Rassemblement et départ pour un sauvetage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sayole
avatar

Messages : 78
Billets : 19220

Carnet de Bord
✦ Don: Télépathie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Commandant du Némésis
MessageSujet: Rassemblement et départ pour un sauvetage Mer 11 Avr - 15:04
Lorsque l’information lui arriva, SaYoLe était dans sa cabine. Comme depuis des semaines, il passait la plus part de son temps à lire des dossiers. Il apprenait, apprenait sur ses nouveaux officiers, sur ce vaisseau, sur ses occupants. Et vu les quelques 9000 âmes qui vivaient ici, il avait pas mal de boulot. Ce fut Hanna qui vint frapper à sa porte. Surpris, il l’invita à entrer, ce qu’elle fit, mais le regard qu’elle lui adressa annonçait directement qu’elle n’était pas là pour lui transmettre des bonnes nouvelles.

Elle ne mit pas longtemps à lui révéler les motifs de sa venue. Une boule se forma dans le ventre de SaYoLe alors qu’il écoutait les informations. Il avait rapidement fait le rapprochement avec la mission de Thais bien avant que son nom soit prononcé. Essayant de garder un peu de prestance, il retint la question qui lui brulait les lèvres : Et elle ?
A peine avait-elle finit qu’il utilisa l’un des transmetteur pour contacter la seconde du Nemesis.


Mael, je veux l’unité de Faust dans le hangar d’embarquement dans 15 minutes avec tous leurs équipements ainsi que leurs vaisseaux prêt au décolage et une équipe médicale. Je vais partir avec eux, je te laisse les commandes.


Il coupa le transmetteur et se tourna vers Hanna avec un regard froid, alors que ses mains rangeaient déjà les dossiers qu’il avait sous les yeux et qu’il s’était relever pour récupérer ses affaires

Envoie moi une unité de Ghost avec les mêmes consignes et Bragg à leur tête. Envoie aussi Larkin sur place pour enquêter et me trouver des infos. Va !


La jeune navigatrice salua rapidement et se pressa d’aller respecter les orders de son capitaine. Ou plutôt de son commandant. Les choses étaient encore étrange pour beaucoup sur l’Aurora, ne sachant pas vraiment comment s’adapter à tous ces changements. SaYoLe lui termina rapidement de ranger ses affaires. Il s’empara de son paquetage, mit son sniper en bandoulière et agrippa d’une main ferme le sac qui contenant son TNW 20 démonté. D’un pas rapide, il alla gagner le hangar qui n’était pas tout proche. Ses pensées tournaient dans tous les sens, cherchant le meilleur moyen de se sortir de ce mauvais pas. Il ne fallait pas non plus que tous pense qu’il va au secour de Thais parce qu’elle vient de l’Aurora, et encore moins parce qu’il se passe quelques choses entre eux, surtout qu’il ne se passe pas vraiment quelques choses.

Il imagina un instant le pire, et regretta amèrement les moments qu’ils auraient pu partager et qu’il avait refusés. Tout comme l’avais refusé quelques semaines auparavant. Alors qu’il marchait d’un pas rapide dans les couloirs, il croisa quelques personnes qui le saluèrent, étonné. Il ne leur adressa qu’à peine un regard, il n’avait pas le temps…

Lorsqu’il arriva dans le hangar devant le Sanctum, la section de Faust et celle de Bragg étaient déjà présent, tous plus ou moins en rang avec leur diverses paquetages. Alors qu’en le voyant arriver, ils entreprirent de se mettre en rang, il continua sa route en les traversant, effectuant de sa main le geste universel du doigts qui tournait en laire


On embarque, je vous ferai le briefing à bord, nous n’avons pas le temps.


Quelques ordres furent aboyer dans son dos et tout le monde le suivit alors que l’unité médicale demandé arrivaient en courant. Il arriva dans le monstre de métal, et traversa les coursives d’un pas toujours aussi rapide. Il se débarrassa de ses sacs sur une passerelle du hangar alors qu’en bas se réunissaient les hommes. Il se dirigea vers le cockpit. Il ne connaissait pas le Sanctum, mais avait lu un dossier dessus et se repéra donc tant bien que mal. Il indiqua aux pilotes de décoller immédiatement, direction Zelen…

Une fois cela fait, il fit demi-tour pour retrouver les deux unités de combat. De nouveau sur la paserelle, il se retrouva à surplomber la 30e d’hommes qui l’observaient. Bragg était venue se placer à sa droite, alors que Faust l’avait imité à sa gauche. En contre bras, les unités étaient en rang, et restaient séparer. Oui il faudrait encore un peu de temps.


