Rencontre Cybernétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Rencontre Cybernétique Dim 25 Mar - 14:23
Dire que le robot avait fait pour s'amuser aurait été un peu particulier étant donnée l'état de ce qu'il définissait lui même comme sa personnalité. Et pourtant tout était parti de ça : il avait trouvé intéressant de faire certaines expériences dont une avait assez mal tournée. Parcourant divers flux de données depuis un point d’accès du vaisseau qui était à présent sa ''maison'', l'androïde particulier avait laissé son ''esprit'' informatique flotter dans le réseau du vaisseau tel un spectre dans les couloirs blancs d'un asile abandonné. Sa présence informatique avait certes éveillé quelques soupçons mais il avait été aussi aisé de déployer les contres-mesures adaptées pour lui que de respirer pour un humain. Donc il avait continuer sa petite vadrouille numérique en croisant deux ou trois noeuds de données protégées qu'il avait évité pour ne pas se frotter à des données classifiées ou à quelque chose de sensible. Bien entendu, il ne s'était pas privé de jeter un oeil aux autres informations moins précieuses pour le vaisseau sans les enregistres : des fois qu'il y en aurait certaines qui devraient rester privées. Donc, il ne s'attarda pas sur les dossiers des membres d'équipages ou autres et continua sa ballade virtuelle alors que son corps ne bougeait pas d'un Iota. C'était finalement ''amusant'' bien que la signification de ce terme échappe encore à Légion : il passait son temps et faisait quelques chose qui lui ''plaisait'' pour rompre ''l'ennui'' qu'il ressentait parfois. Enfin , le mot "ennui" pour Légion signifiait surtout un vide, une absence de tâches à exécuter qui se révélait sacrément gênant car alors l'androïde se mettait à réfléchir à n'importe quoi. On l'avait même soit disant déjà vu en train de parler à voix haute ou de singer un humain qui serait plongé dans une profonde réflexion : les bras croisé avec un main sous le ''menton'' et faisant jouer régulièrement son spot-light qui lui servait d'oeil. En gros, une situation à éviter si on ne veut pas qu'un humain un peu plus radical que les autres envers un être comme Légion le dézingue sous le coup de la peur ou de l(incompréhension. Mais heureusement, ce n'était pas le cas en ce moment car il voyageait toujours au milieu du fatras de données qu'il modélisait à sa guise. Pour l'instant, Légion imaginait l’environnement informatique du vaisseau comme une immense salle aux murs blancs où des ''cubes'' de données multicolores flottaient en tous sens. Dés qu'il se rapprochait d'un cube, le robot pouvait voir ce dernier changer de couleur pour montrer le type de données qu'il contenait ainsi que son niveau de sécurité. Se rapprochant d'un gros groupe de blocs, le spot-light du robot s'agita de ''surprise'' avant qu'il ne tourne vivement al tête : il était tombé par hasard sur une réserves de films au contenu un peu trop mature pour être vu par tout le monde. Se dirigeant vers un autre secteur de ''l'univers'' qu'inventait Légion, il vit des paquets de données différents. Gravissant des marches qui apparaissaient juste le temps nécessaire pour que Légion les empreintes, il hésita. Regardant à droite et à gauche comme si il craignait d'être vu alors qu'il était seul dans ce monde informatique, le robot tendit sa main vers un des cubes. Ce dernier remua encore plus vite dés que Légion le saisit entre ses doigts et le robot se fit pensif. Il prit un long moment à tenter de pirater les sécurités du cube avant d'y parvenir. Un surplus de temps fut aussi nécessaire pour annuler le cryptage étrange des informations et l'androïde resta tout ce temps à simplement fixer le paquet qui tournait toujours comme un animal furieux entre les doigts du robot. Finalement, il réussit à lire tout ce que contenait l'unité de stockage immatérielle et ce qu'il y lu lui fit revenir d'un coup sec dans le monde ''réel".



Regardant autour de lui en agitant son spot-light, l'androïde réalisa que rien ne s'était vraiment produit à proximité de la plateforme qui lui servait de ''corps'' et en fut rassuré. Il fit quand même un recherche complète de son système pour vérifier qu'aucun danger ne le guettait puis revisita les dernière données qu'il avait enregistré avant d'être expulsé de force de l'univers virtuel du vaisseau. Le robot se demanda d’ailleurs pourquoi il avait été éjecté du système et si personne n'avait pu le remarquer.Une fois cette petite hésitation si semblable au ''doute'' humain, Légion hocha simplement sa fine tête et parcourut la maigre liste de ses options actuelles.Il pouvait bien entendu révéler tous ce qu'il avait vu au capitaine du vaisseau mais pour cela il faudrait justifier sa présence dans le système informatique du Ma ce qui ne serait pas évident. L'autre option consistait à garder les infos pour lui et remonter la piste donnée. Cette option semblait la plus juste car après tout car le paquet de donnée contenait tout un tas d'infos qui semblait le concerner lui, Légion. En effet, devant ses ''yeux'' défilaient un tas de données, de plans et de tant d'autres choses qui semblait le concerner : on y parlait d'une unité robotique très semblable à la sienne mais en si perfectionnée. Son créateur en aurait défaillit tant l'unité semblait parfaite. Prenant la décision qui semblait s'imposer à sa logique limitée, le robot se glissa silencieusement dans une navette, falsifia quelques ordres et autorisation avant de faire route sur Mars. Bien que Légion devine que son retour ne soit pas accueillit chaleureusement quand on apprendrait son ''méfait'', Légion n'en eut cure : seul comptait les infos qu'il venait de voir. Atterrissant sur Mars avec aisance, l'androïde se mit à se diriger vers l'épave mentionnée dans le bloc de données à toute vitesse, sans se soucier de ceux qui auraient pu le suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Keira Nelson
avatar

