Il fut un temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Korai Leskov
avatar

Féminin Métier : Propriétaire de l'Eris
Caractère : Joueuse ~

Messages : 300
Billets : 26070

Carnet de Bord
✦ Don: Maitrise des vents
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
◄ Chef Mafieuse ►
MessageSujet: Il fut un temps... Sam 14 Juil - 12:10
Korai observa le piano à queue entreposé dans l'une des salles lui étant réservé avec un dédain particulier. Non pas que cet instrument lui répugnait ni qu'il fut l'un des cinq exemplaires existant encore de cet instrument de musique et réparti dans l'univers pouvait l'irriter, mais parce que cela faisait un certain temps à présent qu'elle se refusait d'en jouer. Tout ça à cause de son passé. Encore et toujours le passé qui lui avait prit petit à petit tout ce qui aurait pu la détourner du rôle de chef de la pègre. Oh il lui existait surement des souvenirs agréables mais pas avec cet instrument.repartant de la salle en laissant les portes coulisser dans un silence presque trop parfait, elle se massa les tempes pour enfin aller à sa chambre. La brune laissa alors tomber les cinq rubis qui l'avaient orné toute la soirée, laissant les boucles d’oreille et le collier claquer sur les dalles de marbre sans la moindre gêne.

Se servant un alcool similaire au vin elle soupira ensuite en se posant sur le sofa de l'antichambre, mais finalement le reposa sur la table basse en cristal. enfin elle pouvait fêter son anniversaire comme elle l'appréciait : dans le calme, et dépourvue de tout ces masques. Un soupire de bien être franchit ses lèvres alors qu'elle s'enfonçait dans le dossier du sofa tout en fermant les yeux. Et comme tout les anniversaires les bruits ne la lâchaient pas. C'était tout de même pas pas compliqué d'arriver à dormir ! ... Il fallait croire que si. Elle rouvrit les yeux, agacée et but son verre, cherchant un souvenir à peu près calme ou positif qui pourraient la calmer pour cette nuit. De toute façon ils étaient facile à trouver, tous se concentraient en deux ans. Deux ans qu'elle avait vécu éloigné de Mars. Ironique ou pas c'était vrai. Les autres avaient tous été gâchés à un moment ou à un autre... Mais cela remontait à plus de quatre ans déjà. Cinq ans même...
Il y avait cinq ans jour pour jour elle était sur Narvek. Une planète recouverte de verdure et où les points d'eau parfois immenses étaient recouverts par des arbres capables de rivaliser avec de véritables montagnes. C'était parfois dans les renforts de ces arbres qu'on trouvait des bassins d'eau formés par la pluie. Et voir des nuages plus bas que la cime des arbres faisait très souvent son effet. Si il faisait sombre, insectes et animaux éclairaient les lieux. Ils avaient d'ailleurs meilleure vue que les visiteurs de cette planète, mais peu importe. Korai était déjà là depuis environ deux mois, un temps plus long que prévu pour ses excursions. En vérité elle ne restait jamais plus d'un mois au même endroit. Elle y dépensait tout son argent puis se reconstituait une petite fortune en un rien de temps. Cela peut sembler stupide mais pour oublier les évènements parfois bouger encore et encore soulageait plus que de rester cantonné à un lieu.

Actuellement entrain de zigzaguer entre les arbres géants avec son planer la brune observait les lieux qu'elle connaissait à présent presque par cœur. Partir de rien, recommencer... Faire ça durant deux ans lui avait permis d'aiguiser ses instincts. cela ressemblait être peu de temps, d'autant plus qu'il en fallait de l'argent pour quitter une planète et aller sur une autre mais Korai avait toujours navigué dans les affaires et les trafics. Les marchés de l'ombre payaient mieux que les travaux légaux... certes, mais ici avec les narvens cela n'avait pas de poids. Ils n'aiment pas les étrangers et Korai avait mit donc plus de temps à se faire assez d'argent pour repartir de la planète. Pourtant à présent qu'elle y était c'était comme pour asheryth, elle hésitait à en partir. Arrêtant son planer sur une branche assez large pour se rétamer sur le côté sans tomber dans le vide, elle s'approcha du dit vide avec un sourire satisfait aux lèvres. Ses yeux verts au reflets bleutés observaient le vide avec un intérêt dédoublé : vu d'ici la faune et la flore étaient réellement magnifique... Une bourrasque la rappela néanmoins à l'ordre : il manquait plus qu'elle ne tombe pour avoir été trop proche des rebords de la branche aussi se recula-t-elle pour marcher vers le tronc, laissant le véhicule seul sans la moindre gêne. Il y avait des endroit où on ne volait pas à tout va les véhicules et cette planète en faisait partie.

