Le commandant fait le mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19750

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Le commandant fait le mur Ven 22 Juin - 15:21
Les temps n’étaient pas simple pour le commandant du Némésis. Les tensions à bords étaient encore forte, et l travail débordait sur son bureau depuis plusieurs jours. Rajouter à cela la perte de mémoire de Thais et les soucis d’organisation que cela engendrai, et vous obtenez un bordel pas facile à gérer.

Le prise de distance avec les membres de l’Aurora lui avait fait perdre beaucoup de soutient, et sa relation avec Bragg était loin d’être au beau fixe. Les deux ne se parlaient qu’en cas de nécessité et bien souvent uniquement pour le boulot. Sans soutient et avec beaucoup trop de chose en tête, son esprit divaguait souvent. Thais avait remis sur le devant de la scène son passé, et il n’avait pas besoin d’avoir en prime le poids de sa famille abandonnée surtout à cette période de l’année.

Une clope au bec, un verre de whisky sur la table et après de longues minutes d’hésitation, il commença à coucher sur papier une lettre. Une lettre adressée à sa famille.
Sa main n’était pas assurée. Il s’excusait de ce qu’ils avaient dû traverser par sa faute, et expliquait que l’argent tombé sur leur compte venait de son salaire. Il mentit un peux, expliquant qu’il travaillait dans un vaisseau de transport pour échapper à l’Aera. Il expliqua vaguement même les raisons de la mutinerie… Il s’adressa enfin à sa sœur, espérant qu’elle rendait fier leur père comme lui n’avait pas pu…  Mais alors qu’il allait la signé, il soupira faisant tomber sur la table un peu de cendre.

Il avala une gorgée et lâcha un juron en froissant la feuille avant de l’envoyer d’un geste nerveux vers la poubelle de sa chambre. Il n’en pouvait plus. Trop de pression, trop de solitude, trop de tout. Il avait besoin de prendre l’aire. Il consulta une tablette de donnée. Le Némésis se ravitaillait à une station relais pour encore plusieurs heures, il était tard et seule le personnel de transport était sur le qui-vive. Les autres étaient pour la plus part endormit. Décidé bien que sachant qu’il faisait surement une erreur, il se leva et s’habilla. Son plastron et quelques protections comme sans gants de cuir, son bolter et sa dague virent le rejoindre. Il camoufla le tout sous un long manteau noir, ajusta son bonnet et pris le chemin de la sortie.

Arrivé au hangar, il observa discrètement le vas et vient des hommes et du matériel qui descendait ou remontait des vaisseaux de transport. Les quantités échangées étaient énormes, c’est pourquoi le vaisseau se ravitaillait sur 3 stations différentes. Il était hors de question de tout centralisé, sa serai aussi grillé que d’accoster la station directement avec le Némésis.

Sans se cacher mais en restant tout de même discret, il alla récupérer un petit speeder et fit le mur. Une situation qu’il aurait pu trouver drôle s’il n’avait pas autre chose en tête. Il regarda sa montre. 21h, c’est le temps qu’il avait devant lui s’il voulait passer inaperçu. Il porta donc son choix sur la station la plus proche, à quelques heures à peine. C’était la plus vétustes et la plus sombre. Un véritable vestige. Tant mieux, c’est là où il aurait le plus de chance de se fondre dans la masse.

Après un vol sans embuche, il se posa a bord, et gagna directement le centre. C’est à l’intérieur que se trouvait la zone des pubs et autres lieux de détentes s’il en croyait le plan. Il marcha plusieurs minutes avant de porter son choix sur un bar assez vieux pour l’intéresser mais pas assez pour être mal famé et ainsi éviter de possibles n’ennuies. Lorsqu’il y pénétra, il sentit l’odeur de l’alcool et du tabac. Il se dirigea directement vers le bar, s’accoudant à côté d’une jeune femme à laquelle il n’accorda qu’un bref regard pour reporter son attention sur le barman


 Ta meilleurs bouteille de Wisky s’il te plait.

Combien de verre monsieur ?

Un seul suffira très bien.  


Il déposa sur la table une bonne liasse de billet, plus que de quoi couvrir le prix de la bouteille. Le barman visiblement expérimenté compris rapidement que s’il le servait immédiatement et que personne ne venait le déranger, il pouvait tout prendre…
Comme par magie, tout se passa alors très vite et le commandant récupéra son butin pour aller rejoindre une des tables éloignées de la piste de danse. Sans prendre gare aux personnes qui s’y déhanchait ou y flirtait, il s’installa.