Aujourd’hui à 14h, l’émetteur d’un de nos hommes à envoyer en message d’alerte. Après vérification des émetteurs, il semblerait que deux Ghosts soient mort, et que Thais soit en fuite ou prisonnière. Nous n’avons pas de nouvelle des deux insurgés.


Il marqua une petite pause, laissant aux hommes le temps de comprendre les enjeux et les informations qu’il venait qu’il leur distribuer. Il reprit doucement, sa voix continuait de raisonner, neutre et calme comme s’il expliquait un simple menue.

Vous êtes donc chargé d’une mission de sauvetage prioritaire sur Thais. Un officier est déjà partit sur place recueillir des informations et essayer de trouver des traces des deux autres compagnons qu’il nous manque.


Sa phrase pouvait être tendancieuse, il mettait la priorité sur Thais, il pouvait faire croire ainsi à du favoritism… Aussi, il continua presque immédiatement.

Thais est une trop grande sources d’information en cas de capture étant la seconde du Nemesis et la capitaine de l’Aurora. Aussi nous devons faire en sorte que nos ennemis ne puissent apprendre quoi que ce soit. La priorité est au sauvetage, néanmoins, si nous ne pouvons la secourir, ordre sera donné de l’abattre. Mais cette décision ne pourra venir que de moi-même, pas d’initiative… Est-ce claire ?


Un oui commandant résonna rapidement en guise de réponse. Il marqua de nouveau un arrêt, puis reprit.

Les Ghosts seront en première ligne. Si notre ennemi est l’Aera, inutile de lui fournir des informations gratuites en lui montrant des insurgés venant à sa rescousse. La section d’assaut sera en soutient et n’interviendra que si nécessaire. Vous avez 4h pour vous préparer. Rompez


Il se tourna alors vers ses deux officiiers qu’il regarda l’un après l’autre

Je n’ai pas encore d’information qui permettrons de nous dire à quoi nous avons a faire. Faite en sorte que vos hommes soient équipés en conséquence. Armes légère et armes lourdes.


Et alors qu’il allait partir pour s’équiper lui aussi, il leur adressa un dernier regard

Et n’oubliez pas, si elle meurt, elle ne sera pas la seule. Nous nous sommes compris ?


Sans attendre de réponse, il les planta là. Il descendit de la coursive, et se retrouva parmi les hommes, il déballa calmement ses propres sacs, sortant ses pièces d’armes et d’armes et entreprit de les assembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Rassemblement et départ pour un sauvetage Jeu 12 Avr - 15:09
Faust était revenu de la salle d’entrainement alors qu’il prenait sa douche dans ses appartements. A peine sortit, un message retentit dans tous le Némésis. C’était Mael qui demandait le regroupement de l’unité d’assaut dans le hangar d’embarquement. Faust commençait déjà à se préparer alors qu’elle ajouta qu’ils leur fallait se présenter avec tous leur équipements.
Enfin un peu d’action. Il est vrai que ces temps-ci, le Némésis était un peu en standby depuis la prise de pouvoir de Sayole. Et à vrai dire, c’était bien normal, il fallait un temps d’adaptation à tout le monde, et certainement encore plus pour le nouveau commandant qui devait se familiariser avec beaucoup de chose, si ce n’est le vaisseau en totalité, ses hommes, les différentes unités etc ... Oui, il fallait du temps.

En quelques secondes, Faust avait déjà enfilé son armure, toujours entreposé dans ses appartements. Il attrapa son M3 Predator qu’il logea à sa taille, puis son N7 Valkyrie qu’il attacha dans son dos. Faust était connu pour ça, il ne laissait rien traîner autres part que dans ses quartiers. Il ne supportait pas l’idée que ses armes fétiches soit à la vue et aux mains de tous. Après quoi, il attrapa son casque qu’il coinça sous son bras, puis il quitta ses appartements. Pas plus d’une minutes lui avait été nécessaire.