Une fois arrivée près du tronc Korai retira enfin son casque pour laisser apparaitre une liasse de cheveux noirs plaqués sur la tête par un chignon grotesque mais fonctionnel. A vrai dire quiconque l'aurait vu à l'heure actuelle ne l'aurait pas reconnu. Le luxe ne lui avait jamais importé étant donné qu'elle avait toujours été bercée dedans. Résultat c'était plutôt la vie simple qui lui faisait briller les yeux et c'est en entrant dans une alcôve près du tronc qu'elle s'arrêta enfin, les yeux ayant cette expression de satisfaction. une source... Le narven la lui ayant indiqué n'avait donc pas menti là dessus. Posant son casque, elle s'assit tout près et mit les pieds dans l'eau pour observer les fonds aquatiques sans chercher pour une fois à épier les environs dans la crainte qu'un ennemi soit planqué. Voilà plus d'un an qu'elle avait commencé son voyage entre les mondes et seulement quelques mois qu'elle avait arrêté de s'en faire. Les gens ne savaient plus où elle était. elle changeait d'identité, se faisait de l'argent comme un rien, changeait de nom et personnalité à chaque fois... Ce n'était qu'un jeu pour elle mais cela lui permettait à présent de ne plus être pistée ni par un ennemi de son père ni par celui-ci. Pas de fête, pas de tintamarre hypocrite, rien qu'elle et une pause qu'elle trouvait avoir mérité. Elle était à présent majeure dans n'importe quel territoire humain et n'avait donc plus à mentir sur son âge. Chouette non ?

* Joyeux anniversaire, la vieille...*

Allant pour dégrafer sa veste Korai se rembrunit et se mordit l’intérieur de la joue en entendant un bruit de moteur non loin de là. Elle n'avait pas envie qu'on la dérange un jour pareil, en ayant ras le bol de devoir octroyer ce jour à poser pour une fête qui lui était attribué officiellement mais qui servait surtout à organiser un évènement pour les autres. Elle aurait voulu être seule alors fit la première chose qui lui passa par la tête, partir se dissimuler dans les renfoncement du bois. Le silence s'installa et elle laissa le temps passer en espérant que personne ne vienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth.forumotion.com/
Elana x-27
avatar

Féminin Métier : Agent pour l'Aera Center
Caractère : Calme

Messages : 46
Billets : 22917

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
○ Coquelicot Officiel ○
MessageSujet: Re: Il fut un temps... Lun 30 Juil - 22:13
Il y a des rêves que nous faisons tous comme par exemple ceux de certains voyages ou de certaines fêtes. ~

- Tour d'Aera, Salle d’entraînement, étage -2 -

Une végétation luxuriante, des arbres dont on ne percevait même pas la cime, milles et un parfums différents. Tout avait minutieusement été préparé. Chaque jour ou presque l'endroit changeait d'agencement ou de décor, passant des déserts sans fin à des jungles humides. Pourtant ceci n'était qu'une facette, ce qui était le plus dangereux dans ce lieu n'était pas les nombreux pièges et personnes chargées de vous mettre hors d'état de nuire, non ça aurait été trop simple. Le véritable danger ici c'était le gaz qui se rependait peu à peu. Pour rendre l’entraînement des élites plus efficace et intense à chaque session un nouveau piège de ce type était activé. Cela forçait les agents à effectuer leur but le plus vite possible si ils ne voulaient pas en subir les frais.

