui les mettait tout les deux en sécurité. Le geste n'était pas agressif mais se voulais déstabilisant, ou du moins cherchait a provoquer la réaction, qu'elle reste sur place ou qu'elle recule. Mais cette tête brûlé n'était pas prête a faire un pas en arrière qui aurait put la laissé paraître craintive. Un rictus de mépris sur le visage, ou peut être était-ce un air hautain, un faciès hargneux d'une femme poussé dans ses retranchements, refusant de perdre la face.

    "Vous ne savez rien de moi. De pourquoi ou pour qui je me bat. L'argent n'est pas l'unique moteur dans ce monde, et il n'est capable d'acheter la loyauté que de ce qui pense qu'il est une fin en soit. Mais je ne me bat pas pour l'argent. Ou disons... Pas uniquement pour lui. Je ne suis donc pas a vendre."


Elle fit alors un pas en arrière. Une retraite stratégique avant de prononcer son départ.

    "Du peu que j'ai put observer, vous êtes un bon capitaine. Peut être pas le meilleur et sans doute pas le moins chiant, mais sur le terrain, je pouvais vous faire confiance. Mais nous ne sommes pas tous des machines et il n'est pas toujours possible de partir sans se retourner. Pour ouvrir une nouvelle page, il faut refermer la précédente, et s'assurer que rien n'en échappe pour vous poursuivre. J'assure mes arrières, vous ne m'en tiendrez pas rigueur."


Elle avait continuer a parler tout en reculant. Elle se retourna alors, non sans se tenir prête au combat si quelqu'un essayait de l'empêcher de partir, ou plus simplement de la liquidé.

    "Au revoir, Capitaine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Raynor
avatar

Masculin Métier : Capitaine des Spectres
Caractère : Pret à tuer

Messages : 162
Billets : 22808

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
51/2500  (51/2500)
✦ Objets:
☬ Capitaine du Léviathan ☬
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord Mer 31 Juil - 0:07

Il aurait pu sourire mais son visage demeura neutre tout au long du discourt d'Ethigan. Il ne savait rien d'elle ? Pourtant, au lendemain de leur séparation sur Narvek, il avait poussé les recherches à son sujet grâce à la banque de données du MA-85 et avait trouvé dans certains dossiers classifiés son appartenance à un bâtiment nommé l'Aurora Spei commandé par un certain "Sa gnôle", qui aurait pu éventuellement être consulté par Erik pour certains travaux en sous-traitance. Non, il ne s'était pas contenté de la suivre de loin et comme Saint Thomas, de ne croire que ce qu'il voyait. Mais, "pas à vendre" ? Un ou une mercenaire l'était forcément. Accepter de travailler et de combattre pour un client et pour de l'argent incluait forcément le fait de se vendre au plus offrant. A moins que l'on préfère crever de faim. Un mercenaire n'est rien de plus qu'une arme à louer.

Cessant tout sarcasme intérieur, il haussa légèrement un sourcil, de perplexité.

Il la regarda reculer pas à pas en silence alors qu'il aurait pu lui dire cinq-cents mots pour lui dire qu'elle se trompait. Ou peut-être était-ce lui qui s'était trompé sur le compte de la jeune femme. Elle n'était pas prête à rejoindre son équipe. Pas pour ses capacité, mais pour sa mentalité. Elle était restée une petite idéaliste, chose qui ne collait pas pour une mercenaire. Alors oui, sa première impression, le fait qu'elle ne soit qu'une amateur, était sans doute la bonne. Elle savait tuer comme une mercenaire, mais pas comment penser comme eux. Un mercenaire ne se battait pas pour une cause, mais pour lui même. Les membres de son équipe ne se battaient pas en ayant une foi infaillible envers leur commandant, mais parce qu'ils ne savaient faire que ça et que le boulot payait bien.

Cette fois, son regard neutre fut teinté d'une pointe de mépris lorsqu'il fronça légèrement ses sourcils. Elle se trouvait alors juste devant la porte et n'avait plus qu'à poser sa main sur la poignée pour s'en aller. Alors qu'il la fixait toujours, il se sentit presque vexé. "Peut-être pas le meilleur". Il n'était sans doute pas le meilleur des chefs en effet. Il savait commander mais était trop individualiste pour se soucier vraiment de ses hommes. Mais il était Deathstrike, et elle était l'une des très rare personnes à le savoir. Et dans ce qu'il faisait, il était le meilleur, même s'il n'en éprouvait aucune fierté. Le fait qu'elle ignore tout de sa réputation le conforta dans son opinion à son sujet. Elle n'était vraiment pas du métier. Elle se battait pour ses idées, c'était tout.

Elle lui adressa son adieu et il se contenta de hocher la tête en la fixant, son regard neutre revenant peu à peu. Elle se retourna et ferma la porte derrière elle. Une chose était certaine. Kurt Raynor n'était pas le genre d'homme qui faisait deux fois une même proposition. Ce serait sa dernière rencontre avec la jeune femme. A moins que le hasard ne les réunisse à nouveau comme sur Narvek. Il secoua la tête, finalement satisfait de s'être rendu compte à temps de cet état de fait et se dirigea vers la table afin d'y récupérer ses armes et son casque qu'il remit sur sa tête.

A nouveau rendu à son allure de guerrier stellaire légendaire, il se dirigea vers la porte du fond et l'ouvrit tranquillement, fixant alors le navigateur du Léviathan qui dévalisait le mini bar de la chambre. Des mignonnettes d'alcool déjà vides et répandues sur le sol tout autour de lui. Hudson, assis sur le sol, s'arrêta brusquement après avoir décelé la présence de son patron qui resta là immobile pendant un moment, avant de fixer un rectangle jaune, sur le côté gauche du HUD de son casque, puis de cligner des yeux en le fixant afin de rétablir les transmissions avec le reste de son équipe. Sa voix, déformée par les micros de son casque, retentit dans la pièce lorsqu'il prononça ses mots sur un ton monotone.

- Fin de la mission. On rentre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deal with the dark lord
Revenir en haut Aller en bas

Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2
 

 Sujets similaires

-
» cuz dark lord funk gon’ give it to ya! (w/ némé)
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ TERRE ✦ :: ♁ Cité K-27 :: ♁ Tour des Divertissements-
 ::  :: ✦ TERRE ✦ :: ♁ Cité K-27 :: ♁ Tour des Divertissements+