Il se rendit alors de suite au hangar, attendant ses hommes, immobile. Il ne s’en faisait pas trop sur le bon déroulement de leur préparation. Ils étaient entraînés pour ce genre de situation, il était sûr qu’il allait arrivés tous prêts, avec tous l’équipement entreposé dans la salle d’armes. Dix minutes après le message de Mael, tous les hommes étaient prêts, l’unité d’assaut comme les Ghosts. Ils se tenaient prêts alors que Sayole arriva, leur ordonnant de monter sans attendre.

Faust donna ses ordres, tout comme Bragg, et tous s’exécutèrent et se placèrent en rang. Alors que Faust et Bragg attendait Sayole en surplomb, le Capitaine du Sanctum observait les hommes face à lui. Ils s’étaient séparé instinctivement les uns des autres. Cela ne l’étonnait guère à vrai dire, s’il avait été à leur place, il aurait certainement agit de la sorte. Il pose un rapide regard sur Bragg alors que Sayole arrive rapidement, se plaçant face aux deux unités. Faust se plaça à sa gauche, légèrement en retrait, se mettant au repos, bras croisés dans le dos, pieds écartés. Il écoutait attentivement son commandant, tout en observant ses rangs. La situation était claire, même si dans l’esprit de toute l’unité d’assaut, certains doutes persistaient.

Sayole s’adressa ensuite à ses deux officiers alors qu'il ponctua son commentaire par une menace. Faust fronça sensiblement les sourcils . Il était relativement compréhensible qu'il souhaitait sauver Thais, mais au point de menacer de mort ses officiers si l'opération échouait ... C'était un peu gros. Quoi qu'il en soit, ils ne rien répondirent qu'un salut militaire et un «Oui Commandant !» à l’unisson. Après quoi, Faust descendait les quelques marches qui le séparait de ses hommes pour se placer devant eux.

« Section Gamma ! »


Les hommes non concernés reculèrent, alors que les Gammas prirent la direction opposée.

« Rejoignez vos vaisseaux respectifs, allumez vos canaux et attendez les instructions. »


Un salut de leur par, puis il quittèrent la salle sans attendre. Faust s’adressa ensuite au reste de ses hommes.

« Alpha et Bêta, préparez vos armes et tenez vous prêt. »


Un attitude similaire à leur prédécesseurs, puis ils se dirigèrent vers les armes qu’ils avaient acheminé avec eux, s’équipant de grenades et de leurs fusils d’assaut. Faust lui n’avait plus rien à faire niveau préparation, mais il prit place aux côtés de ses hommes afin d'entretenir ses armes. Après quoi il les remit à leur place respectives puis surveilla le bon déroulement de la préparation de ses hommes.


Dernière édition par Faust Ashford le Ven 13 Avr - 14:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Ajrarn
avatar

Métier : soldat de la section Alpha
Caractère : violent

Messages : 185
Billets : 17220

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Rassemblement et départ pour un sauvetage Ven 13 Avr - 0:00
Des pompes, c'était un petit rituel que j'avais pris et que je faisais dans ma propre cabine tout les jours. Après tout, il fallait bien entretenir son corps pour rester en forme. J'allais aussi dans la salle d'entraînement mais uniquement tôt le matin, cela m'évitait de croiser du monde. Et puis les femmes n’étaient pas forcément les bienvenues au milieu de toute cette testostérone. Alors j'avais opté pour faire certains exercices dans ma propre cabine qui ne demandaient pas un matériel trop recherché. Au bout d'un certains nombres de pompes, je me relevai pour souffler un coup lorsqu’un appel résonna demandant le rassemblement de la section d’assaut.

Rapidement je me préparai, enfilant mon armure et rassemblant tout mon équipement. Mon magnum à ma ceinture accompagné d'un bon nombre de chargeurs et mon épée qui était accrochée à mon dos, et je fus prête. Le message était clair et court, se qui voulait dire qu'il y avait certainement urgence. Enfin un peu d'action, depuis le temps que j'attendais de faire quelque chose. Un léger sourire apparue lorsque je sorti de ma chambre pour rejoindre le Sanctum.

Il y avait une grande agitation lorsque j'arrivai pour rejoindre les autres soldats de la section d'assaut. Très vite je repris mes vieux réflexes, me plaçant dans les rangs et écoutant les ordres de notre capitaine. J’avais l’impression que sa faisait une éternité que je n’avais pas participé à une mission. Je tournais la tête pour voir qu’un autre groupe c’était formé à côté de nous. Ils ne venaient pas de notre section, leur armure n’étant pas comme les notre, je pu facilement les différencier. Relevant la tête, on salua en synchronisation le commandant du Némésis puis on le suivit pour rentrer dans le Sanctum.