Elana patientait devant la salle. Tous le personnel chargés de rendre leur mission plus difficile, prenait lentement place dans le décor. Aujourd'hui son but était de trouver une petite pierre précieuse qui avait été dissimulée quelque part dans la pièce. La difficulté majeure, sans compter celles citées précédemment, était que d'autre pierres du même types avaient été cachées également. Mais ce n'est pas tout, chacune d'elle était piégée d'une manière différente et sournoise. Malgré tout cela, ce n'était qu'un entraînement banal pour Elana qui, du haut de ses 21 ans, en avait vu de toutes les couleurs malgré son jeune âge. De plus elle était un agent de terrain aguerrit habituée à bien pire, ce qui n'était pas le cas du jeune homme à ses côtés. Il allait lui faire office de partenaire pour ce matin. Agent Kyle, la vingtaine environ, yeux noisettes sous lesquels apparaissaient des poches de cernes plus que visibles. Mauvaise nuit ? Stress concernant l'entraînement ? Pour lui c'était le premier qu'il effectuait en tant qu'élite de l'Aera, de quoi en faire tourner de l'oeil certains.

La jeune femme le regardait d'un air las se tortiller dans tous les sens possible, et passer systématiquement sa main gauche sur sa barbe dans un mouvement compulsif. Elle était elle d'un calme olympien. Adossée contre un mur, les bras croisés, ses yeux vert émeraude suivant chacun des mouvements de son partenaire. La mâchoire de celui-ci était à présent contractée au plus fort sous l'effet du stress de plus en plus important. Elle aurait pu le rassurer ou lui donner des conseils mais la belle jugeait que ce n'était pas à elle de le faire. Personne ne l'avait jamais aidé alors quoi le ferait-elle ?

Quel don ou capacité spéciale pouvait-il bien posséder ? Si il avait été passé en entraînement aussi intensif et avec la jeune femme réputée pour faire cavalier seul c'était qu'il y avait une bonne raison. D'ailleurs ce qu'elle ne savait pas encore c'est qu'il allait être affecté avec elle sur les prochaines missions de terrain, et ce pour quelques temps.

- Ouverture des portes de la salle -

D'un coup d'épaule Elana se redresse et pénètre à l'intérieur de la pièce suivie de Kyle. Un sentiment étrange s'empare d'elle tout à coup. Il vient de ce lieu , pourtant ce n'est pas la première fois qu'elle doit s'entraîner dans ce genre de végétation mais aujourd'hui c'est différent. Un long frisson la parcourt, elle se sent dans cette pièce comme dans un endroit qui lui serait familier. Pour autant dans ses nombreuses missions sur le terrain elle n'a jamais eu affaire à un tel endroit. Alors pourquoi ce ressentis l'investis? Serait-ce plus vieux ? Elle n'a aucun souvenir de sa vie antérieure à ses 17 ans, depuis le jour ou elle s'est réveillée dans le centre de l'Aera sur terre.

-Agent X-27, Agent Kyle, vous pouvez y aller.

Un simple ordre qui la ramène à la réalité. La jeune femme s'enfonce dans la végétation, restant sur ses gardes. Il n'est plus temps de penser ou se laisser aller aux sentiments, ils ont une session à boucler. Seul son but reste dans la tête d'Elana. Hormis cela elle fait le vide et promène un regard impassible autour d'elle. Un premier piège se met en route. Comme les aiguilles d'une montre, tout est orchestré de manière précise et infaillible, suivant la course folle d'une quasi certaine mort qui les attends s'ils faillissent.

Seul les battements de son cœur raisonnent en elle. Maintenant c'est elle le chasseur, traquant chacune des proies se mettant sur son passage, sans aucune pitié. Kyle quant à lui ne s'en sort pas mal pour le moment. A vrai dire la chose qui le terrifie le plus ici présent c'est Elana. Certes de nombreuses rumeurs courraient déjà sur elle mais la voir à l'action c'est tout autre chose. Il en vient même à se demander si elle ne prendrait pas plaisir dans de tels entraînements. La belle ne tue pas pour autant, non loin de la, ce n'est pas sa mission. Elle se contente de faire ce que ses ennemis du matin étaient sensés lui faire. La mettre hors d'état de nuire.