Féminin Métier : Pilote
Caractère : Intrépide

Messages : 404
Billets : 20141

Carnet de Bord
✦ Don: Electricité +
✦ Pts Vote:
0/0  (0/0)
✦ Objets:
Tempête Magnétique
MessageSujet: Re: Rencontre Cybernétique Dim 25 Mar - 15:43
Dans la touche. On l'avait maté dans la douche. un pirate informatique en herbe ou un autre abruti, peu importe, keira furieuse se rinça vite fait, se rhabilla sans se sécher et continua de garder son esprit connecté au système du vaisseau. elle le connaissait par cœur maintenant, assez pour pouvoir également évoluer en se déplaçant, chose qu'elle ne savait pas faire ailleurs.. et ne saurait surement faire puisqu'elle n'avait pas la puissance d'un négatif. Pestant une fois retournée dans sa chambre, elle s'assit sur son lit et se tapota le menton pendant que ses yeux s'éclairaient d'une lumière jaune et verte proche de l'as, crépitant comme de l'électricité. Électricité, courant, magnétisme, négatif, positif.... ordres simples qui assimilés créaient des données, un système, informatique... son don reliait celui-ci, à défaut d'avoir d'autre forme comme l'élément aquatique de mars. Le magnétisme et l'informatique étaient ses variantes; Elle ne pourrait jamais l'employer à distance mais pour le coup le petit con qui s'était permit de pirater les caméras des douches des filles de son couloir, pile quand elle y était allait le payer.

Se concentrant sur le courant elle continuait à remonter la pente de salle en salle, de couloir en couloir... Elle n'était pas un robot et se devait de continuer à contrôler son don toujours de la même manière. en résultat de quoi les gens savait où sa conscience trainait car les éléments électriques chauffaient plus que de raison. Avec modération puisqu'un don positif détenait le contrôle de son pouvoir, mais tout de même. Lorsque ses yeux arrêtèrent de crépiter un air interrogateur trainait sur son visage de femme-enfant. Entrouvrant la bouche, elle fit un "o" de surprise. Un androïde... Ca n'avait pas de pensée malsaine logiquement. oui, mais il était bon qu'il apprenne deux trois petites choses. Le soucis fut que lorsqu'elle tenta d'entrer dans le systême, sa curiosité la poussant à voir ce qu'il avait trafiqué un frisson désagréable la parcourut. Il avait tout bougé tout retourné tout regardé et surtout donné visiblement un environnement à ce systême. Le temps de décrypter tout cela elle se virtualisa dans cette atmosphère et observa les lieux pour voir une sorte de lueur blanche quelque part plus haut. Malheureusement elle n'eut pas le temps de le choper pour lui tordre le coup qu'il disparaissait d'un coup. Étonnée, keira retourna dans sa petite tête aussi et la secoua pour sortir de sa torpeur. observant les murs de sa chambre, elle resta dubitative...

- Si on résume, il mate les filles par les caméras, regarde les données du vaisseau et se fait la malle quand il sait être repéré. Ok, je vais me le faire.

Evidément, Keira avait tout comprit de travers. Elle ne se gênait jamais de rentrer dans le système mais depuis quelques temps la nouvelle recrue n'en faisait qu'à sa tête : autant dire que lorsqu'elle parvint à retrouver sa trace et l'eut en visuel elle se fit un malin plaisir de faire crépiter un à un tout ses circuits. En gros elle venait de lui envoyer deux trois coup de jus pas vraiment méchant mais bien senti pour qu'il comprenne avoir fait une bourde.

- Légion, c'est ça ? Depuis quand te ballades-tu dans les caméras ?

Au courant pour l’androïde elle ne l'avait encore jamais vu mais nota rapidement qu'il agissait rapidement... Que dissimulait-il ?

- Ne m'obliges pas à jouer les télépathes pour robot, qu'est-ce que tu me caches ? Et enfin qu'est-ce qui t'a prit de tout remuer dans les données du système, ok on s'y retrouve encore mais je suis humaine moi, alors quand tu chamboules tout comme ça je mets un temps monstre à m'adapter !