Enfin en place, le commandant se mit en hauteur pour pouvoir être vu et entendu de tous puis il commença à faire un rapide briefing sur la mission. Apparemment il fallait sauver une certaine Thais qui avait trop d’information pour qu’on la laisse se faire capturer sans rien faire. C’était la première fois que je voyais notre commandant. J’en avais beaucoup entendu parler car cela ne faisait pas longtemps qu’il était à se poste et il avait fait pas mal de bruit. Certains membres du Némésis voyaient d’un mauvaise œil l’arrivée de cette opportuniste qui venait à peine d’arriver sur le vaisseau. Personnellement, je n’avais pas eu le temps de voir notre ancien commandant pour qu’il me manque, alors un nouveau, je m’en fichais tant que le but était toujours le même : Détruire tout les centres de l’Aera. Je notais tout de même, que si quelques insurgés n’acceptaient pas sa venu, il avait tout de même se talent indispensable de tout bon commandant qui était d’être écouté et obéi de tous.

A la fin de son discours, mes épaules se détendirent lorsqu’il nous lança l’ordre de rompre. Jetant un dernier coup d’œil vers sa direction, je vis qu’il s’adressa aux deux officiers du Sanctum. Je n’eu pas l’occasion d’entendre se qu’ils se disaient mais apparemment cela n’avait pas l’air d’être joyeux. A la fin de la petite discussion, notre capitaine descendit et appela un à un les troupes qui composaient l’ensemble de la section d’assaut du Sanctum. Je m’avançais donc lorsque j’entendis l’appel de la section Alpha et Bêta avec l’ordre de nous préparer. Finalement, on se retrouva tous à prendre nos armes et nos équipements.

Je pris donc place parmi cette équipe que je ne connaissais pas parfaitement et entrepris d’aiguiser mon épée. Quelques un haussèrent des sourcils à la vue de ma longue lame mais restèrent tout de même silencieux. D’autres me détaillèrent, assez surpris de voir une femme les rejoindre mais là aussi aucun ne fit un commentaire. C’était un bon point pour eux, mais leur silence montrait qu’ils ne m’avaient pas accepté dans leur rang. Je serais les dents, c’était encore et toujours cette maudite différence qui me poursuivait et me pourrissait la vie. J’avais déjà vécu cette discrimination sur Terre et je comptais ne pas réitérer l’expérience ici.

Cette mission était donc une chance de me faire une petite place, il ne fallait pas se rater. Je devais démontrer mes capacités et mon utilité parmi eux. Enfin, c’était toujours le capitaine qu’il fallait convaincre et c’est ce que j’allais faire dans cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Nova
avatar

Métier : Second du Sanctum (vaisseau insurgé)
Caractère : Hypocrite.

Messages : 35
Billets : 20089

Carnet de Bord
✦ Don: Télékinésie
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Rassemblement et départ pour un sauvetage Jeu 26 Avr - 2:12
Zack était déjà dans le Sanctum lorsque l'appel fut donné. Et cette fois-ci, il ne venait pas de Faust, parce que ce dernier prévenait toujours le lieutenant du Sanctum avant de lancer ses opérations. Non, cette fois-ci, cela venait d'en haut. D'ailleurs, la voix de Mael résonna dans le vaisseau par les différents hauts-parleurs qui s'y trouvaient. 15 minutes pour se préparer? Largement nécessaire pour Zack. Il revêtit son long manteau noir. Il ne portait pas d'armure pour les opérations, mais y songeait. Car même si le tissu de son manteau était presque l'équivalent d'un gilet pare-balle, il n'était peut-être pas aussi efficace qu'un armure complète. Mais bon, puisqu'il ne s'était jamais prit une balle, le jeune homme pensait que ça n'arrivait qu'aux autres. L'avenir lui donnera certainement tort. Bref, il prit également son masque et marqua deux secondes à regarder celui-ci. Il l'aimait bien, ce masque. Surtout le côté sinistre du sourire dessiné dessus. Il prit également ses deux couteaux qu'il attacha à sa taille et dans son dos.