Personne ne sait par quoi elle est passée. Elle n'a pas toujours été ainsi. D'ailleurs la belle n'est en rien sadique ou sanguinaire, elle atteint juste le paroxysme de sa concentration et elle donne toujours le meilleur d'elle même. Pourtant il n'y a qu'une mince frontière qu'elle pourrait dépasser quand bon lui semble entre ces deux comportement. Heureusement pour elle, ou plutôt pour ses entraîneurs, elle ne le fait pas.

Cette fois ci elle ne le montre pas, gardant un masque neutre et concentré, mais le sentiment du début revient la hanter peu à peu. Plus les minutes s'écoulent plus il prend de l'importance et grandit en elle. La donzelle aimerait pouvoir y succomber pour mieux le maîtriser par la suite, mais elle ne peut même pas faire cela. Tout ce qui touche à sa mémoire lui a été cruellement arraché, ou tout du moins enfouis en elle. Au plus profond, dans des dédales secrets auxquels elle ne peut avoir accès. Pourtant ils sont bien là, comme un trésor, brillant faiblement au milieu d'un gouffre d'une noirceur sans fin. Ici aucun bruit, aucune mission à effectuer, aucun ordre donner et à donner, aucune apparence à renvoyer, aucun masque à tenir. Au fin fond de son être même se déroule la métaphore d'un bal masqué, comme ci chacun de ses souvenirs représentait un courtisant portant un masque. Elle a beau être la reine en ces lieux, les visages de ses souvenirs n'en restent pas moins inaccessibles. Si seulement elle connaissait le moyen de faire tomber les masques elle aurait accès au souvenir qui est entrain de la ronger.

- 5 ans plus tôt -

- Bon j'y vais, à plus tard tout le monde !
- Prends soin de toi et fait très attention. Lui répondit la voix tendue de sa mère.

Ce n'était pas la première fois que sa fille chérie partait à l'aventure seule mais elle n'arrivait pas à se faire à l'idée. A chacun de ses départs elle ressentait toujours une déchirure et une peur incommensurable de ne plus revoir sa fille.

Elana partait toujours très peu chargée. Grâce à l'argent abondant de ses parents elle pouvait à chaque fois acheter ou louer ce dont elle avait besoin directement sur place. La jeune fille n'eut aucun mal à quitter Mars. Avec ses voyages précédents elle s'était faîte connaître des compagnies de transport. Les démarches administratives pour qu'elle puisse partir étaient toujours réglées à l'avance par ses parents de toute manière. Depuis petite elle avait prit goût aux voyages et au fait de découvrir constamment de nouveaux horizons. De plus étant une jeune fille agréable et qui osait mettre la main à la patte, elle était globalement bien acceptée partout où elle se rendait. Aujourd'hui commençait ses premières difficultés. Son choix de voyage s'était porté sur Narvek, une planète réputé pour sa faune et sa flore mais également pour ses habitants assez hostiles aux étrangers. Elana s'était longuement renseignée sur le lieu et ses autochtones. C'est donc sereine et en connaissance de cause qu'elle embarqua en direction de la planète.

Le trajet se déroula sans événements notables. Elle arriva donc un soir tard. Voyageant léger contrairement aux autres passagers elle n'eut aucun mal à débarquer et pu partir directement à la recherche d'un lieu où se loger pour la nuit. Ce serait la seule nuit ou elle imposerait sa présence aux Narven, même si pour certains c'était leur métier d’accueillir les voyageurs. Sa stratégie par la suite serait de trouver un endroit naturel ou dormir, l'étudier quelques temps et seulement une fois sa situation entérinée de s'intéresser aux habitants. Ainsi elle ne les brusquerait pas pour obtenir leur savoir sur cette planète vu qu'elle aurait déjà auparavant fait ses propres recherches de son côté. Ce qui rendrait les habitants sans doute moins hostiles à son égard.

Pour une jeune fille de seize ans elle était beaucoup plus mature et réfléchit que la plupart des autres. Elle tenait ces qualités de son père qui lui avait toujours dit d'apprendre par elle même à travers ses expériences et de ne pas attendre que le savoir lui tombe tout cuit dans le bec, car sinon elle resterait ignare toute sa vie. Quant à sa mère elle lui avait toujours enseignée que, peu importe l'endroit, elle devait rester sur ses gardes et se méfier. Prudence et connaissance à travers son propre vécu étaient deux principes auxquels elle se tenait minutieusement depuis son tout premier voyage. C'est ce qui lui avait permit d'en apprendre autant et d'être toujours en un seul morceau.