Grommelant, elle croisa les bras et attendit ses réponses, ne se doutant pas pour le moment qu'il pouvait y avoir un soucis réellement soucieux en dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-85.forumactif.fr
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Rencontre Cybernétique Dim 25 Mar - 19:45
Légion avait beau triturer ce qui lui servait de méninges, il fallait bien dire que tout cela lui échappait un peu : pourquoi des données aussi étranges et importantes pour lui se trouvaient-elles dans ce vaisseau ? Le robot ne croyait ni en la chance ni au destin mais là il fallait bien avouer que ça y ressemblait plus qu'un peu ! Pourtant, Légion n'avait pas le temps de s'attarder sur toutes les variables aléatoires et les probabilités qui concernaient sa trouvaille du moment. Cette chose qu'il avait vue le troublait tant qu'il raya de sa mémoire toutes les conséquences que ces facéties de tout à l'heure avec les caméras et les données du vaisseau pourraient avoir. Après tout, entre des plans d’entités technologiquement supérieures et juste un coup d'oeil indiscret... Lequel était le plus grave sérieusement ? Enfin, allez dire ça à ceux qui lui demanderont les réponses... Enfin ceux qui ne lui tireront pas dessus avant ! Pourtant, Légion continue à filer à travers les données et les modifications nécessaires à sa mission sans se soucier du bordel qu'il laissait derrière lui. Qu'on lui en veuille importait peu à l'androïde qui se considérait comme un étranger au sein du regroupement du Ma-85 : il avait toujours été différent enfin logique vous allez me dire. Pourtant il ne fallait pas croire que son petit numéro de pirate informatique ne passa pas inaperçu . Bien qu'il l'ignore encore, Légion avait attisé la curiosité, si pas la colère d'une autre personne. Quand elle entra en contact avec lui, le robot mit plusieurs secondes à réunir un semblant de dossier la concernant. Durant se court laps de temps, l'entité nommée Légion sentit sa présence se raffermir à la limite de sa conscience : comment une simple humaine pouvait-elle faire ça ? En une fraction de seconde, le pirate informatique réunit et analysa plusieurs dizaines de fichier concernant des ''pouvoirs psychique'', une notion qui échappait totalement à notre androïde vagabond. Mais ne croyez pas pour autant que l'androïde allait tout simplement baiser la tête et revenir dans le rang. Non, Légion avait à présent un semblant de ''but'' qui le poussait à aller de l'avant vers cette mystérieuse épave qui contenait peut-être... Sa nature profonde en fait. En effet, du peu que Légion savait, il n'était pas censé être comme il était à présent : un androïde perfectionné, à la base, il ne devait être qu'un simple programme aux fonctions multiples. Donc il était assez légitime que Légion se pose la question : que ce qui a changé, pourquoi ais-je cette enveloppe, cette façon de penser ? Tout cela, cette somme de points d'interrogations le troublait autant que sa conception limitée de psychologie le lui permettait. Pourtant il ne pouvait décemment pas ignorer la présence de l'individu féminin répondant au nom de Kiera Nelson : son profil psychologique auquel il avait un accès limité la définissait amicalement comme une ''peste''. Bien que Légion ne sache pas vraiment de quoi il en était question, il préféra poliment accéder à la requête de l'humaine pour éviter de la prendre en grippe.


Apparaissant à nouveau dans l'espace qu'il avait modelé en un grand espace nu, le robot invita la jeune femme à venir la trouver en rangeant dans son état précédent tous les cubes qu'il avait envoyé flotter ailleurs. L'espace nu et simple ne devrait pas déranger outre mesure l'humaine. Pourtant quand elle lui demanda son but, pourquoi il avait fait cela, son corps, celui dans la navette frémit imperceptiblement. Devait-il lui dire ? Devait-il garder ça pour soit ? Mais après tout se dit l'entité du nom de Légion, en quoi cela concernerait-il l’humaine ? Peut-être n'en aurait-elle rien à faire donc autant tout lui dire et aviser après. Revenant près ''d'elle'', l'androïde attendit de repérer Kiera Nelson et lui dit d'une voix à l'accent synthétique qu'il lui était impossible de dissimuler :

- Administratrice Nelson, notre but n'était à l'origine que de tromper notre ennui lorsque nous sommes tombés par hasard sur un fichier d'une importance capitale pour cette unité. Nous ne vous demandons pas de comprendre car il est clair que ces données ne relèvent que de peu d'importance pour le genre humain ou le MA-85. Cependant, ce que nous avons découvert risque bien de changer l'évolution de cette plateforme : son création semble sujette à controverse aussi a-t-il besoin de se connecter à une base de données située sur Mars pour ajouter des informations concernant sa ''naissance".

L'androïde émit une petite pause puis ajouta comme si il hésitait :

-Peut-être l'administratrice Nelson acceptera-t-elle d'aider Légion à se finaliser encore un peu plus en échange de quelque chose ?

Le spot-light qu'étais la tête de l'androïde s'agita tout seul bien que Kiera ne puisse le voir, leur rencontre aillant lieux dans un endroit immatériel...

[ Note admin : pas de couleur dans les actions, cela est réservé aux conseils des MJs ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre Cybernétique
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1
 

 Sujets similaires

-
» Rat zombie cybernétique
» La cybernétique et les races
» Technologies de la FNF
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» GAS32, Manager du Gabardan Athlétique Sport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✦ MARS ✦ :: ♁ Zelen :: ♁ Habitations-
 ::  :: ✦ MARS ✦ :: ♁ Zelen :: ♁ Habitations+