D'ailleurs, Zack il faut bien le dire, n'aimait pas tant que ça les armes à feu. Son truc c'était plutôt le corps à corps. Héritage de son mentor? Il faut dire que Faust également appréciait le combat au corps à corps. Bah, de toute façon grâce à son don, le jeune lieutenant n'avait pas besoin d'entraînement au tir, il lui suffisait de dévier la balle pour viser juste. Néanmoins, il se forçait à s'entraîner au pistolet qui était la principale arme avec laquelle il était à l'aise. Le fusil de sniper le branchait aussi, mais il fallait s'entraîner, et Zack était toujours rebuté à l'idée de s'entraîner longuement.

Il sortit de ses pensées et sortit de sa cabine en marchant calmement à travers les couloirs. Alors un deuxième ordre retentit, il fallait se diriger vers la salle des commandes, "parce qu'on avait pas le temps". A ce moment là, Zack commença à se poser des questions et se hâta à rejoindre ladite salle. Il tangua légèrement au décollage du vaisseau, comme la plupart des autres soldats autour de lui. Enfin, lorsqu'il fût arrivé, il regarda l'ensemble des soldats présents et se mit à côté. S'il n'était pas avec les commandants, il n'allait quand même pas se mélanger avec le commun des soldats. Quoiqu'il en soit, SaYole se retourna à ce moment là, Zack ne fut pas surpris de le voir, depuis qu'il était là on ne voyait que lui et on n'entendait parler que de lui:

-Aujourd’hui à 14h, l’émetteur d’un de nos hommes à envoyer en message d’alerte. Après vérification des émetteurs, il semblerait que deux Ghosts soient mort, et que Thais soit en fuite ou prisonnière. Nous n’avons pas de nouvelle des deux insurgés.

*Mmmh... Ca nous fait pas mal d'objectifs. Trois personnes disparues, dont deux personnes qui connaissent la position du Némésis, et ne parlons même pas de la seconde du commandant. Très dangereux tout ça.*

-Vous êtes donc chargé d’une mission de sauvetage prioritaire sur Thais. Un officier est déjà partit sur place recueillir des informations et essayer de trouver des traces des deux autres compagnons qu’il nous manque. Thais est une trop grande sources d’information en cas de capture étant la seconde du Nemesis et la capitaine de l’Aurora. Aussi nous devons faire en sorte que nos ennemis ne puissent apprendre quoi que ce soit. La priorité est au sauvetage, néanmoins, si nous ne pouvons la secourir, ordre sera donné de l’abattre. Mais cette décision ne pourra venir que de moi-même, pas d’initiative… Est-ce clair ?
Les Ghosts seront en première ligne. Si notre ennemi est l’Aera, inutile de lui fournir des informations gratuites en lui montrant des insurgés venant à sa rescousse. La section d’assaut sera en soutient et n’interviendra que si nécessaire. Vous avez 4h pour vous préparer. Rompez.

*Eh bien eh bien... Aucune mention des deux insurgés? Outre la source d'information qu'elle peut être, ton affection pour elle est assez palpable.*
Et Zack se posa des questions sur les réelles relations qu'entretenaient SaYole et Thais. Peut-être s'aimaient-ils? Si c'était le cas, que voilà un point faible de taille pour le commandant du Némésis. Même une amitié très forte était dangereuse pour l'ensemble des insurgés. Oui, ce commandant aussi dangereux qu'instable était vraiment intriguant, et le jeune lieutenant se demandait bien où tout cela allait les mener. Bref, il regarda les autres soldats s'activer, préparer leurs armes pendant que SaYole donnait d'autres ordres à Faust et Bragg qui étaient à ses côtés. Vu la tête que Faust tirait, ça ne pouvait être que mauvais signe.


Il vit alors quelques soldats regardaient vers une même direction et se demandait bien ce qui pouvait y avoir de si intéressant. Il y découvrit Lucy, assise pour aiguiser sa lame. C'est Zack lui-même qui l'avait recommandé afin qu'elle entre dans les rangs de la section d'assaut. Il avait étudié son dossier: plusieurs missions effectuées avec une même efficacité à chaque fois, un tempérament qui convenait à la philosophie du Sanctum, bref, une personne de choix. Seul bémol, son sexe. M'enfin, si elle était capable d'affronter quelques aliens, alors elles saurait affronter quelques hommes un peu trop surs d'eux. Il voulait se diriger vers elle mais remarqua Faust, alors il se dirigea d'abord vers Faust:

-Alors, des précisions sur la mission? Demanda-t-il discrètement.