Dès le lendemain matin elle s'était donc rendue chez un Narven qui avait accepté de lui louer un appareil volant. Ici c'était à peu près le seul moyen sur pour se déplacer, le sol étant trop dangereux car peuplé de nombreuses créatures toutes plus féroces les unes que les autres. La jeune fille avait par la suite été acheter quelques provisions, le minimum syndical pour pouvoir survivre un temps donné seule juste assez pour qu'elle puisse vivre par ses propres trouvailles, puis elle s'était envolée à travers les arbres. Elle ne trouva l'endroit idéal que de nombreuses heures plus tard.

Son choix s'était porté sur un arbre gigantesque ouvert en deux, ce qui lui donnait accès à un point d'eau non négligeable. La vue qui s'offrait alors à ses yeux était incomparable. De la branche sur laquelle elle se trouvait elle pouvait apercevoir une partie de l'immensité des lieux. Son arbre se situant en haut d'une sorte de falaise, elle pouvait donc avoir une vue d'ensemble un peu meilleur de ces plantes pérennes sans fin. D'ailleurs chose étrange qu'elle n'avait jamais vue ailleurs, mais parfaitement normal pour une planète aux dimensions démesurées comme celle-ci, les arbres dépassaient les nuages à partir d'une certaine hauteur. Pour le moment elle ne s'était rendue qu'une seule fois à de pareils sommets et pour elle se fut un moment des plus magique. L'harmonie et le calme qu'elle avait alors ressentit comme une évidence avaient terminés de la faire tomber amoureuse de cette planète. Ici elle se sentait libre pas comme sur Mars où elle avait, malgré sa grande liberté, des ordres à respecter. Elle en avait peu mais ils étaient primordiaux pour survivre sur la planète. L'adolescente se sentait à présent plus chez elle sur Narvek que sur Mars.

Elle s'était très vite habituée à sa vie rudimentaire sur cette planète. Cela changeait de tout ce qu'elle avait pu connaître avant. Tous les soirs elle faisait un compte rendu sur un enregistreur. Elle y mêlait observations et points de vues personnels. Après cela elle avait prit pour habitude de se rendre à un endroit bien particulier. Situé à une vingtaines de minutes du lieu où elle avait organisé son quotidien, cet endroit ne prenait vie qu'une fois la nuit venue. Il y avait une trouée dans les arbres suffisamment importante pour pouvoir y contempler le ciel étoilé. La nuit le ciel est plus grand. Ce qui rendait l'endroit encore plus magique était les nombreux insectes de nuit. La plupart étaient lumineux. La belle prenait alors plaisir à s'allonger sur une branche et ne se lassait jamais de regarde le spectacle du balais des insectes volants dans cette trouée pour certains. Les différents astres éclairants encore mieux le tout. D'ailleurs si vous imaginiez qu'il n'est pas possible qu'il pleuve en même temps qu'il y a la lune et les étoiles dans le ciel et bien vous vous trompiez. Ici c'est possible.

Plus le temps passait plus elle poussait loin dans ses explorations des lieux, se rendant parfois à plusieurs jours de vol, comptant quelques pauses pour manger. Un matin elle se décida à partir dans une partie de la planète où elle n'était jamais allée. Heureusement qu'elle avait louée un véhicule volant, sinon jamais la jeune fille aurait pu voyager autant. Ce matin il fallait faire attention, le vent était traître, changeant continuellement de direction. En une seconde la donzelle pouvait voir sa vie basculer et s'écraser au sol de trop nombreux mètres plus bas. Pourtant elle s'en sortait pas trop mal, compte tenue de la situation et des humeurs du mistral. Elana vola de nombreuses heures ne s'arrêtant que rarement pour se reposer ou manger un peu histoire de garder des forces. Vers le milieu de la journée elle se décida enfin à faire une pause un peu plus longue. La belle posa son planeur. Elle avait besoin de recharger ses ressources en eau et de reprendre des forces tout court. Elle mit pied à terre et s'étira un long moment, tous ses muscles étant ankylosés à cause du voyage. Un long soupire de bien être et de soulagement passe la barrière de ses lèvres. En même temps elle aimait cette sensation de fatigue qui s'emparait d'elle car elle pouvait y succomber quand bon lui semblait.