Le premier verre fut quasiment aussi vite vidé qu’il avait été remplit, et le deuxième ne dût son salut qu’à la cigarette qu’il venait d’allumer. Après tout, c’était un bon whisky, il lui fera offense de ne pas le savouré. Il ferma alors les yeux et se pencha légèrement en arrière, tirant sur sa clope avant de profiter pleinement d’une lampée de ce précieux liquide. Bercer par la musique, il essayait de faire le calme dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 21041

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur Sam 23 Juin - 12:40
Lorsque Keira arrêta le vaisseau sur la plateforme de dépôt de la station, Salin continuait à râler. Oui oui.... Elle savait qu'ils avaient frôlé la mort : c'était leur boulot. Et envoyés dans une station désertée il y a peu par l'Aera - où ils avaient rien trouvé -, qu'ils rentraient de plus bredouille. Mais pour ça fallait-il encore que les cristaux soient rechargés. Kei avait laissé le junkie aller se faire piquer quelque part pour contacter un relai du MA-85. Logiquement ils pourraient repartir dans 7heures, c'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir.

Entrant dans un pub proche du hangar où était l'hybride avec lequel elle avait embarqué pour venir ici, la mercenaire commanda un alusa: une sorte d'alcool violine sombre qui passait pour totalement dégueulasse aux yeux des autres races. Amer et acide, cela se buvait facilement et n'était pas aussi sucré que les autres boissons... donc moins fort en alcool. Ca lui irait : après tout c'était elle qui conduisait.

La musique était passe-partout et les gens ne semblaient pas chercher réellement la merde. Se mêlant à la foule, la jeune femme en oublia même un temps où elle était, ignorant même un appel venant du ma-85 exigeant d'elle un compte-rendu avant son retour. Bien sur, comme si elle avait envie de rédiger pour le moment. Erik devait se douter d'où elle était et vouloir jouer les rabat-joie, comme d'habitude. Un nouvel homme entra dans les lieux pour s'affaler au comptoir et repartir avec une bouteille. La somme laissé aurait attiré n'importe quelle mangeuse d'hommes et la femme à ses côtés semble d'ailleurs se vexer de n'avoir pas eu le droit à un verre mais bon. elle sourit, amusée, mais on la souleva de terre pour l'emporter vers le fond de la salle avant même qu'elle n'ait pu réagir pour parier sur la tête de quelqu'un buvant comme un trou. Cela la désintéressa bien vite : elle préférait danser et ne se priva pas pour le faire, se vidant la tête même si elle n'était franchement pas l'une des meilleures danseuses qu'il y ait sur la piste.

L'alcool commençait un peu à faire son effet et le caractère trop curieux de Kei réapparaissait de plus en plus. Se mêlant à tout, elle n'avait aucune conscience pour le coup d'être surement avec l'un des ennemis principaux de son employeur. Mais lorsqu’elle tourna la tête vers les tables, elle le vit toujours accoudé et seul. Attrapant sa bouteille, elle quitta ses nouvelles connaissances pour aller s'asseoir en face de l’homme sans vraiment chercher à lui demander son avis. Le sourire aux lèvres, elle le fixa jusqu'à enfin capter son attention.

- Saaalut.

Là dessus elle finit le contenu de sa boisson et se pencha pour se mettre sur les coudes, laissant libre court à sa curiosité qui emmerdait tant de monde.

-Qu'est-ce que tu fous ici à boire seul ? C'est déprimant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19750

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur Mer 27 Juin - 9:42

Le calme relative dont il bénéficiait faisait un bien fou. Uniquement bercé par la musique ambiante qui couvrait les quelques cris ou discussion, il laissait son esprit divaguer dans la fumer de sa cigarette et le goût âpre de son alcool favori. Il pensa un peu à tout, à sa famille tout d’abord, sujet qu’il éluda rapidement pour se pencher sur l’Aurora. Ses passagers, ses amis, ce qu’ils avaient traversé. Puis il pensa au Némésis, à la chasse secrète qu’il lui avait mené, à ses mois et ses mois d’analyse, à ce combat, et à ses plans…
Oui bientôt le Némésis serai craint dans toutes la galaxie, bien plus qu’il ne l’avait jamais été. Il allait devenir l’arme divine qu’il aurait toujours dû être, il interviendra partout, ramenant la paix par le sang et les larmes…

Ce fut alors qu’un mouvement dans son champ périphérique l’arrêta. Une jeune femme vint le saluer et s’assoir à sa table sans lui demander son avis. Il l’observa de haut en bas sans gêne et sans rien dire en tapant sa cigarette au-dessus du cendrier de la table. Elle était belle, du moins celon ses critère, typiquement le genre de fille que beaucoup aimerai avoir dans le lit que ce soit pour une nuit ou bien plus. Pendant un instant il songea à la renvoyer d’où elle venait, mais après tout, si elle pouvait le distraire un peu… C’était bien ça qu’il était venu chercher non ? Et puis elle était venue avec sa propre bouteille, au moins ce n’était pas une de ces rapias qui échangeaient de la compagnie contre quelques verres gratuits. Ravalant son envie de lire en elle, ce qui aurait fait perdre tout son intérêt à la chose, il répondit d’une voix calme.