Lorsque Faust lui expliqua tout aussi discrètement les précisions dont SaYole leur avait fait part, Zack en rajouta une couche:

-Bon, faisons tout pour louper la mission alors. Un petit sourire narquois s'était dessiné sur son visage. Quoiqu'il en soit, je vais me mettre à la recherche des deux insurgés.

Il regarda SaYole avant de continuer, parce que vu l'importance de la mission, il était préférable de demander son avis d'abord:

-Ne t'inquiètes pas Faust, j'irai d'abord lui demander. Je prendrais Lucy avec moi, celle que j'ai recommandé. Après tout, si elle peut faire ses preuves, c'est bien en m'accompagnant. J'ai besoin de voir ce qu'elle vaut vraiment, le papier c'est bien mais en être témoin c'est mieux.

Zack se dirigea alors vers SaYole, et se mit au garde-à-vous puis se détendit. Il avait horreur de ça mais pour une fois, il faisait preuve de discipline. Il ne fallait pas discréditer SaYole devant tout le monde, et remarqua que Braggs était à côté alors le jeune lieutenant lui parla à voix basse:

-Commandant, j'aimerai avoir votre permission pour rejoindre l'officier qui se charge de se renseigner sur la position des deux insurgés, je prendrais quelques soldats de la section alpha avec moi. Pas besoin de plus de trois. De toute façon, beaucoup d'hommes sont déjà disponibles pour la mission, et Faust peut se charger de commander nos troupes seul, donc autant mettre son second sur un autre coup.

Par chance, SaYole se montra compréhensif, peut-être avait-il sondé Zack, et intercepté les pensées concernant sa relation avec Thais, et qu'il voulait faire croire que cela n'avait pas d'importance pour lui, peu importe que ce soit Thais ou quelqu'un d'autre. Ou peut-être avait-il confiance en Zack? Peu importe, Zack n'en attendit pas plus et se remit au garde-à-vous avant de repartir.

Il interpella deux soldats dont il connaissait les qualités, puis se dirigea vers Lucy:

-Jolie lame... Peut-être un peu encombrante.

Au regard interrogatif de celle-ci, Zack se dit qu'elle ne devait pas savoir qui il était. En effet, même s'il avait son importance dans les décisions du Sanctum, Zack était très discret. Elle devait donc connaître son nom, mais pas son apparence. Il enleva son masque pour qu'elle puisse mettre un visage sur ce nom, et se présenta:

-Zack Nova, votre lieutenant. Oh et ne vous encombrez pas avec les garde-à-vous et toutes ces cérémonies, je n'aime pas ça, c'est inutile et ça prend du temps. Bon. Je voudrai que vous veniez avec moi pour aller chercher les deux insurgés qui sont portés disparus. Notre mission est donc de retrouver l'officier chargé de glaner des informations, et de sauver si possible et si nécessaire ces deux personnes. Libre à vous de m'accompagner ou pas, mais sachez que si vous voulez faire vos preuves et vous faire accepter plus facilement, c'est un bon moyen. Quoiqu'il en soit, je serais avec Faust, vous me direz votre réponse après avoir fini de vous préparer.

Zack se dirigea alors vers Faust et prit un des pistolets qui attendait un potentiel porteur. En regardant Faust, il ne put s'empêcher de soupirer. Tel qu'il le connaissait, son regard en disait long, il se faisait des films et devait se dire que Lucy plaisait à Zack, mais ce dernier préféra ne rien dire. Il n'était pas comme son supérieur, mais beaucoup plus réservé. Alors il attendit d'être arrivé sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Ajrarn
avatar

Métier : soldat de la section Alpha
Caractère : violent

Messages : 185
Billets : 17220

Carnet de Bord
✦ Don:
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
MessageSujet: Re: Rassemblement et départ pour un sauvetage Sam 28 Avr - 14:03
Ce n'est qu'à travers le reflet de ma lame que je vis une silhouette se diriger vers moi. Relevant la tête, je fronçais des sourcils lorsque celui-ci se planta devant moi avec un masque cachant son visage. L'homme portait une longue veste noire et un masque blanc qui arborait un éclair barrant son œil droit et une simple fente pour la bouche. Qui était-ce? Pas un soldat dans tout les cas, sinon il aurait eu une armure similaire à la mienne. Un médecin? Je souris intérieurement à cette éventualité, je connaissais très peu de médecin qui s'habillait en noir avec un masque peu avenant pour visage. Je ne réfléchis pas plus lorsqu'il se présenta de lui même et découvrit son visage. Lieutenant Zack Nova. A la mention de son grade, mon corps se tendit par réflexe mais ce dernier arrêta mon geste disant qu'il n'aimait pas se genre de cérémonie.