Un pas puis un autre, elle teste le sol spongieux sur lequel elle marche ainsi que sa stabilité. Peut-être y avait-il une source d'eau pas loin. Elle avait toujours eu de la chance et ce jour en faisait partie. Se poser non loin d'un point d'eau n'était pas donné à tout le monde. Elle suit son instinct et les signes de la nature. Le bruit de ses pas étant amortis et dissimulé par la mousse sur laquelle elle marchait. Elle observe les alentours retenant chaque détail mentalement pour pouvoir le retranscrire plus tard. Un sourire satisfait de ce qu'elle voit se dessine sur ses lèvres. Peu de temps après elle arrive au tronc central. Elle pose délicatement sa main droite dessus appréciant le contact rugueux que lui renvoyait l'être de bois. Ses doigts glisse sur la surface de celui-ci. Elle se remet à marcher commençant à en faire le tour, gardant sa main en contact avec l'arbre. Quelques minutes plus tard elle arrive de l'autre côté du tronc. Un lac s'offre alors à ses yeux. Sans faire plus attention et étant déjà assez épuisée par le voyage elle s'avance vers l'étendue d'eau. Elle s'arrête au commencement de celle-ci. Elle enlève sa veste, puis son haut et son pantalon ne tarde pas à suivre le même chemin que ses autres vêtements. Restant en sous vêtements ne les considérant pas comme gênants, elle pénètre dans l'eau. La belle pouvait enfin se détendre un peu. Elle nage encore un bon moment glissant dans l'eau comme un poisson. Une fois rassasiée de ce contact rafraîchissant elle sort de l'eau.

Tiens ... c'est quoi ça?

Son regard se porte sur des petits renfoncement dans la mousse. On dirait des traces de pas. Elle s'en approche s'agenouillant à côté de l'une d'elles. Elle pose le bout de ses doigts dessus tâtant la surface. Elle relève la tête. Les traces sont presque invisibles mais pas assez pour l'oeil vif et attentif de la jeune fille. Elana retourne chercher ses vêtements et se rhabille prestement. Une fois cela chose faite elle suit les renfoncement dans la mousse. Parfois elle croit en perdre la trace passant un certain moment à en trouver une autre, puis elle continue. Finalement ce petit jeu la mène de nouveau vers le tronc qu'elle a quitté quelques temps plus tôt. Elle observe attentivement l'arbre et aperçoit un replis un peu plus loin. Les traces s'étant arrêtées quelques mètres avant elle se décide donc à s'approcher. Restant sur ses gardes ne sachant pas ce qu'elle allait trouver, c'est limite en position de combat qu'elle s'arrête face à ce plis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korai Leskov
avatar

Féminin Métier : Propriétaire de l'Eris
Caractère : Joueuse ~

Messages : 300
Billets : 26070

Carnet de Bord
✦ Don: Maitrise des vents
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
◄ Chef Mafieuse ►
MessageSujet: Re: Il fut un temps... Dim 27 Jan - 16:06
La brune observa avec un certain répit son verre et le reposa, finalement peu envieuse de finir ce vin aussi bon soit-il. Elle n'avait envie de rien en ce moment. Ce n'était pas la fatigue, ni la peur, mais l'ennui. Au final peut-être que même l'incendie dont elle avait été victime n'avait pas rallumé cette flamme qui couvait au fond d'elle il y a cinq ans de cela. Oh certes des anecdotes et découvertes pimentaient le temps s'écoulant autour d'elle mais ce sentiment de liberté quand jadis aucune charge ne pesait sur elle lui manquait. Remettant une mèche en place, elle se leva doucement et appela "Ravy". Une sorte d'oiseau de paradis robotisé, terrien évidement, aux couleurs rouge vif et doré, passant son temps à voler un peu partout.

- Fais un compte rendu des problèmes soulevés ce jour, je te prie.