Déprimant ? C’est un point de vu bien différent du mien. Une bonne bouteille, de la musique et un peu de calme, c’est un mélange que je trouve plutôt agréable…


Il remplit de nouveau ce verre qui s’était vidé depuis tout à l’heure puis reporta son regard sur la jeune femme

Mais dis-moi, n’est-il pas de coutume de se présenter lorsque l’on vient s’installer à une table? Puisque visiblement tu comptes engager la conversation, je pense que cela serai une bonne chose si tu comptes partir sur de bonnes bases…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 21041

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur Dim 1 Juil - 20:27
Keira se sentait bien installée avec un genoux contre elle et une bière à la main. L'alcool dans le nez mais encore parfaitement consciente de ce qu'elle faisait, la brune avait tendance à tout prendre à l'amusement. Sauf un truc : les regards. Entre ce type et kurt récemment on aurait pu croire que Kei passait son temps à dire des phrases à sous entendu. Se remémorant rapidement ce qu'elle venait de dire - l'alcool baisse la réactivité - elle ne se trouva pour une fois aucun reproche. C'était donc que ce type était un obsédé. Par pure bonté, elle eut la politesse (pour une fois : ça la changeait un peu) de ne pas le clamer haut et fort. Mais son sourire s'agrandit car cette idée l'aurait pas mal amusé tout de même.

- Déprimant ? C’est un point de vu bien différent du mien. Une bonne bouteille, de la musique et un peu de calme, c’est un mélange que je trouve plutôt agréable…
- Seul, dans son coin, à ruminer ses propres pensées ? En ce cas pourquoi être venu dans un lieu... d'ambiance ?

Pour ne pas dire lieu de soulerie, bar à pute ou ce genre d'expression dans son état ça avait été un véritable calvaire. Alors on l'excuserait d'être pour le coup trop formelle sur UN mot ! Mais l'inconnu enchaina alors sur autre chose. Se présenter ? Bonne idée... Mais elle remarqua qu'en disant ça il ne l'avait pas fait. Tapotant de l'index le goulot de sa bouteille, elle le contempla avec ses yeux de chats, assez amusée que l'image du mec cherchant à se cacher dans un bar où logiquement on ne cachait rien ne continue à se confirmer.

- Ah , oui pardon. Moi c'est Kei et toi ?

Elle le saurait, son nom. Laissant sa jambe retourner avec l'autre sous la table la jeune femme observa telle la fouille-merde qu'elle était cet homme un peu plus en détail. Il cherchait à parler mais ses yeux restaient sérieux. Beaucoup avaient se regard et sur une telle base c'était même plus que courant, cependant un truc clochait. Elle ne savait juste pas quoi et finirait bien par le trouver mais Kei avait déjà commencé à caser ce type dans une case :une de celles où les gens mentiraient à coup sur sur leur identité. Ce n'était pas son genre : quitte à la cacher autant le montrer clairement non ? Elle avait donné son surnom, au mieux donnerai son prénom mais jamais son nom complet.

- Et pourquoi es-tu venu sur une station pareille, monsieur je-cherche-le-calme-dans-un-bar-tout-sauf-calme ?

Si elle s'amusait de lui ? Oui: un peu. Mais elle ne se moquait pas c'était juste une habitude chez elle de toujours s'amuser à chercher infos sur infos. Un ordinateur programmé et jamais stoppé n'aurait pas fait mieux son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19750

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur Jeu 5 Juil - 12:12
La réplique fut immédiate. Elle remit en cause sa logique en soulignant le fait qu’il cherchait le calme dans un lieu qui n’était pas fait pour. La réflexion lui tira un léger sourire d’amusement. Il l’observa sans rien dire, triturer sa bouteille tout en l’observant. La curiosité l’emportant, il utilisa son don pour plonger dans son esprit. Kei ? Keira plutôt… Mais il n’eut pas le loisir d’en apprendre beaucoup plus, les pensées de la jeune femme même brouillé étaient trop tourner vers ses propres questions pour qu’il puisse en tirer quoi que ce soit. Il se retira alors pour se concentrer sur les nouvelles paroles de la jeune femme. S’il savait… Encore un peu de patience et il aurait eut son nom entier, mais il avait loupe son cou.
Lui rendant un sourire, il répondit


Je m’appel SaYoLe.


Tout comme elle, il donnait son surnom, mais en entier. Il était quasiment impossible qu’elle soit au courant de sa prise du Némésis. Au mieux, elle pourrait faire le lien avec l’Aurora Spei, et encore, très peut étaient ceux qui se souciaient d’un vaisseau de cette taille, quand bien même il était mercenaire à ses heures perdus. Elle lui pausa de nouveau une question dont le ton était plus sur l’ironie curieuse qu’autre chose. Absorbant un peu de whisky, il répondit calmement.