- Bon. Je voudrai que vous veniez avec moi pour aller chercher les deux insurgés qui sont portés disparus. Notre mission est donc de retrouver l'officier chargé de glaner des informations, et de sauver si possible et si nécessaire ces deux personnes. Libre à vous de m'accompagner ou pas, mais sachez que si vous voulez faire vos preuves et vous faire accepter plus facilement, c'est un bon moyen. Quoiqu'il en soit, je serais avec Faust, vous me direz votre réponse après avoir fini de vous préparer.

A la fin de son discours, le lieutenant repartit vers le capitaine. Et bien, au moins le message était clair et bref. Il me laissait le choix, apparemment je n'étais pas obligée de le suivre. Mouai, je n'avais encore jamais vu un supérieur laissait le choix à un soldat de participer ou non à une mission. Cependant le calcul fut rapide, il n'y avait pas de refus qui tienne. L'une des premières choses que j'avais apprise à l'école militaire était de toujours obéir à son chef et ceux même si celui-ci vous demandait de sauter d'un bâtiment de onze étages sans jet-pack. C'est vrai qu'un tel raisonnement pouvait faire peur mais sans ce type de hiérarchie et d'obéissance aucune armée ne pouvait fonctionner correctement. Ainsi pas de hiérarchie pas d'organisation, pas d'organisation pas d'armée. CQFD. Alors j'acceptais sans une once d'hésitation, assumant totalement mon statut de soldat. Je savais aussi pertinemment que cette mission était pour me tester, voir si j'étais à la hauteur de leurs attentes. De ce fait, je n'allais certainement pas me défiler, se serait avec plaisir que je démontrerais ma valeur sur ce genre de mission. Et puis je n'avais pas envie d'être mise de côté.

Inspectant une dernière fois si mon épée était bien aiguisée, je la remis dans son fourreau et enfila le baudrier. Je vis que certains soldats avaient suivi la conversation et me regardaient maintenant avec une lueur interrogative. Je n'en tenais pas compte et vérifiais encore s'il ne manquait rien à mon équipement. J'avais apporté quelques chargeurs avec des balles latens aux effets multiples que j'avais ultérieurement acheté sur mars, véritable mine de trésor en armement. Certaines de ces balles permettaient de faire souffrir sa victime mais pas de la tuer tout de suite, en gros c'était un excellent moyen de pouvoir poser quelques questions avant d'achever son adversaire. J'étais peut être sadique mais pas idiote, les informations étaient toujours se qui nous permettaient d'avancer dans une mission alors je n'allais pas me gêner pour utiliser ses balles. Mes autres armes en place, je me relevais.

Sûre qu'il ne manquait rien, se fut mon tour de m'approcher d'un pas décidé du lieutenant qui discutait avec le capitaine. Je me plantais devant mes deux supérieurs qui s'arrêtèrent de parler et je salua le capitaine comme il se devait. Puis me tourna vers Zack sans prendre la peine de le saluer et le regarda droit dans les yeux.

- Je viendrais avec vous pour retrouver l'officier et chercher les deux insurgés disparus. Y a t-il d'autres chose dont je dois être au courant pour cette mission?

Mon ton avait été le plus neutre possible et ne faisait transparaître aucune hésitation. Je me retirais lorsque je fus sûre que le lieutenant Zack n'avait plus rien à me dire et que le capitaine m'indiqua que je pouvais rompre. J'inclinais la tête vers Zack et repartis vers ma place. Mes cheveux étincelèrent légèrement, j'allais enfin faire autre chose que des pompes dans ma chambre. J'espérais sérieusement rencontrer quelques personnes de l'Aera pour qu'ils puissent goûter pleinement à ma rancune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rassemblement et départ pour un sauvetage
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Départ pour la Guerre || PV Tous les Sang-Purs||
» Un départ dans une nouvelle région
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ NÉMÉSIS ✦ :: ♁ Zones Importantes :: ♁ Salle des Vaisseaux :: ◄ B ► Sanctum-
 ::  :: ✦ NÉMÉSIS ✦ :: ♁ Zones Importantes :: ♁ Salle des Vaisseaux :: ◄ B ► Sanctum+