Le robot perché sur son bras s'envola et alla planter ses serres sur une barre de cristal surplombant horizontalement une plaque du même matériaux. aussitôt, en perpendiculaire de la plaque apparut un écran où furent affichés listes, vidéos et rapports du jour concernant le vaisseau Eris. Au final, il y avait eu pas plus de douze incidents. Ça semblait énorme mais sur un vaisseau semi-public où plusieurs milliers de personnes chaque jour visitaient casinos, hotels et ventes illégales, c'étaient incroyablement peu. Autant le dire, Korai était très satisfaite de sa sécurité en ce moment. Il fallait dire qu'avoir à sa botte une armée de télépathes aliens totalement dévoués à sa cause n'était pas négligeable. Les rapports mis à part par Revy de l'Aera Center la firent sourire : trois tentatives d'arrivée sur Eris, aucune de conclue. Cependant un quatrième avait été autorisé. Se penchant sur le dossier elle put lire ses titres et soupira, agacée. Un homme politique assez bien placé sur Terre, comme par hasard.

- Levy, contacte Aleksei et envoie lui ce message : "forcer Mr O'Clain".

"Forcer pour eux deux avait un sens bien particulier. O aurait pu dire aussi "pousser à l'erreur", une tactique que la brune appréciait. Il fallait faire éjecter ce type. Bien qu'elle le savait étroitement surveillé aux vues de ce qu'un télépathe avait pu lire dans sa tête, elle préférait prévenir que guérir. Ce mec devait à tout prix virer du vaisseau au plus vite : avant qu'il ne manigance quelque chose. Déjà elle savait qu'il avait du essayer de rencontrer du monde. Elle observa la liste des personnes concernées et fronça les sourcils à "Lana Ferguson". Lana, Elana... Léna. Les souvenirs revenaient encore.

______

Korai ferma les yeux et serra les dents, agacée. Pourquoi diable devait-elle tomber sur une civile capable de suivre une piste ? Bon OK ses prouesses étaient louables mais cela mettait un terme à sa tranquillité. Lorsque la jeune femme se rapprocha trop d'elle, Korai poussa puissamment sur ses jambes et plongea dans l'eau. Celle-ci était aussi pure et cristalline qu'elle l'avait quittée. Elle resta sous l'eau à observer la silhouette puis passa dans un tunnel au fond du lac pour arriver de l'autre côté du tronc. C'était loin, certes. Mais lorsqu’elle surgit derrière l'autre brune en parlant depuis son dos, la voir sursauter avait valut cela.

- On ne t'a jamais dit de ne pas déranger les inconnus ? C'est impoli...

Mais quand la brune se retourna, ce fut elle qui resta intriguée. Une lueur d’intérêt passa dans son regard alors qu'elle avait l'étrange sensation de voir quelqu'un de familier. Elle comprit vite. Cheveux longs et noirs, corps mince et élancé, bonne proportion physique (par là elle entendait : musclée), et des yeux verts. Ceux de l'inconnu étaient d'ailleurs plus verts que les siens : aberrant. Son sourire taquin s'effaça et ses épaules se relâchèrent. Alors là si c'était un piège, il était fichtrement bien fait. Elle savait que cette fille n'était pas elle, le visage d'ailleurs n'était pas identique. Elle était plus jeune, mais cela restait surprenant.

- Quel est ton nom ?

___________________________

Ça restait curieux, vraiment curieux. Elle se faisait surnommer Léna à l'époque. Et cette fille s'appelait "Elana", si elle ne lui avait pas menti. C'était la première fois que Korai avait eu l'impression d'être en décalage par rapport à la réalité : on avait tous un sosie quelque part dans le monde mais si celui-ci lui ressemblait plus que cette fille alors elle pouvait aussi bien démissionner de suite : le choc de cette rencontre l'avait laissée sur les fesses.

- Et dire que je me pensais unique.

Ca ne lui avait pas appris l'humilité pour autant. Elle rit en se rappelant le choc que cela lu avait fait et puis secoua la tête. Elle travaillait, là. Ce n'était pas le moment de se rappeler ce genre d'anecdotes, aussi amusantes soient-elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth.forumotion.com/
MessageSujet: Re: Il fut un temps...
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Narvek-
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: V.Y.R.K.A :: Narvek+