Disons que je m’approvisionne sur cette station, et que je profite que le reste de l’équipage soit occupé pour prendre un peu de repos. Mais dites-moi, Kei… Vous me semblez bien curieuse. Et si j’en crois votre regard, ce n’est pas l’alcool que vous avez déjà bu qui en est la cause mais votre propre nature…


Ou plutôt il l’avait déduit de la foule de question qui avait trotté dans le cerveau de la demoiselle lorsqu’il avait tenté de lire en elle.

Néanmoins, bien que j’aime le calme, vos manières m’amusent. Mais ce n’est jamais drôle si c’est à sens unique. Qu’êtes-vous donc venue faire ici ?


Elle avait commencé à suscité son intérêt. Mais c’était une information contre une autre information. Cette jeune femme l’intriguait, il voulait en savoir plus. Il se demanda même pendant un instant la tête qu’elle pourrait bien avoir si elle savait qu’il commandait le fameux Némésis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 21041

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur Jeu 5 Juil - 22:51
Sayole ? Ça ne sonnait pas très bien à ses oreilles. Elle ne parvenait pas d'ailleurs à définir d'où venait ce nom : si s'en était un. Un surnom en ce cas ? Peu importe, elle n'était ici que pour la soirée aussi qu'on lui mente ou non n'était pas sa priorité. Qui la reconnaitrait dans un tel trou paumé de plus ? Par contre certains se trouvaient des noms particulièrement tordus ! Elle fut tentée de pirater rapidement les systèmes pour voir d'où venait ce nom mais se reprit : ça demanderait de s'absenter un peu trop longtemps pour ne pas inquiéter le monde aux alentours. Lorsqu’elle releva les yeux néanmoins quelque chose la marqua. Ce type la regardait un peu trop, un peu comme son commandant le faisait quand il tentait de faire ces espèces de sortilèges de sorcier vaudou pour la faire déguerpir... Cela la fit froncer le nez. (Erik avait bien réussi à la faire fuir un jour ainsi).

Lorsqu'elle répliqua se fut au final pour découvrir que cet homme l'avait débusquée particulièrement vite. Il observait uniquement ou bien... ? Boarf, peu importe. elle n'avait plus d'alcool et s'amusait du coup avec le goulot : une chose bizarrement plus importante que de se méfier des gens pour le moment. S'approvisionner... un marchand donc ? Cet homme avait raison : elle était curieuse. Si il savait à quel point ça l'avait foutu dans la merde d'ailleurs. elle rit doucement : plus que dans la merde, même.

- Ah... c’est vrai, je suis curieuse.

Elle ne s'en excusa pas et sourit de plus belle, toujours amusée de ce qui aurait de base ut être un défaut assez handicapant. Par contre elle ne comprenait pas pourquoi il sortait que c'était son regard qui lui avait révélé sa curiosité... Ou elle avait mal entendu ou bien ce type était aussi bourré qu'elle. Elle se retint de rire... pour écouter la suite. l'alcool la rendait un peu trop joyeuse ce soir donc autant changer rapidement de sujet en effet.

- Panne de batterie.

Bahhh... c'était vrai, l'énergie de son vaisseau était à plat et le temps de recharge nécessitait qu'elle reste encore quelques heures ici.

- Je passe le temps en attendant... Mais reprenons maintenant que tu sais que je suis coincée ici de toute manière. - Non, non, elle n'était pas entrain de sous-entendre passer le temps en emmerdant le monde, pas du tout ! - Si t'es une sorte de marchand tu ne devrais pas surveiller tes cargaisons ? A la place, tu viens te reposer ici... Donc j'imagine que tu n'es pas réellement seul dans cette entreprise si on peut se passer de ta main d’œuvre ?

Il y avait d'autres moyens que la télépathie pour obtenir des informations après tout. Ayant compris un peu le manège, Keira se doutait qu'elle devrait répondre ensuite à une autre question mais ce petit jeu n'était pas plus mal pour passer le temps. Et au moins il la dégriserait avant qu'elle se remettre à piloter... Oui parce que mine de rien foncer dans le vaisseau du voisin pouvait aussi arriver das l'espace... c'était plus rare, mais bourré ça pouvait arriver (ça faisait des belles rouges d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
MessageSujet: Re: Le commandant fait le mur
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Passage du Lt Géneral Ken Keen, commandant Sud Américain le mois passé
» Un fait surprenant ( suite )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: Voie Lactée :: Station Relais-
 ::  :: ✦ AILLEURS ✦ :: Voie Lactée :: Station Relais+